Menu

Premiers pas à Lyon pour un week-end

Depuis notre retour d’Asie, à part une petite escapade au Portugal et une semaine en Irlande, nous n’avons plus le temps de voyager loin et longtemps. On a donc décidé de privilégier des destinations proches, en France, parce que nous n’avons pas encore tout découvert de notre cher hexagone et que quelques villes nous faisaient de l’œil depuis longtemps. Parmi elles, Lyon et Lille. Le hasard faisant toujours bien les choses, nous avons visité ces deux villes le mois dernier et si tout semble diamétralement les opposer – aussi bien architecturalement que météorologiquement ou gastronomiquement parlant – elles partagent pourtant un bon point commun : nous avoir enchantés autant l’une que l’autre. Mais restons à Lyon, d’abord. Pour Matt, ce n’était pas une première et il a vraiment aimé y retourner. Pour moi, c’était un petit rêve. Malgré tout, toujours au bout du monde, j’ai mis du temps avant d’aller finalement la visiter. Verdict ? Je n’ai pas été déçue du voyage. Ce petit Paris, avec la montagne pour horizon, a tous les avantages de la capitale sans les inconvénients (donc sans les Parisiens… ça va, on peut rigoler !).

Je suis contente de ne pas avoir pu tout voir en deux jours, même si nous avons eu le temps de parcourir une grande partie de la ville, parce que j’aurai ainsi une bonne raison d’y revenir. Mais si comme nous, vous avez peu de temps pour visiter Lyon, voici un conseil d’itinéraire assez classique pour vous laisser séduire par la ville aux petits bouchons.

 

Que voir à Lyon en un week-end ?

Descendre les pentes de la Croix Rousse par les traboules

Depuis le temps qu’on me parlait de ces fameuses traboules, je suis contente de les avoir enfin vues de mes yeux et traversées dans tous les sens… ou presque. En vérité, impossible de se perdre puisqu’il faut suivre les petites flèches indiquant son chemin. On passe alors par des endroits secrets entre escaliers démesurés et murs de pierre redécorés par le street art local. La Croix Rousse est en effet le quartier « bobo-arty-hipster » de Lyon où souffle un vrai vent de liberté. C’est là que l’on trouve des supers petits cafés, des galeries, des bars sympas, une scène culturelle très développée, et donc également de superbes fresques murales. On espère d’ailleurs avoir le temps un jour de se faire une petite chasse aux tags lors d’un prochain voyage !

IMG_0856

Les pentes de la Croix Rousse – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0859

Les pentes de la Croix Rousse – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0663

Les pentes de la Croix Rousse – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0661

Les pentes de la Croix Rousse – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0660

Les pentes de la Croix Rousse – Lyon ©voyagesadeux

Faire une pause dans la cour du musée des Beaux-Arts

Après avoir dévalé la Croix Rousse, vous pourrez vous offrir un petit moment de répit dans le joli jardin du musée des Beaux-Arts, situé sur la place des Terreaux et souvent délaissé par les touristes qui préfèrent justement profiter de la superbe fontaine Bartholdi (et on peut les comprendre, c’est vrai que cette mini fontaine de Trevi est un des principaux monuments à voir à Lyon). Le fait est qu’on a quand même préféré ce petit coin vert où on s’imagine même revenir bouquiner en été.

Se promener sur les quais de Saône… ou du Rhône ?

A Lyon au moins, vous aurez le choix entre deux rivières, bien plus larges que la Seine. Niveau sensations en revanche, vous aurez vraiment l’impression d’être comme à Paris. En tout cas, ce fut la mienne. De jolis ponts, des bâtiments haussmanniens sur les deux rives, mais moins de monde ou de pollution, donc gros potentiel romantique !

IMG_0757

Les quais de Lyon ©voyagesadeux

Flâner (rapidement) dans le Vieux Lyon

Les vieux quartiers se ressemblent tous et celui de Montpellier aura toujours ma préférence. Le vieux Lyon est un vivier à touristes et à petits bouchons que l’on vous déconseille (pas qu’on les ais testés mais une bonne adresse n’a pas besoin d’un serveur racoleur pour vous asseoir à sa table en s’adressant à vous en anglais et les bouchons du Vieux Lyon surabusent de cette stratégie). On vous recommande toutefois de vous aventurer dans les petites impasses pour déboucher sur de jolies cours intérieures et de vous balader le nez en l’air pour admirer l’architecture remarquable de ce quartier historique de Lyon.

Grimper (à pied !) jusqu’à la Fourvière

Après un bon petit bouchon lyonnais, rien de mieux que les 237 marches (on ne s’est pas amusés à compter, mais on croit Google sur parole) qui montent jusqu’à la colline de la Fourvière pour éliminer les calories. Arrivé en haut, vous aurez des étoiles dans les yeux et un super panorama, plus une double église pour le prix d’une (façon de parler, l’entrée est gratuite). N’ayant rien à envier à la Bonne Mère marseillaise, l’église de la Fourvière se détache en deux parties, entre détails gothiques impressionnants d’un côté et une version plus flamboyante, toute en dorures, de l’autre. A vous de choisir votre préférée. Pas très loin, si vous êtes féru d’histoire, les restes du théâtre romain sont un endroit sympa à découvrir, surtout pour la vue.

IMG_0718

La Fourvière – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0720

La Fourvière – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0721

La Fourvière – Lyon ©voyagesadeux

S’offrir un tour de Grande Roue place Bellecour, de nuit

Pour finir ce premier jour à Lyon en beauté, direction la place Bellecour à la nuit tombée pour admirer la vue panoramique aux lueurs (si c’est le bon moment dans l’année) de la grande roue éclairée. Profitez-en également pour aller découvrir la place des Jacobins à deux pas et vous amuser à désigner qui est la plus belle entre elle et la place des Terreaux. Nous, on n’a pas réussi à se décider…

IMG_0749

Place Bellecour – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0751

Place Bellecour – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0747

Place des Jacobins – Lyon ©voyagesadeux

Aller dire bonjour à la rencontre des deux fleuves, à Confluence

Pour un dimanche au calme, direction Confluence, ou plutôt l’arrêt juste avant. Vous pourrez ainsi descendre à pied les docks, entre superbes péniches et bâtiments design, jusqu’à la rencontre des deux fleuves (la Saône et le Rhône) où se donnent rendez-vous tous les joggeurs.

Se mettre au vert au Parc de la Tête d’or

Un week-end à Lyon sans un passage par son parc de la Tête d’or revient à ne pas mettre un pied à Central Park en allant à New York. Pour continuer sur le registre des comparaisons, on lui a plutôt trouvé des airs de Vondelpark à Amsterdam, et même en janvier, il est très agréable de s’y promener. N’oubliez pas d’aller dire bonjour aux daims qui gambadent gaiement au cœur du parc et de faire un tour dans les jolies serres (mention spéciale pour celle des plantes carnivores). Et si vous avez le temps, essayez de retrouver la fameuse tête d’or enfouie quelque part !

IMG_0928

Parc de la Tête d’or – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0939

Parc de la Tête d’or – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0952

Parc de la Tête d’or – Lyon ©voyagesadeux

IMG_0956

Parc de la Tête d’or – Lyon ©voyagesadeux

S’abriter de la pluie au Musée des miniatures et des décors de cinéma

Si nous avons choisi la pluie comme prétexte pour aller visiter ce musée, on aurait quand même fini par s’y rendre un jour où l’autre, comme tout bon cinéphile qui se respecte. J’ai pu poser avec la reine des Aliens, admirer les trucages les plus gores des plus grands films made in Hollywood et surtout tomber sous le charme des reconstitutions miniatures au dernier étage. En bref, la visite parfaite à faire quand il pleut à Lyon (mais pas que).

On espère vous avoir donné assez d’idées pour bien occuper votre week-end à Lyon et en avoir bientôt plein d’autres, plus originales, hors des sentiers battus… et à vrai dire, ça ne saurait tarder !

Encore merci à Laure et Ossian (#sisilafamille) pour leur accueil et leurs bons conseils de visite <3

4 réponses to “Premiers pas à Lyon pour un week-end

  • Beaux souvenirs, j’ai habité en Isère lorsque je travaillais à l’aéroport il y a déjà plusieurs années. J’adorais mes balades dans le vieux Lyon, en vous lisant je me rend compte que je suis passé à coté de pas mal de belles choses ! A+

    • Contents de t’avoir fait découvrir de nouvelles choses à Lyon, même si on pensait n’avoir suggéré que les essentiels 🙂 Comme quoi, on peut toujours être surpris ! Même ici à Paris, nous n’avons pas encore tout visité, c’est souvent le problème, on se dit qu’on aura le temps plus tard et finalement on ne le prend jamais 🙂

  • Très bel article sur ma belle ville lyonnaise. Tu as visité de très beaux endroits !

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :