Menu

Sintra, dans la forêt enchantée du Portugal

Nous avons récemment profité d’un petit break en amoureux au Portugal, pour relâcher la pression de nos boulots respectifs après une folle saison. Pourquoi le Portugal ? Pour gagner encore un peu de soleil au mois d’octobre. Il n’était pas forcément au rendez-vous finalement, mais ça ne nous a pas empêché de bien profiter de nos vacances à deux. Après quelques jours à Lisbonne, pour redécouvrir la capitale en douceur, on s’est offert une virée au vert dans la forêt magique de Sintra. On vous donne tous nos conseils pour bien explorer de la région.

Comment se déplacer dans la région de Sintra ?

Située à seulement 1h de Lisbonne en train (accessible avec la Lisboa Card !), Sintra est un petit paradis vert qui n’a rien à envier aux plus belles forêts du monde entier. Au contraire, elle aurait même une leçon à lui donner avec ses espèces millénaires préservées, malgré l’affluence touristique.

Pour vous faciliter la vie, surtout si vous ne rester que deux ou trois jours, on ne saurait que trop vous recommander de prendre un bus Hop-on Hop-off. D’habitude, c’est le genre de truc que l’on déteste, mais une fois n’est pas coutume et les distances entres les différents « place to see » à Sintra étant assez éloignées, vous nous remercierez. Ou alors, si vous avez de bonnes cuisses et un moral d’acier, l’option vélo est aussi appréciable. Attention cependant, la vallée de Sintra est très vallonnée. Si vous n’avez pas l’âme d’un Virenque, sachez qu’on ne vous aura pas menti.

A plus dans l’bus !

La ligne de bus City Sightseeing propose deux circuits. Nous avons choisi la ligne rouge – la plus vaste – pour la modique somme de 18€ par personne. Cette formule est valable 24h : on peut partir à 14h le premier jour et s’en servir encore le lendemain jusqu’à la même heure. Pratique si vous ne voulez pas vous presser ou que vous n’avez pas eu le temps de tout voir en une journée (impossible, autant vous le dire de suite). A chaque descente de bus, il faut attendre 1h le passage du suivant. Sur certains points du circuit, ce laps de temps peut paraître trop court pour bien profiter de la visite. A d’autres endroits, les bus peuvent aussi arrivés déjà pleins. Il faut donc attendre encore 1h le suivant. Des paramètres à prendre en compte dans l’organisation de votre séjour à Sintra.


Que voir à Sintra ?

Nous avons opté pour « les points verts »  de la région, laissant les multiples châteaux aux touristes. Ce sont bizarrement les arrêts les plus pris d’assaut, alors que l’intérêt est selon nous avant tout d’admirer leur architecture extérieure. Chose que l’on peut très bien faire sans descendre du bus ! Voici donc nos points préférés à Sintra.

Cabo da Roca : le point le plus à l’ouest de l’Europe

Pour gagner du temps, nous ne sommes pas descendus du bus avant d’arriver au point 12 du circuit. La route est somptueuse puisqu’elle traverse la forêt de Sintra et passe devant les châteaux de la région. Arrivés à Cabo da Roca, on s’étonne presque de ne pas voir plus de monde. Ça me rappelle un peu l’Irlande et ses falaises vertes qui tombent à pic dans une mer agitée. Sauf qu’ici la végétation est tout autre. Ça grouille de plantes grasses et les quelques herbes folles ont été grillées par le soleil d’été. On aurait envie de pousser la balade à travers les rochers pour profiter d’encore plus de tranquillité ou de grimper au phare pour connaître la vue depuis son sommet.

L’un des plus beaux paysages d’Europe qu’on ait vu à ce jour dans tous nos voyages

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Cabo da Roca – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Le monastère des capucins

Aussi appelé Convento dos Capuchos, en portugais. Ce n’est pas tant pour le monastère en lui-même que nous sommes descendus (seuls du bus d’ailleurs, incroyable) que pour son environnement. La forêt qui l’entoure est exactement pareille qu’à la création du lieu saint. Un respect de la nature qui forme l’essence même des croyances des moines capucins. Construire en fonction des arbres et pas contre eux. En résulte un lieu où la végétation a repris ses endroits. Un vrai petit village de hobbits ! Mention spéciale à l’entrée marquée par plusieurs croix de pierre, recouvertes de mousse. So Instagramable #nofilter.

Le monastère des Capucins – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Le monastère des Capucins – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Le monastère des Capucins – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Le monastère des Capucins – dans les environs de Sintra ©voyagesadeux

Palacio da quinta da Regaleira

Hormis pour le palais en lui-même qui reste le plus beau de tous les châteaux de Sintra, selon nous, cet arrêt vaut le détour encore une fois pour son environnement. De nombreux petits stops (indiqués sur une carte que l’on vous recommande de prendre à l’entrée) offrent de jolis points de vues. Notre préféré ? Le puis ! Là aussi, la nature a repris ses droits avec de la mousse sur bien des marches. Car on peut y descendre dans ce puis et s’offrir une excursion spéléologique à 14m de profondeur, pour remonter par un autre endroit.

La ville de Sintra

Très souvent blindée de touristes et de rabatteurs. On n’avait pas vu autant de rickshaws depuis l’Inde. Question : pourquoi avoir rapporté ces machines infernales du pays le plus pollué au monde dans un lieu aussi beau que Sintra ? Vous l’aurez compris, à moins d’aimer marcher au ralenti compressé par des centaines de personnes, un peu comme au Mont Saint-Michel ou à Venise, le centre-ville de Sintra est à fuir. Offrez vous un arrêt par la place principale à la limite, surtout si vous montez dans le bus City Sightseeing (passage obligé), et admirez le palacio national, mais ne restez pas. Les alentours, vous l’aurez compris, sont bien plus mignons… comme souvent !


Où dormir à Sintra ?

Bien que nous ayons réservé au dernier moment, nous avons eu la chance de trouver de la place dans une super petite auberge de jeunesse qui nous a rappelé certaines adresses d’Amérique du Sud : Nice Way Sintra. Idéalement située en retrait du centre-ville de Sintra, cette auberge complètement art-déco est divisée en deux parties. Un bâtiment pour les dortoirs et un autre pour les chambres (avec salle de bain partagée). Nous avons été dans le second, histoire d’avoir un peu plus d’intimité, mais nous avons passé le plus clair de notre temps dans le jardin.

Un peu plus de vert pour mieux se détendre 

Véritable havre de paix articulé autour d’une grande table d’hôtes, le joli jardin de l’hostel Nice Way Sintra est THE place où se relaxer après une longue journée de visites. On peut aussi profiter d’une bière à 2€ dans l’un des petits spots au calme, tout en poufs moelleux, qui entourent le jardin. Et le matin, on se sert son petit-déjeuner au buffet de la belle cuisine en formica, tout seul comme un grand, et on fait sa vaisselle. Un lieu « muy buena onda », comme ils diraient au Chili.

Infos pratiques :
Nice Way Sintra – 22 Rua Sotto Mayor
Tarif chambre double : environ 50€ avec le petit-déjeuner inclus

Où manger à Sintra ?

On vous recommande trois adresses, pas trop touristiques, ce qui reste assez relatif dans un endroit comme Sintra. Tout dépendra de la période à laquelle vous vous y rendrez. Bonne chance !

Pour déjeuner : Bacalhau na Vila

Il faudra grimper dans le centre-ville de Sintra pour tomber sur cette petite adresse légèrement cachée au fond d’une ruelle et qui propose, comme son nom l’indique, essentiellement de la morue. Décliné sous toutes ses formes, le poisson star du Portugal se laisse déguster avec plaisir et à petit prix. On vous recommande les boulettes et la salade de pois-chiche.

Infos pratiques : Bacalhau na Vila – 3 Arco do Terreirinho – Sintra
Tarif : environ 35€ à 2 (avec le vin)

Pour goûter : A Padaria

Tout le monde fait la queue (des heures !) à la fameuse Piriquita pour déguster les non moins fameuses Queijadas de Sintra. Comme on n’est pas du genre à attendre si longtemps pour un gâteau, on a eu la bonne idée d’acheter exactement les mêmes et au même prix à la patisserie A Padaria, 50m plus bas, sur la place principale du Palais. On les a dégustées dans le jardin de notre hostel, au calme, sans mille touristes autour. C’est mieux, non ? Quant aux queijadas, elles rappellent légèrement les pasteis de Nata (spécialités de Lisbonne) mais en moins écœurantes. On valide.

Infos pratiques : A Padaria -1 Largo Dr. Gregório de Almeida – Sintra
Tarif : 2€ les 4 Queijadas

Queijadas de Sintra ©voyagesadeux

Pour dîner : le restaurant Tulhas

Situé en contre-bas de la place principale, près de l’office de tourisme de Sintra, le restaurant Tulhas propose une cuisine portugaise semi gastronomique, à des prix pas trop élevés. On vous recommande de partager plusieurs plats à deux pour mieux goûter à tout sans vous ruiner. Le service est aux petits oignons et la carte délicieuse. Un dernier conseil : pensez à réserver, l’adresse est toujours blindée le soir !

Infos pratiques : Tulhas  – 4,6 R. Gil Vicente – Sintra 
Tarif : environ 70€ à deux avec le vin

On remercie l’office de tourisme de Lisboa pour la Lisboa Card qui nous a permis de venir à Sintra gratuitement.

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :