Menu

(re)Découverte de Barcelone en deux jours

Il parait que si l’on n’a pas de Rolex avant ses 50 ans, on a raté sa vie. Dans le même genre, je dirais que si on n’est pas allé au moins une fois à Barcelone quand on a fait ses études à Montpellier, on a raté sa vie étudiante. Barcelone, quand tu as fréquenté le campus de Paul Valery ou de toute autre fac de Montpel’ (comme on l’appelle là-bas), c’est un peu un rite de passage obligatoire, accessible en quatre petites heures de voiture et que tu n’affrontes jamais seul. En l’occurrence, j’y suis allée cinq fois en quatre ans, toujours bien accompagnée et toujours avec le même plaisir. Autant dire qu’entre Barcelone et moi, c’est une grande histoire d’amour qu’il me tarde de bientôt partager avec Matthieu. Bien sûr, avec quelques années de plus au compteur, ce ne sera pas le même genre de séjour, mais la belle Barcelona n’aura pas perdu son intérêt et je pourrai même y découvrir des choses que je n’ai encore jamais eu (ou plutôt pris) le temps de voir lors de mes précédentes visites.

Port-Vell.Barcelona

Pour qu’il en tombe amoureux autant que moi, j’ai donc d’ors et déjà préparé à Matt un week-end catalan aux petits oignons avec balades romantiques, découvertes culinaires et sorties culturelles au programme.

Rambla.Barcelona

Tout commencera bien sûr au centre du centre, avec la fameuse Rambla. Cette grande avenue est le nerf de la ville. Piétonne en son cœur, elle accueille de nombreux artistes de rue, des mimes et autres clowns qui font la joie des touristes de passage. La Rambla, c’est aussi un énorme marché aux fleurs et aux oiseaux. Les bonnes odeurs et les piaillements accompagnent donc chaque pas jusqu’à l’immense statue de Christophe Colomb qui marque la fin de l’avenue et l’arrivée sur le port.

Mirador-Colom.1.Barcelona

On n’oubliera pas au passage de se perdre dans les vieilles rues du quartier gothique – que je préfère largement à celles du Paseo de Gracia, plus bling-bling – avant d’aller boire un verre ou manger une glace sous les arcades de la plaça Reial. Ici, il y a toujours plein d’enfants qui courent dans tous les sens et on peut vraiment prendre le pouls de la vie barcelonaise.

Pl.Reial.Barcelona

La balade se poursuivra donc par la découverte du port Vell où, près du centre commercial Maremagnum, on pourra faire un peu de shopping et toujours trouver des animations en plein air. Ce sera aussi l’occasion de marcher vers la mer et, si le temps nous le permet, de piquer une tête dans la Méditerranée espagnole à la plage Icaria (ma préférée et l’une des moins bondées, ce qui reste rare à Barcelone !).

Platja-Nova-Icaria.Barcelona

Je l’emmènerai dîner dans un petit restaurant familial que j’affectionne : El Vell Sarria. Ici, on mange à la bonne franquette sur de jolies nappes toutes blanches et sous un ciel de jambons suspendus. Le plat qui fait le succès de la maison ? La paëlla. En attendant de la déguster, le patron offre toujours des tapas à grignoter comme de la chiffonnade ou des petits piments verts au sel. Une adresse qui vaut plus le coup que les nombreux petits bouchons soit disant typiques du quartier Barceloneta, sorte de rue de la Huchette à Paris, où tu te fais alpaguer tous les 50 mètres par un serveur racoleur.

el_vell_sarria_5_large

Le soir venu, comme il n’est pas trop salsa, boîtes et compagnie, je lui éviterai les bars de la Plaça de Catalunya et encore plus les dancefloor du Razzmattazz où j’ai passé de folles nuits étudiantes, au profit d’une petite sortie culturelle nocturne. Direction le fameux Monjuïc où on pourra admirer les magnifiques fontaines de ce lieu incontournable de Barcelone, à travers un spectacle sons et lumières époustouflant.

Fonts-Montjuic.Barcelona.2

Le lendemain, on ne pourra évidemment pas éviter la Sagrada Familia, église mi-gothique mi-moderne qui, bien qu’elle soit perpétuellement en travaux, permettra d’avoir une idée du talent de Gaudi. Pour poursuivre dans la découverte de l’œuvre de ce Catalan, on ira bien sûr au Parc Güell. On pourra s’y promener entre les arbres avant d’obtenir un point de vue imprenable sur tout Barcelone depuis la jolie terrasse en mosaïques.

Temple.Sagrada.Familia.Barcelona.t4

Park-Guell.1.Barcelona

Avant de repartir, il faudra absolument qu’on s’offre un petit tour par le marché aux puces, les fameuses Encant Vells, que je n’ai jamais pris le temps de visiter et qui valent,  parait-il, le détour. Cela nous permettra par la même occasion de jeter un œil à la gigantesque Tour Agbar, cet énorme œuf super design que l’on doit à Jean Nouvel.

Torre-Agbar.Barcelona.1

 

Pour finir, si vous voulez avoir un bel aperçu de Barcelone, je ne saurais que trop vous conseiller le film L’auberge espagnole de Cédric Klapisch et le blog Visiterbarcelone qui répertorie les meilleures adresses de la ville. Et si, comme moi jadis, vous prenez la route en voiture entre amis, le mieux pour savoir où vous garer dans la ciudad loca est de jeter un oeil au site Parclick pour trouver un parking de Barcelone.

http://www.dailymotion.com/video/x9977_l-auberge-espagnole-extrait_news

(photos : ©barcelonaturisme.com – ©3vents)

2 réponses to “(re)Découverte de Barcelone en deux jours

  • Moi aussi, en tant que grand amateur de Paella, je me suis rendu à El Vell Sarria et j’ai vraiment bien aimé leur paella ! elle était succulente ! C’est sur que si je retourne à Barcelone, j’irais me rendre encore dans ce petit restaurant qui paye pas de mine mais à la qualité incroyable !

  • Bonjour Marie,
    Merci pour cet article dans lequel vous m’avez permis de découvrir une ville magnifique que je n’ai pas encore eu l’occasion de la visiter. Vous m’avez donné une idée sur les principaux endroits qui méritent d’être découvert. Espérons que je puisse aller un jour à Barcelone.

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :