Menu

Bonne adresse : Les Cornettes, tout le plaisir de manger savoyard

Village de montagne où les restos ne manquent pas, la Chapelle d’Abondance a tout du cliché savoyard. Par tout, j’entends surtout les typiques chalets entourés de paysages à couper le souffle. Bienvenue chez moi !

A la Chapelle d’Abondance, on croise étonnamment beaucoup de restaurants. Au milieu de toutes ces adresses , une en particulier jouit d’une réputation sans nulle autre pareille : Les Cornettes. Impossible de la rater, l’imposant chalet en jette déjà de l’extérieur. Et pour cause, en plus des restaurants, l’établissement fait aussi hôtel et spa…. mais les trois fois où j’y suis allé, ce n’était que pour manger. Et ce n’est pas pour rien, si c’est même le restaurant où je suis allé le plus de fois depuis que j’habite dans les parages, et ce malgré les 40 minutes de route !

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Au menu des Cornettes, toutes les meilleures spécialités de Haute-Savoie. Jugez plutôt :

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

En général je succombe facilement au Berthoud, mais ce soir-là j’avais décidé de me laisser tenter par la fondue. La première de l’été (oui, oui !)… un pur délice !

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Le fameux Berthoud, fromage d’abondance gratiné avec de l’ail et du vin blanc. Un plaisir incomparable. Il paraît que c’est le plat qui a inspiré le Paradis blanc à Michel Berger un jour où il était en vacances au ski.

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

L’inénarrable raclette enfin ! Ici, on ne rigole pas. Un demi-fromage pour deux à la discrétion des gourmands.

Je vous mets au défi de finir la raclette chez Les Cornettes ! Et pourtant elle est délicieuse

A noter, chacun des plats est accompagné d’un plateau de charcuterie à partager aussi copieux que savoureux (mention spécial au jambom cru du papy Gaby et à la viande séchée maison !) et/ou de pommes de terre, pains et salades (car il y en deux différentes). Ça s’appelle du pétage de bidou à volonté.

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Je disais plus haut « enfin, » mais c’est parce que j’en ai terminé avec les photos. Parce que sinon, j’aurais pu vous parler de la Tartiflette et sa sœur la Croziflette (avec des Crozets, fameuses pâtes régionales. Hum… j’en garde aussi un souvenir fantastique). Et ça, ce ne sont que les spécialités savoyardes ! Les Cornettes propose en plus une belle carte avec un menu abordable et bien servi pour lequel il va falloir que je fasse, un jour ou l’autre, des infidélités aux plats fromagers.

Point d’orgue de ce véritable festin, une carte des desserts qui tire sur l’encyclopédie avec des réalisations maison à tomber par terre. Je n’ai pour l’heure pu gouter qu’à la tarte aux poires Bourdaloue. C’est très bon une fois encore et diablement généreux ! Mais pour avoir vu passer l’omelette norvégienne, je sais qu’il va falloir que je jeûne pendant un jour la prochaine fois, avant de revenir. Car oui, autant vous prévenir d’avance, quand on vient manger aux Cornettes, on ressort repu de chez repu, pour ne pas dire, comme le veut l’expression consacrée, avec les dents du fond qui baignent. Mais honnêtement, connaissez-vous meilleur bain de bouche, qu’un bain de bouche à l’abondance ?

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

En bonus : la balade digestive dans l’hétéroclite musée qui labyrinthe dans les sous-sols de l’établissement. Une visite pleine de surprises qui vous immerge tout à coup dans un épisode inédit de Twin Peaks. Et si c’est ton birthday, tu auras même droit au petit morceau d’orgue de barbarie qui va bien !

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Les Cornettes ©Voyagesadeux

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :