Menu

Ginza, où Tokyo arrive encore à nous surprendre

Après Shinjuku, Shibuya ou encore Akihabara, on commençait à se dire que Tokyo n’était qu’une vaste cité futuriste où la tradition japonaise comme on la voit dans les jolis films de Miyazaki n’apparaissait plus qu’en petites touches discrètes, telles des bulles zen résistant aux barres de lumières pour mieux reprendre son souffle au milieu d’une
+ Lire la suite

Emportés par la foule à Shibuya

Shinjuku nous avait montré qu’un quartier de Tokyo entier pouvait proposer plus de boutiques qu’autre chose au mètre carré, Akihabara nous avait prouvé quant à lui que l’on pouvait aisément rester une journée entière dans une tour d’arcade à jouer aux jeux-vidéos sans voir la lumière du jour. Mais un autre quartier allait les détrôner
+ Lire la suite

Setagaya, l’autre Tokyo

On avait traîné à Shibuya parmi les restaurants à la pelle et le flot ininterrompu de passants, à Shinjuku où la ville est aussi vivante sur terre que sous terre, à Akihabara dans les pas des otakus et les relents de sexe, à Asakusa à la recherche des traditions et d’un Japon d’autrefois… On avait
+ Lire la suite

Akihabara, les prophètes du dieu Néon

Qu’est devenu le champ de feuilles d’automne ? Est-ce comme cela qu’il convient aux divinités de protéger les hommes du feu ? Et si les dieux avaient migré vers d’autres étoiles où nous tentons dès lors de les rejoindre ? Entre Chiyoda et Taitō, la ville électrique appartient aujourd’hui aux prophètes du dieu Néon. Que lui importe la
+ Lire la suite

Shinjuku, se cacher sous terre pour mieux prendre le pouls de Tokyo

Pour bien commencer notre séjour à Tokyo, nous voulions nous jeter dans le grand bain directement. Après un aperçu à Shibuya et une immersion en douceur du côté de Setagaya (que l’on vous racontera plus tard), nous avons passé notre deuxième jour dans le quartier de la plus grande gare du monde : Shinjuku. Notre
+ Lire la suite

L’arrivée au Japon : nos premiers pas à Tokyo

Une histoire de périph’ C’était peut-être le pays au monde où j’étais le plus impatient d’aller. J’ai pour habitude de tout observer quand j’arrive dans un pays que je ne connais pas. Si l’aéroport est loin du centre ville (ce qui est souvent le cas) je préfère le bus au métro, sauf s’il est aérien.
+ Lire la suite

1 2

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !