Menu

Bonne adresse : le restaurant Sergiana à Brasov, pour le bonheur des carnivores

Quand on a demandé une bonne adresse où manger des spécialités locales à Brasov à notre hôtel, on nous a conseillé d’aller chez Sergiana. Plus tard, nous aurons eu la même réponse avec l’office de tourisme. Et comme c’était bon la première fois et qu’on nous l’avait doublement conseillé, on es donc retournés une deuxième fois chez Sergiana pour découvrir un peu mieux toute la richesse de la cuisine roumaine.

Ne vous laissez pas intimider par la devanture avec son escalier qui descend sans trop de précisions. Entrez dans la salle en sous-sol, par ailleurs très jolie, et soit vous vous réjouirez des serveurs et serveuses en costumes traditionnels, soit vous vous demanderez : “Dans quel piège à touriste m’a-t-on encore envoyé ?”. Rassurez-vous, les habitants de Brasov et de la Transylvanie plus généralement sont simplement fiers de leur folklore. Chez Sergiana, cela rajoute un peu de chaleur à l’ensemble. Nous, perso, ça ne nous a pas déplu, d’autant que la fille de l’accueil était franchement canon et que ce costume lui allait à ravir #tupeuxpasrésister.

Pour ce qui est de la nourriture, on vous préviens d’emblée, l’apéro peut s’avérer déconcertant pour certains. Les petits morceaux de viande de porc, assez gras et frits, acompagnés d’oignon et de pain ne sont pas forcémemt du goût de tout le monde. Mais c’est cela aussi la tradition… Si vous n’aimez pas, n’insistez pas ; les plats sont généreux et autrement plus appétissants.

DSC04283

Sergiana – Brasov ©voyagesadeux

Pour Marie, lors de notre premier repas, ce sera saucisses fumées et viandes en sauce accompagnées de polenta tandis que je me laisserai tenter par le ragoût de boeuf. Et si chacun de nous vous dira que son plat était meilleur que l’autre, c’est parce que le deux, véritablement, étaient très bons. J’ai une petite préférence pour le mien du fait qu’il est arrivé recouvert par une tourte que le serveur a découpée devant moi. Un petit supplément de tradition auquel je ne m’attendais pas et qui ne m’aura pas laissé insensible.

DSC03773

Sergiana – Brasov ©voyagesadeux

La deuxième fois, dans l’assiette, c’est toujours aussi bon. Pour le coup, on accompagne l’apéritif avec le petit verre d’alcool de circonstance : la fameuse Palinca, alcool de prune local que l’on boirait chez nous plus volontiers en digestif, mais pas en Roumanie. Je ne sais pas si ça ouvre vraiment l’appétit, mais pour ce qui est des températures, ça réchauffe ! En entrée, pour rester dans l’ambiance, on vous recommande chaudement la soupe transylvienne où les saveurs fumées se mèlent à merveille avec les notes d’estragon. Pour les plats, Marie s’essaie cette fois à un roulé à la viande et j’opte pour le très traditionnel Sarmale (c’est d’ailleurs le plat national) : des feuilles de choux farcies de porcs et de riz principalement, encore une fois accompagnées de polenta. C’est un sans-faute à tous les niveaux.

DSC04286

Sergiana – Brasov ©voyagesadeux

DSC04288

Sergiana – Brasov ©voyagesadeux

 

Reste à goûter les desserts, d’autant qu’on a mangé peu de mets sucrés en Roumanie. C’est plus de la gourmandise qu’autre chose, vu les beaux plats que nous avons eu, mais on se partage donc un Papanasi, un beignet ax faux airs de religieuse sans crème (elle est autour et liquide) parfumée à la confiture de cerise. On sort de chez Sergiana aussi repus que satisfaits par la qualité de la cuisine rustique et chaleureuse qu’on y aura savourée.

DSC04290

Sergiana – Brasov ©voyagesadeux

Et comme la carte est plutôt conséquente, si on était restés plus longtemps, peut-être même qu’on serait revenus une troisième fois découvrir d’autres spécialités de la cuisine roumaine. Pas de doute, le restaurant Sergiana est vraiment idéal pour découvrir la gastronomie locale à Brasov !

 

Infos pratiques :
La Sergiana
28, rue Mureșenilor, Brașov

 

 

Les commentaires sont fermés.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :