Menu

Où manger allemand à Berlin ? Food tour de nos adresses qui sentent bon la saucisse !

Comme de nombreuses capitales européennes, Berlin propose un véritable melting-pot culturel, influencé par les nombreuses populations qui l’habitent. Ayant su rebondir tant bien que mal sur certains événements tragiques de son histoire, Berlin s’est relevée enrichie de nouvelles inspirations notamment culinaires. En résulte aujourd’hui une ville bouillonnante où l’on peut aussi bien trouver les meilleurs falafels du monde que des saucisses au cury devenues tout un symbole. Lors de notre séjour, nous avons surtout tenté de manger allemand. Mais Berlin n’est pas Munich et si l’on cherche une brasserie typique avec bretzels et plats gargantuesques, c’est plus du côté de la cuisine bavaroise qu’il faudra se tourner. Rien de très berlinois donc. 

Voici tout de même trois adresses où manger allemand à Berlin


Hofbrau Berlin à Mitte

J’avais vanté à mon mec et ma meilleure amie les grandes tablées munichoises que j’avais découvertes pendant l’Okoteberfest. Alors quand le gentil réceptionniste de notre hôtel nous a conseillé le Hofbrau où manger allemand à Berlin comme en Bavière, on l’a tout de suite mis en tête de notre to-do-list. Si le lieu reste très touristique, on y retrouve bien l’ambiance chaleureuse de Munich. Ici, on est loin du Berlin moderne et alternatif. On nage en pleine tradition de l’allemande profonde qui sent bon la saucisse et la bière. Les serveurs sont tous en lederhose et dirndl (les fameux costumes traditionnels de Bavière), un petit orchestre joue des airs allemands (et pas que), les plateaux de mass (litres de bières) virevoltent entre les grandes tables en bois… Bref, ça donne faim !

On a opté pour une soupe chacun (délicieuse) et un plat de différentes spécialités sensé être pour deux, mais qu’on n’a même pas pu finir à 3. C’est vous dire la quantité de viande qui baignait dans nos assiettes ! Petits joueurs (et surtout fatigués de la veille) on a rincé tout ça avec une pinte plutôt qu’une masse… Manger allemand c’est tout un sport ! On vous recommande les saucisses blanches (qui ressemblent à des boudins) et le jarret de porc avec sa peau grillée absolument délicieuse. A manger avec les mains, comme un viking !

Un petit conseil : évitez d’y aller après une folle nuit de clubbing si vous n’avez pas bu que de l’eau la veille. Les odeurs de viande, la chaleur et la vision des masses de bière pourraient réveiller de vilains souvenirs gastriques

Hofrau Berlin – 30 Karl Liebknecht Strasse

Tarif : 58€ (trois soupes + un grand plat de spécialités pour 2 + 3 bières)


Brauhaus Lemke à Charlottenbourg

Vous n’aurez pas trop de mal à trouver cette adresse : elle est conseillée dans de nombreux guides de voyage. En bons touristes, on s’est fié à notre Cartoville et après un bref coup d’œil au château de Charlottenbourg (en réfection) on s’est rué au Brauhaus Lemke, juste à côté, pour parfaire notre régime allemand. C’est la seule adresse des trois testées où on pu manger un bretzel et rien que pour ça elle gagne des points. Autre bonne chose en sa faveur : une carte de bières exclusivement maison et super détaillée. Pour ce qui est des plats, on retrouve toute la panoplie pantagruélique de la cuisine allemande dans toute sa splendeur. Autrement dit : viande, viande et viande. Au milieu se sont toutefois glissées quelques spécialités de Berlin, comme le foie de veau (oui mais non, ça ira) et des boulettes. On s’est partagé une assiette de saucisses avec un peu de chou et notre fameux bretzel chacun, plus une petite bière, bien évidemment. Si l’adresse est assez touristique de par son emplacement (la carte est traduite dans 6 ou 7 langues, c’est dire !), on y retrouve aussi une bonne clientèle d’habitués ce qui a tendance à rassurer. Le cadre est certainement le plus beau des trois restaurants où manger allemand à Berlin : un superbe bar tout en bois, des fûts de bière un peu partout, et toujours ces immenses tables conviviales qui ouvrent l’appétit. Brauhaus Lemke reste donc notre adresse coup de coeur.

Où manger allemand à Berlin ? Brauhaus Lemke

Brauhaus Lemke – 1, Luisenplatz
Tarif : 25€ (2 bretzels + 2 bières + 1 plat de saucisses à partager)

Alt-Berliner Wirtshaus à Mitte

Retour à Mitte pour cette dernière adresse située à deux pas de la porte de Brandebourg. Littéralement, Alt-Berliner Wirtshaus se traduirait par « la vieille taverne berlinoise ». Et c’est tout à fait l’ambiance du lieu. Une déco désuète à mi-chemin entre la maison de campagne et chez mamie, de la récup’ de partout, de belles tables en bois décorées de bouquets champêtres… A la bonne franquette ! Et dans l’assiette, on retrouve de bons plats allemands. Saucisses, soupes, jarets de porc. La carte reste sensiblement la même que celles des adresses précédentes. On se laisse tenter par une soupe dite berlinoise (hyper bien garnie avec ses lardons et ses légumes) et par un plat à base de champignons, plus volontiers normand qu’allemand mais tout aussi gourmand. Et pour arroser le tout ? Une bonne bière, cela va sans dire ! On en ressort pour 36€ à 3 et largement rassasiés. Après le petit-déjeuner de notre hôtel, la soupe nous a largement suffi pour tenir jusqu’au soir. Eh oui, même quand on parle de simple potage, les Allemands ne peuvent s’empêcher d’en faire tout un plat ! Autrement dit, si vous veniez à Berlin pour faire un régime, c’est raté.

Alt-Berliner Wirtshaus – 77, Wilhelmstraße
Tarif : 36€ (un plat + deux soupes + trois pintes de bières)


En bonus : Sufis à Kreuzberg

Comme je vous l’écrivais pour démarrer cet article, Berlin est aujourd’hui devenue une ville plurielle. La population perse notamment a su épicer le quartier de Kreuzberg à grandes pincées de coriandre fraîche, de houmous maison à tomber et de falafels parmi les meilleurs qu’on ait manger au monde. Aller à Berlin sans goûter à cette cuisine serait donc comme passer à côté d’un bon kebab à Montpellier (ceux qui savent, savent).  Quand vous en aurez marre des currywurst et de la bière, allez donc savourer les mezze du Sufis avec un bon thé à la menthe. Le service est aux petits oignons, le cadre nous propulse à des années lumière de la grisaille berlinoise, et après quelques jours de diète allemande, vous serez bien contents de découvrir une autre cuisine !

Sufis à Kreuzberg

 

SUFIS – 52, Yorckstrasse – Kreuzberg

Tarif : 30€ environ (un plat + une assiette de mezze à partager + un thé et deux bières)

 

 

 

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :