Menu

Agra, autre chose que le Taj Mahal ?

La plupart des touristes viennent à Agra, voire en Inde, pour visiter le Taj Mahal. Est-ce que ça vaut le coup ? Evidemment oui (sinon on le saurait depuis le temps). Mais qu’en est-il du reste ? Autour du Taj Mahal il y a une ville, elle s’appelle Agra et voilà ce que nous en avons pensé :

Une grande ville symptomatique de l’Inde

Comme toutes les grandes villes de l’Inde, Agra dispose d’un quartier historique (ici au pied du Taj, puisque c’est là que vivaient les ouvriers ayant participé à sa construction) bordélique mais sympa à visiter malgré les rabatteurs un peu insistants, et de quartiers modernes tout aussi chaotiques avec des constructions qui, contrairement au Taj Mahal, ne semblent pas avoir été pensées pour durer. Sans grande surprise, Agra, comme souvent en Inde, est une ville assez laide, sale et bruyante ; un voile crasseux sur des merveilles d’une autre époque.

Des trésors merveilleux

Tout le monde connait le Taj Mahal, mais Agra abrite également un beau fort plus impressionnant que le fort rouge de Delhi. C’est vraiment une visite que nous vous recommandons, en espérant que vous aurez comme nous la chance de pénétrer dans le Shish Mahal, le fameux palais des miroirs qui se visite à de rares occasions à la lueur des bougies. Magique. D’autres monuments comme le mausolée d’Akbar ou le Mehtab Bagh valent certainement le détour, mais en deux jours sur place nous n’avons pas pris le temps de les visiter. Non, nous avons préféré faire une quarantaine de kilomètres dans un bus apocalyptique sous une pluie digne d’un revival de mousson pour découvrir la cité de Fatehpur Sikri, son bazar encore plus pittoresque que celui d’Agra (notre bus y est resté coincé un bon quart d’heure face à la foule imperturbable qui s’était appropriée toute la route), sa sublime mosquée et ses anciens palais. De Fatehpur Sikri, c’est le Jama Masjid (la mosquée) qui nous aura le plus marqué. L’endroit est très animé et la visite, gratuite, est très instructive et pleine de surprises avec ses belles ornementations de marbre, dont on dit qu’elles inspirèrent le Taj Mahal et le tombeau de Shaikh Salim Chishti où les croyants viennent nouer leurs vœux. Si la visite des palais commence à faire légèrement redite au niveau architectural, l’endroit est néanmoins plus calme et rend la visite agréable. En plus, nous l’avons faite en compagnie d’un couple du Gujarat rencontré dans le bus et nous étions très heureux car il s’agissait là de notre première rencontre spontanée complétement désintéressée. Sur le chemin du retour ils nous ont même montré des photos de leur mariage.

C’était l’une des meilleures journées de notre voyage.

Et enfin, la merveille des merveilles…

Déjà de loin, le Taj Mahal présentait bien, mais quand on arrive au pied de cet immense mausolée, tous les superlatifs les plus enchanteurs se bousculent. Le plus beau monument de l’Inde, la construction en marbre la plus merveilleuse au monde, la plus incroyable de toutes les déclarations d’amour… Le Taj Mahal c’est un peu tout ça à la fois. Impossible de rester insensible devant tant de beauté. Ce poème de marbre, même encombré par les touristes qui affluent chaque jour en masse, dégage un charme fou et semble ne pas craindre l’épreuve du temps (merci tout de même aux restaurations).

Tant pis donc si Agra n’est pas la ville dont vous rêviez, le Taj Mahal, lui, dépasse tout ce que vous avez pu imaginer.  

 

Les commentaires sont fermés.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :