Menu

Le camping, un truc de beauf ?

Il reste sur Terre des mystères que je ne m’explique pas. Parmi eux, des petits trucs aussi bêtes que pourquoi le ciel est bleu, pourquoi ma tartine tombe toujours du mauvais côté, pourquoi Donald Trump existe ou pourquoi certaines personnes adorent aller chaque année au même endroit en vacances, dans un camping de surcroît.

Comment peut-on ne pas se lasser d’une destination ? Et pourquoi ces mêmes personnes prétendent avoir trouver le meilleur endroit du monde sans être jamais allé comparer ailleurs ? On a tous un souvenir de vacances en famille, dans le sud de la France, dans une obscure station balnéaire au nom aussi raffiné qu’une cagole en plein concours de t-shirt mouillé. Bouzigues, la Grande-Motte, le Grau-du-Roi. Des noms qui sentent bon la crème solaire, la merguez party et le pastis de tonton Robert, mais dont on garde pour autant une tendre nostalgie propre à notre enfance. Ok. Mais pourquoi y retourner de son plein gré chaque année une fois le cocon familiale quitté, dans un camping de surcroît, j’insiste !

Aussi loin que je me souvienne, mes parents ne nous ont emmenées mes frangines et moi qu’une fois en camping. Nous dormions tous les 5 dans un mobile-home, on participait aux activités organisées par le centre, on avait libre accès à une piscine toute la journée, on se faisait des copains. En bref c’était plutôt cool quand j’y repense.

Alors pourquoi a-t-on , en général, une image du camping associé aux beaufs ? Je vous le donne en mille et en image : 

Les Bronzés en vacances tentant de nous faire croire que le camping c’est cool

Ce sont eux qui ont alimenté notre conviction sur la beaufitude du camping. Que la bande du Splendid se rassure, ils ne sont pas les seuls. Le cinéma les a toujours un peu aidé dans ce sens avec le roi en la matière :

Patrick Chirac, champion toute catégorie du typique beauf de camping

Vous allez me trouver méchante à critiquer comme ça. Et vous aurez raison. Je ne fais que juger parce que je ne comprends pas. En général, c’est bien pour ça qu’on critique d’ailleurs ! Et je ne demande qu’à me corriger.

Qu’on me prouve qu’on peut trouver des campings qui ne te donnent pas l’impression d’être arrivé à Ploucland.

A vrai dire, je ne vous ai pas attendu. J’ai fait mes petites recherches, et oui, il existe des campings qui ont vraiment l’air très cool. Alors évidemment, ça reste selon mes critères, à savoir :

  • un cadre naturel préservé
  • des activités sympa (autres que le karaoké et le concours de t-shirt mouillé)
  • une piscine (bah oui, faut pas déconner quand même !)
  • un terrain de pétanque (je suis un peu beauf aussi en fait, non ?)
  • location de vélo
  • WiFi (parce que faut vraiment pas déconner)

Et si possible, le tout sans dépenser un bras, sans être à 2 mètres de son voisin et avec tout le confort nécessaire pour passer des vacances oklm.

Du coup, voilà trois camping qui ont l’air bien coolos :

  1. Le camping avec parc aquatique d’Eldapi, situé en Charente-Maritime
  2. Le Letty et son accès direct à la plage, en Bretagne
  3. Les Tournels et ses jolies petites cabanes, à Ramatuelle

Reste plus qu’à aller les tester (pas en plein mois de juillet, on est d’accord, je suis farouche mais pas suicidaire) pour revoir ma copie sur la beaufitude des campings. Promis, je vous raconterai ! En attendant, si vous avez un avis sur la question, je suis preneuse. 

 

4 réponses to “Le camping, un truc de beauf ?

  • Cet été nous avons expérimenté le camping pour la première fois au Canada et aux USA, nous aussi on pensait que c’était un peu « beauf » comme tu dis, on était plutôt habitués aux hôtels, voir b&b&, et pourtant, on a adoré!!! On a d’autres adresses pour toi qui sont vraiment cool: Ponderosa Pines Campground au Nouveau-Brunswick (http://www.ponderosapines.ca/) un site superbe face à la Baie de Fundy / Cherry Hill Park Campground dans le Maryland (http://www.cherryhillpark.com/) super installations et le plus proche de Washington DC / Francis Beach Campground à Half Moon Bay en Californie (https://www.parks.ca.gov/?page_id=531) face à la plage et la nature!!!

    • C’est sûr que le camping à l’américaine doit avoir une toute autre allure… ou pas ? Quand on repense à Dirty Dancing, le club de « bébé » proposait aussi de sacrés activités bien beauf 🙂

      • Le camping américain a soit un côté plus chic (comme Cherry Hill) ou alors carrément sauvage (Ponderosa Pines et Francis Beach)! Comme on adore la nature, se retrouver dans des lieux aussi beaux c’est génial! Par contre, en ce qui nous concerne, le camping est pour nous uniquement un hébergement, nous n’y passons pas la journée (tout comme les hôtels d’ailleurs), où que nous soyons, nous partons à l’aventure et à la découverte des lieux environnants. Impossible de rester en place quand il y a des choses à découvrir!

  • Bonjour Marie,
    Merci déjà de nous avoir donné de bons endroits auxquels on peut aller cet été. J’ai bien aimé la façon avec laquelle vous avez abordé le sujet. Vous avez presque résumé toutes les vieilles pensées qu’on a sur la camping.

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :