Menu

Deux jours à Singapour : bienvenue au Monaco de l’Asie !

Après Bangkok et Kuala Lumpur nous en étions sûrs : l’Asie du Sud Est pouvait être florissante, opulente, et ce bien plus que l’Europe à de nombreux niveaux. Habitués à faire le grand écart (de richesses) et prévenus par de multiples échos, nous savions plus ou moins à quoi nous attendre de Singapour. Alors quand nous sommes arrivés dans ce petit pays-état, c’est plutôt détendus que nous avons envisagés nos deux jours sur place.

Pourquoi avons-nous voulu aller à Singapour ?

Pour ne rien vous cacher c’est plus ma volonté que celle de Matt et pour une raison qui, je le reconnais aujourd’hui, est assez ridicule. Pas superstitieuse pour deux sous, je ne voulais quand même pas tenter le diable en quittant la Malaisie à bord d’un avion de la Malaysia Airlines. Comme on dit, jamais deux sans trois (même si pour la deuxième, c’était vraiment faute à pas de chance). Résultat, quelques jours après avoir réservé nos billets pour le Japon depuis Singapour, un avion Air Asia s’est abîmé en plein océan en rejoignant Singapour…

Nous n’avions aucune attende particulière de Singapour qui ressemblait sur le papier, beaucoup trop à Monaco pour nous plaire vraiment. On le savait, notre pouvoir d’achat de petits touristes européens allait en prendre un sacré coup. Les hôtels affichaient des prix exorbitants et comme nous comptions surtout nous faire plaisir au Japon (notre destination suivante), nous avons opté pour une solution de repli : Air BnB.

Pour 27€ (soit trois fois rien pour Singapour) nous avons pu passer une petite nuit sympathique chez Jasmine, dans un agréable canapé situé à deux pas de la Marina Bay et vingt minutes de bus de l’aéroport où nous prenions notre avion le lendemain.

Grosse chance pour nous, Jasmine s’est avérée être une parfaite petite hôtesse. D’origine chinoise (comme 77% de la population locale) , elle nous en a appris beaucoup sur ce très jeune pays qui l’a adoptée il y’a une dizaine d’années. A l’écouter, tout semblait parfait à Singapour. J’ai d’ailleurs immédiatement pensé à Legoland quand elle nous a raconté certaines anecdotes assez cocasses sur le pays (et dû payer 7$ mon petit latte au Starbucks #awesome !).

Avant d’aller plus loin, pour vous mettre dans l’ambiance, quelques règles absurdes et/ou hard-core à Singapour :

  • Interdiction de vendre du chewing-gum mais pas d’en mâcher, et de cracher en public

  • Peine de mort pour la détention de drogues, oui, même du cannabis (le nombre de morts par peines capitales est le plus élevé au monde avec 420 en 13 ans)

  • Les Singapouriens ont l’obligation de payer 100$ pour aller jouer au casino

  • Taxe d’importation de 120% sur les voitures étrangères

  • On a le droit d’être lesbienne mais pas gay (et pourtant Singapour a l’une des communautés gays les plus actives au monde)

  • Et enfin, ma préférée : interdiction de faire une fellation si elle n’est pas suivie d’une pénétration vaginale.

Après Legoland, toujours en écoutant Jasmine, Singapour m’a fait penser à un site de rencontres avec sélection à l’entrée. Ce minuscule pays à la qualité de vie parmi les meilleures du monde entretient sa richesse en ne permettant l’immigration que sur dossier. La plupart des Singapouriens sont donc soit surdiplômés, soit super riches, soient choisis parce qu’ils peuvent apporter quelque chose à la société d’une manière ou d’une autre. Un peu comme aux Etats-Unis me direz-vous, mais là on parle d’un pays qui a tout juste cinquante ans et qui a un taux de chômage proche de 0.

Comment aller vivre à Singapour si vous n’avez aucun diplôme, pas de sous ou pas de capacités particulières ? Faites des enfants !

Singapour veut développer son taux de naissance considéré comme le plus bas au monde avec 0,8 enfant par Maman. Maintenant que vous savez à quoi vous attendre et que vous voulez vraiment y aller :

Quoi voir à Singapour ?

En deux jours (ou plutôt un seul vu que nous sommes arrivés tard le premier jour et sommes restés à papoter avec Jasmine), nous avons surtout visité les essentiels en en oubliant certainement pas mal :

  • le fameux Merlion, la créature mi-lion mi-poisson devant laquelle tout le monde pose en photo

  • le joli pont en hélice qui permet de traverser la fameuse baie de Singapour

  • le centre-commercial gigantesque de Marina Bay Sands où les riches familles se baladent en gondole comme à Venise sur un petit lac artificiel

  • le quartier d’affaires à l’architecture assez folle et son marché où on peut manger toutes les spécialités de l’Asie à un prix abordable (8€ le barbecue coréen)

  • le quartier indien où on peut faire des affaires sur le matériel hifi (en sortant les griffes et on en n’avait pas envie), et constater que le crachat, culture oblige, semble ne pas être illégal

  • et bien sûr, notre point préféré : le jardin botanique semblant tout droit sorti d’un paysage de science fiction

DSC07157

Les quatre doigts de Singapour ©voyagesadeux

DSC07162

Le quartier d’affaires de Singapour ©voyagesadeux

DSC07174

Marina Bay – Singapour ©voyagesadeux

DSC07188

Le pont en hélices de Marina Bay – Singapour ©voyagesadeux

DSC07221

Le jardin botanique – Singapour ©voyagesadeux

DSC07222

Marina Bay Sands – Singapour ©voyagesadeux

DSC07225

Le jardin botanique – Singapour ©voyagesadeux

DSC07226

Le jardin botanique – Singapour ©voyagesadeux

DSC07234

Marina Bay Sands – Singapour ©voyagesadeux

DSC07246

Le quartier d’affaires – Singapour ©voyagesadeux

DSC07269

Le penseur de Rodin – Singapour ©voyagesadeux

DSC07272

Le quartier d’affarires de Singapour ©voyagesadeux

DSC07284

Fail au Merlion – Singapour ©voyagesadeux

DSC07291

Singapour ©voyagesadeux

DSC07317

Little India – Singapour ©voyagesadeux

J’ai beau n’avoir remarqué aucun tag, aucune pub, aucune présence artistique si ce n’est un penseur de Rodin dans un hôtel et dans l’architecture en général, je regrette de ne pas avoir pu approfondir les visites culturelles. Car elles existent bien sûr ! A titre d’exemple, dans le magazine distribué dans notre avion pour le Japon, j’ai découvert trop tard le travail éphémère de l’artiste lituanien Ernest Zacharevic qui a entièrement redécoré Kampong Glam (notamment Victoria Street), LE quartier arty que nous avons complètement raté.

Pour en apprendre plus sur le street-art à Singapour, je vous conseille ce très bon article ICI !

Verdict de notre séjour à Singapour. A-t-on aimé ? Nous n’avons pas détesté car nous avons eu la chance d’être hébergés par une Singapourienne qui a su nous briefer sur la vie locale. Y retournera-t-on un jour ? Pas nécessairement dans la mesure où, à part le quartier chinois et donc le fameux quartier arty, nous avons fait le tour et à moins de gagner au loto, nous n’aurons certainement pas le budget pour y rester très longtemps. En revanche, si vous avez l’occasion d’y passer en transit comme nous l’avons fait, Singapour est un petit bout de pays intéressant à découvrir pour son côté monégasque façon asiatique qui prête toujours à sourire et évidemment pour y faire du shopping. Last but not least, vous bénéficierez même d’un remboursement de la TVA de 7%  à votre départ. Allez on peut le dire : everything is awesome, non ?

2 réponses to “Deux jours à Singapour : bienvenue au Monaco de l’Asie !

  • Bonjour,

    Nous avons beaucoup aimé Singapour, et surtout le fait de pouvoir passer d’une ambiance à une autre en changeant de rue (ce qui ne nous empêche pas d’être critiques sur le système politique que vous décrivez bien).
    Voici notre carnet de voyage pour vous donner des idées pour la prochaine fois : http://www.anousletour.fr/asie/singapour/
    Par contre le grand mystère c’est le jardin botanique.On n’a pas du tout vu alors que ça semble être un incontournable de Singapour :-0 Il a été ouvert récemment ? Son entrée est gratuite ?

    • Ce jardin est sublime ! Certainement l’un des plus beaux qu’on ait vu. Et oui, à part la serre aux orchidées, il et gratuit. Nous n’avons pas eu le temps de ressentir ce changement d’ambiance à part à Little India. Mais un jour peut-être… bien que ce ne soit clairement pas une priorité, la terre est vaste !

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :