Menu

Bonne adresse : l’hôtel Max Brown Ku’damm à Berlin

Pour notre dernière nuit à Berlin, nous avons voulu nous offrir un petit plaisir : un bon hôtel, pas trop cher, mais assez confortable pour nous reposer avant de reprendre nos folles heures de boulot. Un petit tour sur Hoteltonight pour trouver une bonne affaire, quelques scroll rapides sur les photos et nous étions convaincus : direction le Max Brown Ku’damm.

L’hôtel : plus tendance, tu meurs

Fraîchement ouvert en décembre dernier après quelques mois de rénovation, l’hôtel Max Brown est le troisième de la petite chaîne du même nom qui connait déjà deux adresses à Amsterdam et Düsseldorf. On l’a découvert sur le tas, en pénétrant dans cette superbe antre made in Pinterest. La déco crie le hype par tous les lés de son papier-peint tropical, de ses ampoules à filament et ses objets vintage. Le flamant rose, l’ananas, le cactus, le vieux téléphone, le macramé, rien n’a été oublié. Max Brown videra la batterie de votre Iphone avant que vous ayez eu le temps d’instagramer ses moindres recoins. Too much ? Même pas, on s’y sent bien. Comme dans un cocon dessiné sur mesure pour la génération Y. On a envie de se poser devant la boulangerie maison (qui fait son pain pour le restaurant cité plus bas) et faire une partie d’échecs en sirotant un Mimosa au Prosecco. Et puis le service est tellement aux petits soins (et multilingue, chose rare !) qu’on a envie d’en profiter encore plus.

La chambre : un cocon moelleux dont on ne se réveille jamais

Si le lobby du Max Brown nous avait déjà largement séduits, la chambre a fini de nous convaincre qu’on avait vraiment choisi le meilleur hôtel de Berlin pour passer notre dernière nuit en amoureux. Il faut dire qu’elle avait un argument de taille en sa faveur : une literie signature qui nous a littéralement absorbés. Ne jamais dire « vient on se pose deux minutes et on repart ». Faux ! Vous ne repartiez jamais ! D’ailleurs, c’était un peu annoncé à l’entrée en lettres de lumière. Le slogan de Max Brown ? Vous aurez beau quitté les lieux, votre cœur lui y restera pour toujours. Plus puissants que les lotos de l’Odyssée d’Ulysse, les oreillers du Max Brown nous ont fait dormir 12h d’affilé. Sans rire. Même pas eu le temps d’écouter un vinyl sur la Croslay mise à dispositoin, à peine celui de jouer au basket avec le mini panier et sa balle en peluche au bord du lit. Par contre, au réveil, on a adoré se faire tout beau avec les produits Dead Clean qui sentent mortellement bon l’huile de sauge et de romarin. On a d’ailleurs failli en acheté un kit de voyage à la boutique de l’hôtel.

Coup de cœur pour les affiches en triptyque façon collage que l’on doit à l’artiste designer hollandais Saar Zafrir

Hotel Max Brown Ku’damm – Berlin ©voyagesadeux

Le truc en plus : le restaurant Benedict

On a hésité à citer la déco qui fait quand même toute l’âme du Max Brown de Berlin, mais c’est finalement le restaurant Benedict, attenant à l’hôtel, qui remporte la palme du « truc en plus ». Lequel ? La possibilité de prendre un petit-déjeuner à toute heure de la journée. Situé au rez-de-chaussé du Max Brown (et ouvert aux clients non résidents), le Benedict s’inscrit dans la tendance des adresses à concept avec ici une idée qui doit forcément bien marcher dans une ville où on peut clubber non stop. Mon mec aurait d’ailleurs tué pour des tartines de confiture quand on s’est réveillé à 16H, après notre folle nuit au Trésor. Au Benedict au moins, on peut s’offrir un réveil en douceur à n’importe quelle heure. Au menu, toute sorte de petits dèj’ tournés autour d’un ingrédient roi : l’œuf. On l’a pris à la coque le soir avec un Bloody Mary maison (trop bon) et façon Bénédicte justement le lendemain matin. L’avantage c’est que les résidents du Max Brown ont une formule comprise dans le prix de leur chambre. Il faudra juste compter 4€ de plus si on souhaite un jus d’orange pressée minute.

Pour résumer, pourquoi faut-il dormir au Max Brown de Berlin ?

  • la qualité de la literie sur mesure
  • la déco poétique et tendance
  • les produits Dead Clean dans la salle-de-bain qui sentent mortellement bon
  • la possibilité de prendre un petit-déjeuner à toute heure au restaurant attenant Benedict
  • la situation idéale pour les serial-shoppers qui veulent dévaliser le « Kudamm »

 

 

Infos pratiques :

Max Brown Berlin – 49, Uhlandstraße
Prix d’une petite chambre  : 118€ (petit-déjeuner compris)

 

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :