Menu

Premiers pas en Irlande dans la région des Burren

A peine rentrés de notre voyage en Asie, le temps de laisser passer l’été pour nous reposer, que nous étions déjà repartis en voyage. Et cette fois, pas tout seuls ! Parce qu’elle n’a pas pu nous rejoindre en Thaïlande comme prévu, parce qu’elle voulait y aller depuis longtemps et tout simplement parce qu’on l’aime, nous avons emmené ma Maman réaliser un vieux rêve : découvrir l’Irlande. Et pour nous y aider et que son voyage soit juste parfait, nous avons aussi embarqué mes deux frangines dans l’aventure. 

Première étape de notre séjour en Irlande ? La région des Burren, ou comment aller droit à l’essentiel en trois jours.

Galway : passage éclair au Latin Corner

Quand on pense à l’Irlande, on pense bien sûr aux verts pâturages, aux moutons à têtes noires, à la bière (évidemment !) mais aussi aux maisons de toutes les couleurs qui partagent le même trottoir. Non ? Alors c’est que vous n’êtes jamais allé à Galway. Plus qu’un cliché, une réalité. L’endroit idéal pour s’immerger dans une carte postale multicolore ? Le Latin Corner. Très touristique certes, bordé de petits pubs et de boutiques où s’offrir une choppe souvenir et un pull estampillé aux armoiries de la ville, ce quartier reste tout de même agréable justement grâce à ses maisons aux façades pleines de vitamines. Un seul regret : avoir eu juste le temps d’y faire un peu de shopping et admirer (de loin) la belle église Saint-Nicolas, avant de reprendre la route. Mais quelle route !

DSC09808

Latin Corner de Galway – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

Kilfenora : au coeur des Burren 

Si nous n’avons pas pris le temps de déguster les fameuses huîtres de Galway (une bonne excuse pour revenir un autre jour plus longtemps) c’est qu’il nous fallait atteindre l’étape suivante de notre road trip en Irlande : Kilfenora. Ce tout petit village ne vous dira peut-être rien, mais il est pourtant situé au cœur de la région des Burren, aussi appelée le plateau pierreux de par ses paysages karstiques uniques au monde. Une particularité que l’on n’a pas forcément remarquée en arrivant à Kilfenora, plutôt entouré de superbes paysages verts, de lacs, et de routes sinueuses comme tout droit sorties d’un conte de fée. Non, il faut plutôt s’enfoncer vers les côtes et le nord de la région des Burren pour que le gris des pierres remplace le vert des prés. Et avant d’attaquer notre exploration, il nous fallait une bonne nuit de repos. Pour ça, nous avions choisi un pied-à-terre de choix déniché sur AirBnB : la maison de Seamus (cliquez ICI pour voir l’annonce si vous cherchez où dormir dans les Burren), le genre de petit cottage que l’on pourrait dessiner quand on est enfant et que l’on nous demande de représenter la maison idéale. Une cheminée pour réchauffer tout le monde, des lits douillets avec de vieux édredons de campagne, une véranda couverte pour apprécier son thé le matin et une large cuisine où nous avons pris tous nos irish breakfast en famille. En bref, l’endroit parfait pour se sentir comme à la maison tout en étant assez dépaysé grâce aux paysages environnants et à la gentillesse toute singulière des Irlandais. Pour tester ce deuxième cliché qui prête aux Irlandais la réputation d’être les hôtes les plus accueillants du monde, on vous reccomande d’ailleurs de boire une bière dans un petit pub de quartier. Pas ces grosses chaines à touristes où la serveuse risque de vous parler français (parce qu’elle est Française !) et où un jeune Américain risque de vous vomir sa bière sur l’épaule, mais ces petites adresses où des musiciens se rassemblent le soir pour jouer un peu de musique gaélique en toute simplicité. A Kilfenora, vous trouverez tout ça… et plus encore ! Pour vous laissez l’eau à la bouche plutôt que de vous vendre la soupe, on garde un peu de mystère en vous conseillant juste de ne pas oublier de passer par l’église et son cimetière « Tim Burtonien ».

DSC09827

Kilfenora – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

DSC09943

La région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

DSC09841

Kilfenora – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

Les Cliffs of Moher : le passage indispensable de tout road trip en Irlande 

Un peu partout en Irlande, vous verrez sûrement indiqué très souvent : « plus bel endroit du pays », « l’endroit le plus touristique à ne pas manquer ». Rajoutez-y l’emphase toute marseillaise de certains Irlandais vantant les mérites de leur région plutôt que celle de leurs voisins, et vous ne saurez plus où donner de la tête, quoi aller voir, que privilégier sur votre court séjour. Pour le coup, faite nous confiance. Nous n’avons pas vu toute l’Irlande, loin de là, mais s’il y’a bien UN endroit à ne pas rater lors de votre road trip, le Machu Picchu de l’Irlande, sa Tour Eiffel, son Empire State Building à elle, ce sont les fameuses falaises de Moher, aussi appelées The Cliffs of Moher.

Pour vous donner une petite idée de la splendeur du lieu : vous voyez le mur de Game Of Thrones ? La même chose, sans la neige (et sans Jon Snow, j’ai bien cherché) mais avec l’Atlantique à perte du vue. En gros : l’un des plus beaux paysages que l’on ait vu dans tous nos voyages.

Un conseil : ne vous approchez pas trop du bord extrêmement friable, vous risqueriez de tombé à pic 215 mètres plus bas. Ça peut faire mal.

Autre conseil pratique : si vous n’aimez pas trop marcher (et 8km, ça peut être long) entouré de milliers de touristes (on vous a prévenu que c’était le plus bel endroit du pays !), vous pouvez choisir l’alternative de la balade en bateau. Pour ça, direction le village voisin de Doolin où vous pourrez contre 15€ par personne embarquer à bord d’un petit ferry qui vogue au plus près des falaises pour un spectacle grandiose d’environ une heure. Pour réserver, cliquez ICI !

DSC09847

Cliffs of Moher – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

DSC09849

Cliffs of Moher – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

DSC09861

Cliffs of Moher – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

Aillwee Cave : petit voyage au centre de la terre

On vous disait plus haut que la région des Burren était riche en paysages karstiques (pleine de pierres à cause de l’érosion pour être plus clairs). L’endroit parfait pour s’en rendre compte reste la grotte d’Aillwee, à trente minutes de route de Kilfenora, où l’on peut s’offrir un petit voyage au centre de la terre presque aussi palpitant que celui de Jules Verne. Pour la petite histoire, un Irlandais l’aurait découverte par hasard plusieurs années avant son exploitation touristique et aurait gardé sa trouvaille pour lui, jusqu’à la bière de trop dans un pub qui aurait délié sa langue.

Avis aux clostrophobes : nous avons réussi à traîner ma Maman, grande paniquée des endroits clos, sans aucun problème. La Ailwee Cave a beau être une grotte qui ressemble à l’intérieur d’un nid d’Alien, elle est composée de deux immenses pièces où l’on peut très bien respirer. Pour les couloirs, il faudra parfois un peu baisser la tête et marcher à la queue leu leu, mais munissez-vous d’une lampe torche si votre portable ne fait pas l’affaire, et tout se passera bien. En plus, la visite ne dure que trente minutes.

Les visites sont exclusivement accompagnées d’un guide, ce qui vous permettra d’apprendre quelques secrets comme le fait que l’on peut devenir fou en moins de 3 jours si nos yeux ne perçoivent aucune source de lumière. Si vous voulez tenter l’expérience plus que les dix secondes de test pendant la visite, il vous suffit de rester caché dans la grotte #astuce.

DSC09904

Aillwee Cave – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

Fanore Beach : pour trouver un galet souvenir 

Je n’ai aucun souvenir de mes séjours d’enfance en Bretagne. La dernière fois que je suis allée au Mont-Saint-Michel, c’était évidemment à marée basse. Alors je n’ai pas vraiment d’image en tête des grandes plages de la mer du nord, mais je pense qu’elles n’arrivent pas à la cheville de Fanore Beach. Je n’y aurais pas trempé un orteil même en plein été, mais c’est tout à fait le genre de plage que je préfère aux endroits bondés de la Côte d’Azur. Pas un transat à perte de vue, pas un lounge restaurant pour vous vendre de mauvais mojitos trois fois trop chers, pas un touriste empiétant sur votre serviette, juste la tranquillité et le bruit des vagues venant lécher les rochers.

Quand vous en aurez marre du vert de l’Irlande, allez vous ressourcer au bleu de Fanore Beach. 

DSC09931

Fanore Beach – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

Le dolmen de Poulnabrone : petit mais costaud 

On ne pouvait pas quitter la région des Burren, voire l’Irlande tout court, sans passer admirer un joli caillou aux allures de lieu de culte magique. Même s’il ne vaut pas Stonehenge, le dolmen de Poulnabrone fait son petit effet… et les touristes d’en attester, encore et toujours. Pas très gros, rapidement très entouré de milliers d’objectifs, mais une fois passé la nuée de touristes, vous aurez le paysage à vous seul et des milliers de petites pierres en guise d’horizon pour apprécier le paysage.

DSC09898

Le dolmen de Poulnabrone – la région des Burren en Irlande ©voyagesadeux

Un dernier conseil pour la route : nous avons eu la chance de toujours devancer les cars bondés faisant le tour de la région au pas de course en une après-midi grâce à notre voiture de location. L’Irlande étant un pays où chaque paysage donne envie de s’arrêter pour prendre un millier de photos, chose que vous pourrez difficilement faire en optant pour un tour organisé en bus, on vous recommande donc de vous déplacer par vos propres moyens. Ça vous permettra de tomber sur de jolies surprises, comme :

Et les châteaux dans tout ça ?

C’est vrai, on vous parle de dolmen, de falaises, de plage, de verts pâturages mais pas de château alors qu’on est quand même en Irlande ! Petite chose à clarifier : les châteaux c’est comme le whisky, c’est mieux en Ecosse. Ceci étant dit, on vous recommande quand même de vous arrêter au Bunratty Castle sur la route qui rejoint la région des Burren et Killarney. Là, vous pourrez retrouver l’ambiance médiévale de l’Irlande d’autrefois autour d’un véritable banquet à déguster dans la grande salle du château et découvrir toutes les époques historiques qui ont marqué le pays, dans un village reconstitué. Une jolie visite qui prend une bonne après-midi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme entrée en matière pour découvrir le meilleur de l’Irlande, on pouvait difficilement mieux faire. Puis le Ring of Kerry, Cork et la région de Baltimore ont été autant de régions qui nous ont convaincus que l’Irlande était notre pays préféré en Europe. Vous en doutez ? Rendez-vous très bientôt pour la suite de nos aventures et en être convaincus à votre tour…

Une réponse to “Premiers pas en Irlande dans la région des Burren

  • J’ai adoré lire ton article. Je vis en Irlande et n’ai pas encore eu l’occasion de voir tout ce que tu as listé mais je rejoins complétement ton avis sur les Cliff of Moher. Elles sont juste grandioses ! Bien vu le rapprochement avec le mur de Games of Thrones :-p

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :