Menu

Globedrop : voyager autrement, en aidant réellement

Au fil de nos aventures autour du monde, nos envies de voyage ont évolué. Il nous est apparu important de voyager autrement que comme de simples touristes venus accumuler des souvenirs cartes postales comme on enfile des perles. A ce titre, nous voulions faire de notre séjour en Inde un périple tourné vers l’humain, nous rendre utiles. Si nous y sommes arrivés ce n’est que trop peu à notre goût, notamment à cause de ce choc des cultures agressif et désarmant, face auquel nous avons un peu baissé les bras mais aussi (surtout ?) par manque d’opportunités.
Avant de partir, nous avions repéré quelques associations où nous aurions pu apporter notre aide mais qui ne se sont jamais trouvées directement sur notre route. Et très vite fatigués par les transports en Inde, nous avons renoncé à changer nos plans et faire quelques kilomètres de plus pour aller à la rencontre de ces structures. Aujourd’hui, nous le regrettons. Peut-être aurions-nous du envisager notre voyage en fonction de ces associations et pas autrement. Peut-être notre voyage aurait-il alors été aussi humain que nous l’attendions. On ne peut pas changer le passé mais on peut peut-être influencer notre (votre ?) future façon de voyager. La solution ? Globedrop.

Globedrop, qu’est-ce que c’est ? 

Nouvelle tendance de voyage responsable, le « globedroping » vise à sensibiliser les voyageurs aux besoins des populations locales afin que ceux-ci puissent les aider en fonction de leurs moyens.
Attention : rien à voir avec le tourisme d’orphelinat de certaines grosses agences de voyages aux tours organisés plus proches de la sortie au zoo que du vrai rapport humain. Ici, il n’est en aucun cas question de vous faire prendre en photo entouré de dix gamins rachitiques pour faire bonne impression auprès de vos collègues de bureau en rentrant de vacances.
Concrètement, le site Globedrop, lancé en juin 2014 par une petite équipe internationale tournée vers l’entraide, met en relation voyageurs et structures sociales autour du monde afin que chacun puisse aider à sa façon. Combien de fois vous-êtes vous demandé à quoi servait l’argent envoyé on ne sait où à ces associations hyper-médiatisées ? Cette fois, Globedrop propose un rapport direct avec les organismes locaux, entre le donneur et le demandeur. De nombreux orphelinats, écoles, centres médicaux, refuges pour animaux ou encore maisons de retraite, en Amérique du Sud,  en Afrique et en Asie ont déjà rejoint Globedrop.

Plus de 73 voyageurs ont déjà aidé 169 organisations dans 38 pays grâce à Globedrop

Comment fonctionne Globedrop ?

Les structures sociales listent les choses dont elles ont exactement besoin sur le site de Globedrop, pour que vous, voyageur, puissiez les acheter et leur apporter en mains-propres directement. Stylos, cahiers, ballons, bonbons… tout est quantifié à la pièce près. Après vous être inscrit (facilement et rapidement) sur le site de Globedrop, regardez où trouver une association sur votre route de voyage puis renseignez-vous sur ses besoins. Sélectionnez les dons que vous vous engager à faire, puis sur place – afin de privilégier l’économie locale – vous pourrez acheter les objets nécessaires avant de vous rendre auprès de la structure pour les lui remettre. C’est simple, vous savez exactement à quoi servent vos dons et pour qui.
Si vous voulez vraiment faire une bonne action la prochaine fois que vous allez en Asie, plutôt que de donner un stylo dans la rue à un gamin qui ira le revendre, allez plutôt donner ce même stylo à une association qui favorise réellement l’éducation, en la choisissant sur Globedrop.org !

GlobeDrop – Travel Meaningfully – Introduction from Charlie on Vimeo.

 

Pour vous inscrire sur Globdrop c’est par ICI !

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :