Menu

Top 10 de notre Trip Eurolines

Ceci n’est pas un top 10 de toute l’Europe (nous le ferons peut-être un jour) mais simplement de notre trip d’un mois avec notre pass Eurolines. Au total, nous aurons eu l’opportunité de visiter dans l’ordre : Venise, Milan, Munich, Prague, Bratislava, Budapest, Vienne, Bucarest et Brasov. Des sept pays que nous avons brièvement traversés, voici ce que nous vous conseillons de ne louper sous aucun prétexte :

  • L’Oktoberfest à Munich 

DSC00910Bon, en plus de la contrainte géographique (quoi qu’il existe plusieurs Oktoberfest, mais aucun ne semble égaler l’original) vous avez ici une contrainte temporelle. Il vous faudra vous rendre à Munich fin Septembre, début Octobre, mais le jeu en vaut largement la chandelle. C’est notre fête européenne préférée où beuveries à volonté, repas gargantuesques et parc d’attraction gigantesque font un mélange détonnant sans trop de débordements grâce à la fameuse rigueur allemande. Une expérience 100% inoubliable !

  • Le village de Viscri, dans la région de Brasov

DSC04003Ce petit village transylvanien se mérite. Il faut compter plus d’une bonne heure de route depuis Brasov dans la campagne roumaine. Arrivés là, on se demande si ce n’est pas un petit bout de paradis sur terre. Les anciennes maisons saxonnes aux couleurs chaleureuses, les rues encore non pavées où circulent des carrioles toujours en activités, la superbe église fortifiée… tout concourt à faire de Viscri une destination où l’on a envie de s’installer. Certains ont d’ailleurs craqué, comme le Prince Charles qui s’y est offert une maison secondaire.

  • La fontaine musicale de Budapest

IMG_20141010_210548On vous le disait dans notre post sur la ville, c’est certainement l’attraction qui nous aura le plus émerveillés. Au départ, on s’était simplement assis sur un banc pour se reposer après une balade sur l’île Margit et l’a musique nous a cueillis par surprise. On a tellement aimé, qu’on a remis le couvert deux nuits plus tard pour venir apprécier ce spectacle féérique en son et lumière cette fois

 

  • L’île de Burano à Venise

IMG_20140922_181258Si Venise mérite bien son surnom de Sérénissime, son côté touristique nous aura cependant parfois fatigués. Un petit tour de vaporetto et on avait trouvé comment recharger les batteries. Plus pittoresque que sa voisine Murano (de ce qu’on nous en a dit), Burano nous aura enchantés avec ses maisons de toutes les couleurs et son atmosphère de village des plus sympathiques.

 

  • Le Szimpla à Budapest

IMG_20141009_221713On nous l’avait par trois fois conseillé avant même que l’on quitte la France. On a testé, on a adoré. Le Szimpla, précurseur de la mode des ruin pubs, est directement devenu notre bar préféré. Décor punk-grunge, ambiance cool, dédale de salles pleines de surprises… Au Szimpla, on ne sait plus où donner de la tête. D’autant que ce ne sont pas les comptoirs qui manquent et qu’entre la bière, le vin et les cocktails, une nuit c’est bien trop court pour profiter pleinement de cet endroit mythique.

 

  • Les ruines du château de Svätý Jur, près de Bratislava

DSC02188On en a pourtant visité des beaux châteaux sur notre route – le plus beau restant sans doute celui de Nymphembourg à Munich et son immense domaine – mais après plusieurs jours à arpenter les principales attractions touristiques, cela fait toujours un bien fou de sortir un peu des sentiers battus. A Svätý Jur, on s’est retrouvés seuls au milieu des locaux, on a oublié pour un temps notre statut de touristes et on s’est baladés au calme dans la forêt jusqu’aux ruines du château. Si le site est modeste, ici personne ne viendra vous réclamer votre ticket d’entrée ou quoi que ce soit d’autre. L’endroit est extrêmement serein, propre malgré l’absence de surveillance et intéressant par dessus le marché.

  • Le campus universitaire de Vienne 

DSC02988Idéalement situé derrière le Prater, le campus universitaire de Vienne nous aura surpris d’abord, ébahis ensuite, par son architecture moderne complétement hétéroclite. En rentrant dans le bâtiment principal, on se serait cru dans un vaisseau spatial. C’est complètement fou, mais il se dégage de cet endroit singulier une harmonie étrange qui donne envie de reprendre ses études illico presto.  Ce sentiment m’a même rappelé les heures de joie passées à jouer à Perfect Dark sur Nintendo 64. C’est la première fois, je crois, qu’un monument architectural est entré en connivence avec mon affect. Je dois être un geek qui s’ignore.

  • L’île de Poveglia à Venise 

DSC00067Si, après quelques recherches un peu plus sérieuses que ce que l’on peut parfois trouver sur le net, l’île de Poveglia est beaucoup moins terrifiante que sa réputation ne le laisse présager, une fois sur place, complétement coupés du monde, cela reste une expérience assez saisissante. Les mises en scènes macabres (ossements, meubles dans des endroits improbables…) et l’état d’abandon de la végétation aussi bien que des bâtiments peuvent vite inciter à la panique. D’autant que c’est un peu comme dans l’espace… ici, personne ne vous entendra crier. Frissons garantis !

  • Le café central de Vienne

DSC03304Vous nous avez démasqués, nous l’avouons sans honte, nous sommes des gourmands ! Plus sérieusement, avez-vous déjà gouté au Schokozauber, cette délicieuse petite œuvre d’art si parfaite qu’on a presque du mal à la détruire pour mieux la savourer ? Il suffit pourtant d’une minuscule bouchée et on en détruirait tout un régiment tellement c’est bon ! Et le Punschkrapfen qui faisait même craquer Sissi… Vous n’avez jamais essayé ? Alors, vraiment, vous ne pouvez pas nous comprendre.  Pas encore…

 

  • La vue sur Buda depuis Pest

DSC02340Ca pourrait paraître exagéré, mais ça ne l’est pas du tout. Quand nous sommes arrivés de nuit au Budapest Marriott Hotel, la première chose que nous avons fait, c’est d’aller prendre un rafraichissement à l’executive lounge. Là, sur la terrasse, nous sommes tombés nez à nez avec Le château de Buda et le Bastion des pêcheurs, auréolés de lumière jaune, immenses, magnifiques, au-bas desquels serpentait le Danube, plus majestueux que jamais. Cette vue-là, c’est tout bonnement merveilleux. Dès cet instant, on savait qu’on allait adorer Budapest Et ça n’a pas loupé, puisqu’avec trois destinations à elle seule dans notre top 10, elle reste la ville la plus représentée de tout notre voyage.

Si Milan, Prague (surtout) et Bucarest sont les grandes oubliées de ce classement, cela ne veut pas dire pour autant qu’on ne les a pas aimées. Même si, pour tout vous avouer, on a eu un peu de mal avec Bucarest. Malgré cela, ce ne sont pas tant les villes que nous vous conseillons ici (d’autres papiers plus complets s’en chargent déjà sur le blog), mais, selon nous, leurs principaux centres d’intérêt. Nous espérons de tout cœur que ces expériences vous raviront autant qu’elles nous ont ravis

2 réponses to “Top 10 de notre Trip Eurolines

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :