Menu

Les bars et restaurants insolites de Tokyo 

Faire un article sur les bars et restaurants insolites de Tokyo c’est un peu comme envisager de réécrire la Bible. Je me demande presque s’il n’y a pas plus d’endroits insolites dans cette ville que d’endroits classiques. Vous l’aurez compris, dans la capitale nippone, l’insolite est légion.

Pour la peine, plutôt que de vous proposer une liste informe comme on en trouve parfois sur le net, nous avons préféré, comme d’habitude, vous conseillez uniquement ceux que nous avons testés et approuvés. C’est parti pour la visite !

En amoureux : le café Normale

Normal, vous avez dit normal ?  A première vue on pourrait tout à fait se laisser piéger et ne rentrer que pour goûter aux délicieux gâteaux ou pour boire un café. Cela dit, vous en connaissez beaucoup des endroits où l’on peut acheter tout le mobilier de l’établissement, des chaises sur lesquelles on s’assoit aux tables sur lesquelles on est servi en passant par la lampe qui vous éclaire ? Setagaya et plus particulièrement Shimo-Kitazawa regorge de cafés et de bars plus singuliers les uns que les autres (si bien qu’on y reviendra tout à l’heure). On a choisi de commencer cette balade par l’un des plus sobres. Le café Normale est cosy sans trop en faire, l’idéal pour une pause romantique dans l’un des quartiers les plus branchés de Tokyo.

Infos pratiques : 〒155-0031 Tokyo, Setagaya, Kitazawa, 2 Chome−34−3. Cristal Beth ascorbyle 1F
cafe_main_photo05 (1)

©Café Normale

cafe_main_photo04

©Café Normale

 

En famille : le Moomin café

Les cafés à thème sont loin d’être rares au Japon. On aurait aimé en tester plusieurs mais on a un peu manqué de temps. On se sera donc contentés du Moomin café. Pas qu’on soit particulièrement fan des petites créatures au look d’hippopotames éberlués créés par la Finlandaise Tove Jansson, mais simplement parce que c’est le premier dont nous avons entendu parler et parce qu’il se trouvait aux abords du Tokyo Dome que nous voulions visiter. L’endroit est tout mimi (une espèce de kawaii à la Finlandaise) mais trouve une fois de plus une juste mesure. On y a croisé surtout des mamans avec leurs bambins, mais quelques femmes entre amies également. A table, il vous est possible de manger avec un Moomin (en peluche, les vrais habitant en fait en Finlande) et au rayon boulangerie vous trouverez quelques pâtisseries où vous pourrez reconnaître Jolimie où le sage Pipo aussi connu sous le nom du Renaclerican. Quant aux formules du midi (il y a même un plat finlandais), elles restent abordables pour ce genre d’établissement. Bon, pas sûr que ça parle beaucoup aux enfants d’aujourd’hui, mais l’univers parviendra toujours à les séduire. En fait, si le café des Moomins marche si bien, c’est plutôt parce qu’il sait réveiller l’enfant qui est en vous.

Infos pratiques : Bunkyo – ku, Tokyo Kasuga 1-1-1 Tokyo Dome City LaQua 1F
DSC07488

Café Moomin ©voyagesadeux

 

Entre potes : le Lock-up

Comme il existe à Tokyo des cafés à thème, il existe également des izakaya ou restaurants à thème. Parmi eux, un des plus célèbres s’appelle le Lock-up et se trouve en plein cœur de Shibuya. Le thème est celui de la prison, revisitée façon train fantôme. C’est tellement populaire qu’on vous conseille vivement de réserver si vous comptez vous y rendre. Le Lock-up comment ça marche ? On descend d’abord par des escaliers dans un endroit lugubre puis l’on pénètre dans un couloir très sombre avec des portes fermées. Ouvrez-les donc ! Quand vous aurez trouvé la bonne, une policière vous conduira à votre cellule où un détenu viendra prendre votre commande. Si la carte est particulièrement graphique, on pose un petit bémol sur la réalisation qui n’est pas toujours aussi photogénique. Cela dit, la présentation est particulièrement efficace au niveau des boissons. En dehors du cadre, vous l’aurez compris rien d’extraordinaire, mais le Lock-up propose une sortie originale pour un bon moment de rigolade entre amis. La clientèle est d’ailleurs très jeune. Ici, plus vous êtes de fous (l’endroit ressemble d’ailleurs un peu à un asile souterrain) plus vous riez. Bon, vous entendrez parfois de jeunes japonaises crier d’effroi… On vous avoue qu’on n’a pas eu bien peur, mais l’endroit sait réserver quelques surprises pour pimenter un peu le menu. Plutôt que de vous les gâcher en vous les divulguant, on préfère vous inviter à les découvrir par vous-même.

Infos pratiques : 〒150-0042 Tokyo, Shibuya, Udagawacho 33-1 du Grand Tokyo Bâtiment B1 

 

Pour boire un verre : les bars branchés de Shimo-Kitazawa

On vous avait bien dit qu’on allait y revenir à Shimo-Kitazawa. Difficile de ne pas s’y attarder… En bon endroit hypster du moment, il regorge de propositions branchées. Parmi toutes, nous avons eu deux coups de cœur (et certainement plus si nous avions eu plus de temps).

Le restaurant Mother tout d’abord. Dans cette drôle de cave un peu kitsch aux allures de grotte aménagée, nous avons mangé des plats du monde entier savoureusement préparés. Nous avons aimé le service amical et les choix musicaux assez class, mais surtout la variété et la qualité de la carte qu’il s’agisse de manger ou de boire.

Infos pratiques : Daizawa,5-36-14, Setagaya

Non loin de Mother, un peu caché dans les étages d’un petit immeuble du quartier se trouve le Tomboy café, simplement indiqué par une petite pancarte dans la rue. Là, on se croirait dans une petite cabane reggae. C’est tout petit, hyper intime si bien qu’on a l’impression d’être à une soirée chez un ami. On y a d’ailleurs assisté à un petit bœuf musical, perché depuis notre logette de Robinson. Ambiance décontractée et déco originale : le Tomboy café n’aura pas manqué de nous séduire.

Infos pratiques : Setagaya – ku, Tokyo Kitazawa 2-32-7 3F

C’est déjà fini pour cette fois. A très vite on espère pour découvrir d’autres perles de ce Tokyo insolite qui nous a tant plu.

2 réponses to “Les bars et restaurants insolites de Tokyo 

Trackbacks & Pings

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :