Menu

On a testé : le pass illimité Eurolines pour voyager en bus partout en Europe !

Après un premier partenariat réussi qui nous  a permis d’aller jusqu’à Murcie depuis Nice, nous étions très heureux de réitérer l’expérience Eurolines et même de la pousser un peu plus loin. Cette fois, nous avons eu la mission de tester le pass illimité de la compagnie pour voyager où bon nous semblait pendant un mois en Europe. On a connu mission plus contraignante, n’est-ce pas ? Non seulement nous allions pouvoir voyager à volonté durant 30 jours, mais en plus découvrir des destinations qui nous étaient inconnues jusqu’alors !

images

Le pass illimité Eurolines, qu’est-ce que c’est ?

Pas littéralement illimité, le pass Eurolines permet de voyager à volonté pendant 30 jours dans plus de 46 destinations en Europe, ce qui, avouons le, n’est déjà pas mal. Il existe aussi un autre pass Eurolines qui permet  de voyager 15 jours.

Le pass illimité Eurolines comment ça marche ?

Pour commander un pass Eurolines, il suffit de se rendre sur le site de la compagnie ICI et de l’acheter en ligne en précisant ses informations personnelles et les dates de voyage souhaitées. Une fois la commande validée, le pass Eurolines est alors généré sous format PDF et il suffit de l’imprimer pour en faire bon usage.

Attention : le pass illimité Eurolines ne suffit pas pour monter dans le car !

Chaque pass illimité Eurolines est associé à un code. C’est ce code qu’il faut fournir pour réserver en ligne, toujours sur le même site ICI, ses billets pour chaque trajet. Ainsi, on ne peut pas monter à bord des cars Eurolines uniquement pourvu de son pass, il faut bien réserver son billet à l’avance.

Comment réserver son billet en ligne avec un pass illimité Eurolines ?

C’est très simple. Il suffit tout d’abord d’entrer la destination de départ et la destination d’arrivée. Le site Eurolines propose alors les différents dates et horaires possibles pour le trajet souhaité. Il ne reste plus qu’à les choisir et fournir une adresse mail pour recevoir la confirmation de réservation (qui arrive dans les 24h).

IMG_20141018_123623

Comment récupérer son billet de bus Eurolines une fois qu’il est réservé ?

Il n’y a rien à imprimer puisqu’il suffit de récupérer son billet dans chaque gare routière Eurolines. Admettons que vous fassiez un trajet Paris-Berlin-Prague. Vous récupérerez votre premier billet à Paris en présentant votre pass illimité au comptoir Eurolines, et le second à Berlin. Vous pouvez même récupérer le billet le jour du départ, au moins 30 minutes avant et à condition que ledit départ entre dans les horaires d’ouverture des guichets Eurolines. Comme nous avons fait des trajets tard le soir, nous devions parfois retourner récupérer nos prochains billets aux bonnes heures. Toutefois, certaines gares routières Eurolines ferment très tard. Il nous était donc aussi parfois possible de récupérer nos billets à l’arrivée.

Attention : certaines gares peuvent faire payer l’impression des billets. Sur l’intégralité de notre trip, cela ne nous a été demandé qu’une seule fois à Munich, mais prévoyez un peu de monnaie au cas où (en l’occurrence nous avons payé 8€ pour deux).

Faut-il réserver ses billets Eurolines à l’avance ?

Oui ! Oh que oui, même ! Ce n’est pas parce que vous êtes muni d’un pass illimité Eurolines que vous avez l’assurance de pouvoir monter dans n’importe quel car en réservant votre billet au dernier moment. On parle en connaissance de cause puisque nous avons bien failli ne jamais pouvoir aller à Munich. On s’est présenté comme des fleurs le jour-même de notre départ à la gare de Milan (difficile à trouver soit dit en passant) pour apprendre que le prochain départ était dans une semaine ! Ceci dit, en plein week-end de l’Oktoberfest, on aurait peut-être du s’en douter. Heureusement, deux passagers ont annulé leurs places au dernier moment et nous avons pu partir à temps. Merci à eux pour ce désistement !

Notre conseil : si vous avez un itinéraire précis en tête, surtout si vous voyagez en période touristique, réservez en ligne TOUS vos billets en même temps pour être tranquilles pendant votre séjour.

IMG_20141017_195311

Finalement, le pass Eurolines illimité, on en a pensé quoi ?

On a aimé : 

  • Le panel de choix des différentes villes à découvrir. Europe du nord, de l’est ou méditerranéenne, très dur de faire un choix parmi 46 destinations, surtout quand on sait que de nouvelles se rajoutent chaque année !
  • La qualité de la plupart des bus que nous avons pris, surtout en Europe de l’est sur les courtes distances. Prises électriques, WIFI, presse et bouteilles d’eau gratuites, sans parler du confort digne de certaines compagnies d’Amérique du Sud. Même si certains chauffeurs ne parlent pas tous anglais (et donc encore moins français) on s’en est toujours sortis très facilement.
  • Le fait de n’avoir à payer uniquement que le pass et rien de plus (à part les 8€ de billets à imprimer à Munich). J’avais eu l’occasion de partir avec Interails jusqu’à Stockholm entre copines, et nous n’avions du prendre que des trains régionaux pour ne pas avoir à payer en plus la réservation de certains trains à grande vitesse. Si nous l’avions fait, le pass Interails ne nous aurait pas été utile du tout, mais nous avons du coup perdu beaucoup de temps dans le train.
  • Les trajets directs, sans changement ! Quand on voyage de nuit, c’est pratique. On peut dormir sans avoir à se soucier de changer de car à 3h du matin et s’amputer ainsi des heures de sommeil. Nous n’avons eu qu’un petit changement à Zurich (où on a diné un simple Burger King pour 25€, merci la Suisse !) en direction de Munich depuis Milan, mais parce que nous sommes partis au dernier moment avec une compagnie partenaire d’Eurolines. Encore une fois, je me souviens de nos trajets en train avec Interails où pour éviter de payer les réservations, nous avions du faire de nombreux changements sur un seul trajet et subir parfois des trains inconfortables au possible. Le genre d’expérience qui te fait détester l’Allemagne, surtout en plein hiver par exemple !

 On regrette :

  • que certaines connexions ne soient pas encore faisables. Certaines villes pourtant parfois très proches ne sont pas encore reliées par le pass. Par exemple, il aurait été plus simple de terminer notre séjour en faisant Vienne, Budapest, Bucarest pour gagner un peu de temps mais nous avons du rallier Bucarest depuis Vienne, car la connexion depuis Budapest n’existe pas (pour le moment ?). De même, nous avons du rajouter Munich à notre itinéraire pour rejoindre Prague depuis Milan. (Mais ça en revanche, on ne le regrette absolument pas puisqu’on a pu vivre ainsi l’Oktoberfest !)
  • le fait qu’il faille sortir du pays dans lequel on se trouve à chaque nouveau trajet. Par exemple, pour rejoindre Milan depuis Venise, villes pourtant desservies par le réseau Eurolines, il faut acheter un billet hors pass, puisque la connexion en interne n’est pas possible avec le pass.
  • la liberté un peu limitée puisqu’il est préférable, pour s’assurer d’avoir une place dans chaque car, de réserver ses billets à l’avance. Bien que certaines villes soient reliées toutes les heures et tous les jours (notamment celles d’Europe de l’est), si on a un coup de cœur pour une ville et qu’on veut y rester plus longtemps que prévu, mieux vaut partir en-dehors des périodes touristiques pour s’assurer de trouver un départ au dernier moment.

Verdict ? Mieux que le pass Interrails et moins cher, le pass illimité Eurolines permet de voyager plus rapidement dans de nombreuses villes, à condition de tracer un itinéraire logique et en prenant compte des petites imperfections du système. Par exemple, si vous comptez rallier Dublin depuis Venise, il vous faudra évidemment rajouter des étapes, les bus Eurolines n’ayant pas encore d’ailes ! Grace à ces pass, nous avons pu aussi bien profiter de l’été indien de l’Europe méditerranéenne que des fêtes traditionnelles de l’Europe centrale et découvrir l’automne en Europe de l’est. Un joli panel bien dosé puisque nous avons passé plus de temps en-dehors du bus qu’à l’intérieur.

 

Si vous voulez comme nous découvrir un peu mieux l’Europe, on vous recommande donc le pass  illimité Eurolines, vous ne le regretterez pas !

 

 

Infos pratiques : 

Site du pass illimité Eurolines
Tarif : entre 250 et 485€ pour un mois, suivant l’âge et la période du voyage.

 

3 réponses to “On a testé : le pass illimité Eurolines pour voyager en bus partout en Europe !

  • C’est bon à savoir, je n’étais pas au courant qu’Eurolines proposait ce pass illimité pour un mois.

  • Ce pass a l’air très pratique pour voyager en Europe. En plus l’avantage du bus (contrairement à l’avion) c’est qu’ils arrivent et qu’ils partent directement depuis le centre des villes et non à 20-30km du centre-ville. A tester donc 🙂

  • Merci pour ces informations, très pratiques. J’ai deux questions: pour trouver des hotels, vous avez réservé en ligne ou cherché sur place? Combien vous avez couté tout le voyage?

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :