Menu

L’Inde en liberté : comment l’apprécier ?

Après trois mois depuis mon dernier post sur l’Inde où j’écrivais sur le coup de la colère que je la quittais sans regret, me revoilà à vous parler de ce grand pays qui m’a fait plus de mal que de bien. Non non, je ne suis toujours pas masochiste rassurez-vous, j’ai juste eu envie de vous donner un dernier conseil de voyage pour appréhender ce pays d’une meilleure façon que nous.

Si vous nous lisez depuis assez longtemps, vous saurez que, sans être des aventuriers qui avons quoi que ce soit à nous prouver, nous aimons voyager sans trop nous organiser pour apprécier au mieux ce qui se présente sur notre chemin. Un luxe dû au temps que nous avons devant nous dans chacun de nos voyages et à notre pouvoir d’adaptation (quoique je me demande où il était passé en Inde…)

Même si ce n’est pas du tout impossible, je conviens que ce ne soit pas facile pour tout le monde de partir au bout du monde avec juste un peu de sous sur le compte, un sac sur le dos et des rêves plein la tête. Tout plaquer pendant plusieurs mois et vivre en se disant « on verra bien » peut être une véritable source de stress et demande certains efforts, surtout dans un pays aussi contrasté que l’Inde.

Moines-circuit-Laddakh-3

Ladakh – L’Inde en liberté

Si au départ je voyais d’un oeil méprisant les touristes avec chauffeur qui vantent les beautés de l’Inde parce qu’il n’en voient pas les horreurs, je peux aujourd’hui les comprendre aisément. Pourquoi se forcer à vouloir absolument voyager « à la roots » si on ne supporte plus les hôtels miteux, les transports chaotiques et les rapports de force quotidiens que nous impose parfois l’Inde, quand on peut passer par une agence locale qui propose une parfaite alternative ? Si cette formule est plus appropriée pour les courts séjours que les grands voyages comme le nôtre (rapport aux dépenses engendrées), l’Inde en soi est de toute façon un pays que je vous déconseille d’arpenter en long en large et en travers sur plusieurs mois.

Choisissez une destination et profitez en quinze jours, un mois ou deux maximum, mais épargnez-vous des longues distances qui vous fatigueront plus qu’autre chose.

Dans ce sens, on vous propose donc de jeter un œil aux itinéraires de L’Inde en Liberté qui porte plutôt bien son nom. Cette agence locale en Inde permet de visiter plusieurs régions du pays, au nord comme au sud :

  • Rajasthan
  • Ladakh
  • Kerala
  • Tamil Nadu
  • Uttar Pradesh

Notre préférence va bien sûr aux circuits du Ladakh car c’est la seule région sur les cinq que nous n’avons pas visitée lors de nos quatre mois en Inde et si nous devons y retourner un jour en voyage, ce sera avec un minimum d’organisation pour les raisons exposées plus haut.

Lac-montagne-paysage-Ladakh-2

Ladakh – L’Inde en liberté

Montagnes-voyage-Ladakh-4

Ladakh – L’Inde en liberté

L’itinéraire entre temples et montagnes propose douze jours au plus près de la chaîne himalayenne et reste complètement personnalisable (ce qui nous permettrait d’éviter Delhi proposée au programme et qu’on n’est pas pressés de revoir de si tôt). On garde donc une certaine flexibilité pendant le voyage mais en se reposant sur des professionnels de la région pour organiser au mieux notre séjour et nous épargner certains aléas fatigants. Ou comment avoir envie de repartir en Inde dès demain !

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :