Menu

Yokohama, quand le hasard fait bien les choses

Préférant comme d’habitude laisser place aux surprise, nous n’avions pas prévu grand chose de notre séjour au Japon, si ce n’est une semaine à Tokyo et quelques jours à Hiroshima. Quand notre hôte chez qui nous avons logé en Air BnB à Setagaya nous a appris que nous n’étions qu’à 40 minutes de train (et seulement 7€) de la deuxième plus grande ville du pays, nous l’avons rajoutée au planning sans hésiter et on a bien fait.

Yokohama, la ville où l’on a vu l’un des plus beaux jardins du Japon

DSC07796

Yokohama © voyagesadeux

Toujours aussi peu organisés, nous avons regardé sur les blogs de voyage le matin-même ce que nous pouvions voir et faire à Yokohama et, faute de beaucoup de temps, nous avons jeté notre dévolu sur trois points d’intérêt seulement :

  • le jardin Sankei-en
  • le musée des ramen (oui oui, ça existe)
  • la tour Landmark pour une vue à 360° sur toute la baie de Tokyo

Sauf que sur les trois visites espérées, nous n’en aurons finalement fait qu’une, plus par manque d’organisation que par manque de temps (on peut largement visiter Yokohama sans se presser en une journée, deux maximum).

Quels branquignols ces blogueurs qui ne prévoient rien !

Sauf que nous avons toujours voyagé comme ça et au final, on a encore une fois bien fait puisque, même si nous ne sommes pas montés observer la vue de nuit depuis le sommet de la Tour Landmark (trop chère) et n’avons pas mangé des ramen au musée (parce qu’on s’est rendu au musée de la nouille qui existe aussi mais ce n’est pas pareil), ce que nous avons vu de Yokohama nous a largement plu. A commencer par les jardins de Sankei-en donc.

DSC07837

Jardin Sankei-en de Yokohama © voyagesadeux

On avait eu l’occasion de découvrir quelques jolis points verts à Tokyo, mais rien à voir avec le très beau Sankei-en, situé à la sortie de Yokohama (il faut prendre un bus depuis la gare des trains pour s’y rendre en vingt minutes ; c’est un peu long, mais ça vaut largement le coup).

DSC07872

Jardin Sankei-en de Yokohama © voyagesadeux

A notre arrivée, on a tout de suite pensé que c’était un lieu parfait pour réaliser des photos de mariage. Et nous n’étions pas les seuls, puisque plusieurs couples de jeunes mariés étaient justement en train de se faire immortaliser en tenue traditionnelle devant les petites cascades et autres jardins zen. De quoi retrouver un peu de ce Japon d’autrefois, qui semblait finalement encore subsister à deux pas des quartiers modernes de Yokohama !

DSC07874

Jardin Sankei-en de Yokohama © voyagesadeux

Nous sommes restés une bonne partie de la journée dans ce très beau parc, à prendre des centaines de photos et nous ressourcer, avant de rejoindre de nuit le port de la ville où se situe le fameux parc d’attractions Minato Mirai et les belles Red Brick Warehouses. Un autre endroit où nous aurions pu passer la journée si nous n’avions pas déjà fait le plein de fun à Tokyo et trouvé une petite adresse où boire un cocktail sans nous ruiner.

Où boire un verre à Yokohama ? Au bar à cocktails Mizumachi au pied de la tour Marine

DSC07905

Bar Mizumachi à Yokohama © voyagesadeux

C’est en sortant du musée des poupées (que l’on vous conseille aussi) que nous sommes passés par hasard devant ce joli bar à cocktail très jazzy qui affichait un happy-hour auquel nous n’avons pas pu résister, surtout à cause du prix : 7€ pour deux, même à Paris, c’est difficile de faire aussi bien ! Pour en profiter, rendez-vous tous les soirs de la semaine entre 5h et 7h.

Pour finir sur une touche légèrement dépaysante, comme nous n’avons jamais trouvé la rue des ramen et qu’il était déjà tard, nous avons flâné dans le quartier chinois – le plus grand de tout le Japon – mais qui, malgré quelques lampions rouges, garde quand même selon nous une véritable ambiance nippone, surtout à cause des sempiternelles arcades que l’on retrouve dans toutes les villes japonaises. Du coup, on en a profité pour nous aussi s’immortaliser en photo, pas comme ces beaux jeunes mariés en tenue traditionnelle mais en suivant tout de même une certaine tradition japonaise : le fameux purikura. Pour les non initiés, il s’agit d’un photomaton original où l’on peut se lifter la tronche, se faire grossir les yeux, se remaquiller virtuellement et ajouter plein de petites décorations kawaii pour s’offrir un souvenir trop choupi qui ira direct sur son frigo.

C’est encore une fois dans une ville arrivée par hasard sur notre planning qui n’en était pas vraiment un que nous avons passé une belle journée, en suivant nos envies plus que les conseils touristiques. Et nous de vous confirmer de ne pas trop nous suivre à la lettre mais juste d’aller vous perdre dans cette belle citée qu’est Yokohama, à taille humaine, moins extravagante que sa grande sœur et voisine Tokyo, parfaite pour se détendre dans une ambiance un peu plus pittoresque. 

DSC07790

Yokohama © voyagesadeux

Une réponse to “Yokohama, quand le hasard fait bien les choses

  • C’est effectivement parfois en sortant de son programme que l’on fait de chouettes découvertes…

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :