Menu

Article invité : Laure a testé le raid urbain féminin Pop in the City à Nice !

Le samedi onze octobre dernier, Nice a pris une couleur orange fluo. Si vous étiez dans le coin à ce moment et vous demandiez pourquoi un peu plus de 500 femmes couraient dans tous les sens, rassurez-vous, vous n’avez pas halluciné. Vous avez juste croisé les participantes du raid urbain 100% féminin, Pop In The City. Laure, la petite sœur de Matt, en binome avec son amie Lora, a relevé les défis de cette course originale visant à faire (re)découvrir la ville de Nice sous tous ses aspects grâce à ses habitants. Art, cuisine, sport, culture… Elle a tout testé et aujourd’hui, on lui laisse la tribune pour vous raconter son expérience de Popeuse in Nice !

Petit compte rendu de cette journée Pop in Nice ! Bon, on passe le réveil difficile à 6h parce que quand c’est pour la bonne cause, c’est jamais trop dur de se sortir du lit… Première arrivée au Negresco pour récupérer notre kit (pas un kit de survie mais presque si on tient à se rendre au moins au premier challenge… !). A l’intérieur, nos dossards (car oui Pop in the city ne serait pas Pop in the city si cette journée ne rendait pas la ville remplie de jeunes femmes en orange fluo 🙂 ), une carte de Nice et le guide qui contient les énigmes nous menant aux différents challenges de la journée. Toutes en orange et parées pour le départ de la course, on commence l’entrainement sur la Prom’ face aux Jardins Albert 1er avec M. le Maire de la ville de Nice qui nous a fait faire le tour des jardins en trottinant. Très bon moment pour lancer l’ambiance super conviviale entre Popeuses ! On enchaine et fini notre échauffement avec un super groupe de musique qui nous a fait danser quelques minutes afin de nous chauffer les muscles de façon fort sympathique.

laure-lora-pop-in-the-city-2

Laure et Lora, prêtes pour Pop in the City Nice !

laure-lora-pop-in-the-city-1

Laure et Lora – Pop in the City Nice

popinthecity_Nice_Anne-Laure Lechat_24

Les popeuses de Pop in the City Nice sur le coulée verte – ©Anne-Laure Lechat

9h, la course est lancée c’est le départ pour résoudre la première énigme qui nous mènera au premier challenge qui est (et c’est le seul) dans une catégorie imposée : sport ! Indice relativement facile pour une Niçoise : chercher la plage de Brice. On se rend donc à ce fameux ponton où notre blondinet cherchait sa vague tous les matins et où nous attendait une épreuve de paddle pour bien commencer la journée. C’est plutôt sympa de pouvoir redécouvrir la ville vue de la mer et de tester une nouvelle activité par la même occasion (parce que c’était pour ma part ma première virée paddle) !
A partir de là, on enchaine les énigmes et les challenges. C’est dingue tout ce qu’on a fait en une journée ! De l’art, (oui oui, on a tous une âme d’artiste quelque part même si chez certains elle est mieux cachée que chez d’autres 🙂 ) où on a donc aidé aux décorations du carnaval de Nice, puis participé à un tableau collectif de Pop in the City dont la trame avait été dessinée par un artiste niçois. Très belles rencontres tant avec les volontaires du carnaval qu’avec cet artiste qui nous partageaient leur loisir et nous permettaient de laisser une trace collective de Popeuses !

laure-fresque-pop-in-the-city

Laure et Lora devant la fresque Pop in the City Nice


Pop in the City, Nice Octobre 2014 par Zen_Rebel

En plus des épreuves d’art, on a eu droit à plusieurs épreuves de solidarité. On a par exemple découvert le tri des déchets ou encore participé à une formidable expérience avec Bernard, notre chef d’équipe lors du jeu avec les lunettes qui nous rendaient aveugles. C’est toujours enrichissant de pouvoir découvrir comment se passe la vie pour des personnes qui ont un handicap, comme les aveugles dans notre cas par exemple.

Laure-solidarité-pop-in-the-city

Laure à l’atelier solidarité « tri des déchets » Pop in the City – Nice ©Anne-Laure Lechat

Laure-solidarité-pop-in-the-city2

Laure à l’atelier solidarité « tri des déchets » Pop in the City – Nice ©Anne-Laure Lechat

On a eu la chance de faire de la tyrolienne à côté de la fameuse tête carrée d’Acropolis. Certes, on a vu plus grande tyrolienne, mais sacrées sensations quand même ! Ce n’est pas tous les jours qu’on admire la ville de Nice de cette manière ! On enchaine avec une petite initiation à la boxe au complexe sportif le plus grand de Nice ou s’entraînent des champions. J’en sors quelque peu blessée mais pas question de louper la suite de l’aventure. Un bandage et on repart !! S’en suit une épreuve culinaire : préparer une verrine ou une assiette avec des ingrédients mis à disposition. Un grand merci à ma copine Lora sans qui je serais sûrement ressortie perdante de cette épreuve et le gage ne me tentait pas vraiment : manger des insectes ! Oui, les organisatrices ne rigolent pas, on se serait cru à « Koh Lanta » quelques instants ! 🙂

laure-boxe-pop-in-the-city

Laure à l’épreuve de boxe ! Pop in the City Nice

IMG_1426

Epreuve de la verrine – Pop in the City Nice

Il est déjà environ 15h30 et on passe aux dernières épreuves de la journée. On découvre le Vieux Nice sous un tout nouveau jour, notamment des musées qui malgré la proximité nous étaient complétement inconnus. C’est agréable de redécouvrir une ville de cette façon ! On finit par un tour de Flyfish. Niveau sensations fortes, on a donné pour la journée, il est temps de se rendre au point de rendez-vous avant que l’heure soit passée (les Popeuses devaient arriver avant 17h pour ne pas être éliminées) ! Quinze bonnes minutes de marche et nous voilà. La satisfaction de voir cette ligne d’arrivée sur la belle plage de Nice ensoleillée, toutes les Popeuses réunies et pleines d’émotions.

Inutile de vous dire qu’à la fin de cette journée, on ne sait plus ce qu’on ressent entre fatigue, et satisfaction… Une journée riche en sensations qu’on ne risque pas d’oublier !

Laure-flyfish-pop-in-the-city

Laure à l’épreuve de flyfish – Pop in the City Nice ©Anne-Laure Lechat

Laure-flyfish-pop-in-the-city-2

Laure à l’épreuve du flyfish – Pop in the City Nice © Anne-Laure Lechat

Un petit bémol quand même sur le temps d’attente à chaque atelier… mais bon, on ne va pas chipoter là-dessus par rapport à la journée passée. On aurait juste aimé en vivre encore davantage tellement c’était bon !

IMG_4082

Pop in the City Nice

 

Mesdemoiselles, à l’étranger ou en France, n’hésitez pas à tenter l’aventure l’année prochaine, vous ne pouvez que vous sentir épanouie comme jamais une fois passée la ligne d’arrivée… Et puis, une journée entre nanas, c’est cool quand même !

Laure

Les commentaires sont fermés.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :