Menu

De Cork à Baltimore, à la découverte du Sud de l’Irlande

Une fois de plus, nous arrivons de nuit et j’ai beaucoup roulé. Malgré la conduite à gauche, cela fait longtemps que je n’ai pas pris autant de plaisir à prendre le volant. Les Irlandais conduisent bien et l’Irlande est vraiment un pays magnifique. Cela se ressent même sur la route.

J’avais déjà un peu visité le pays il y a quelques années avec des amis. Nous avions également terminé par le sud de l’Irlande et Cork était restée, dans ma mémoire, l’étape la moins indispensable. Pour me réconcilier avec la deuxième plus grande ville d’Irlande, Marie (ou plutôt sa mère) avait prévu la visite du château Blackrock, celle de la Prison Cork City Gaol, du Curraheen Park, une sortie aux courses de lévriers et la découverte de l’English Market. De ce beau programme, nous n’aurons vu que la dernière étape. La raison de ces changements de dernière minute ? Nous avons décidé de garer la voiture dans un parking à la journée et de nous balader un peu à pieds pour changer. Au lieu du château, de la prison et du parc, nous nous sommes donc cantonnés au centre ville (plus mignon que dans mon souvenir ; il faut dire que la météo était autrement plus clémente), à la cathédrale Saint-Finbarr et à l’UCC, l’Université de Cork.

DSC00095

Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00096

Cork – sud del’Irlande ©voyagesadeux

DSC00097

Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00098

Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00104

Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00123

Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00135

Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

Notre visite de la cathédrale Saint-Finbarr a été assez expéditive car nous n’avions pas envie de payer l’entrée (petite astuce : vous pouvez néanmoins apercevoir un petit bout de l’intérieur en pénétrant dans la boutique). C’est finalement à l’Université de Cork que nous avons passé le plus de temps. A moitié moderne et à moitié ancienne, elle évoque tour à tour nos classiques passés d’étudiants et celui, moins commun, d’un certain Harry Potter.

DSC00113

Cathédrale Saint Finbarr – Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00116

Université de Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00118

Université de Cork – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

Le centre-ville, quant à lui, s’est finalement avéré plus authentique que celui de Dublin ou de Galway. Nous y aurons principalement fait les boutiques et le marché anglais aura retenu toute notre attention puisque nous y avons même acheté de quoi pique-niquer dans le parc voisin. Au menu : un surprenant carpaccio de viande épicée, des toujours délicieuses pinces de crabes, de généreuses parts de tartes (dont une espèce de tourte au porc des plus juteuses), de savoureux fromages locaux et des petits pains pour accompagner le tout. En résumé : un pur régal pour 8€ par personne !

Avant de reprendre les routes du sud de l’Irlande, j’ai tenu à visiter la brasserie Franciscan Well, suite à la découverte de leur admirable bière que l’on m’avait présentée la veille au Brú Bar Hostel où nous dormions.

Ça y est, j’étais définitivement réconcilié avec Cork

Direction Baltimore donc où notre voyage en Irlande devait s’achever. Nous avons mis un peu de temps à trouver la maison de Michael, à Schull (un village voisin), que nous avions réservée sur Airbnb. Enfin arrivés sur place, nous venions en fait de pénétrer dans la maison de nos rêves : une baraque immense avec une terrasse de malade donnant vue sur un paysage d’une rare beauté (à part en Irlande visiblement). Du coup, nous avons profité au maximum de notre maison éphémère et ne sommes sortis que pour visiter l’île de Cape Clear, depuis le ferry au départ de Baltimore.

DSC00152

Balitmore – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00154

Balitmore – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00163

Balitmore – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00168

Balitmore – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

DSC00174

Balitmore – sud de l’Irlande ©voyagesadeux

Cape Clear est peuplée d’une centaine d’habitants seulement. Le gaélique y est encore la langue la plus parlée et la course à la modernité semble être la dernière préoccupation de ses paisibles insulaires.

Cape Clear est une île de toute beauté où nous avons profité une dernière fois de paysages grandioses, dans le respect d’une nature préservée comme peu de pays nous en avaient jusqu’à présent réserver la surprise.

Le temps de déguster un dernier Seafood Chowder et de prendre des sentiers qu’on pourrait croire sauvages, il ne fallait pas passer à côté d’un petit Irish Coffee avant de rentrer au pays. Nous le savourerons à Baltimore, face au port, dans un pub chaleureux où la déco pleine de sel évoque la mer et les voyages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ainsi s’achève notre séjour en Irlande, notre pays préféré d’Europe et, qui sait, peut-être du monde…

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :