Menu

On a testé : les bains de Széchenyi à Budapest

A Budapest, on vous le disait déjà ICI, ce ne sont pas les bains qui manquent pour se relaxer à tout moment de la journée et même parfois jusqu’à tard dans la nuit. Pour en profiter pleinement, vous pouvez même trouver un petit appartement pas très loin en cherchant sur le site Hundredrooms.fr.

Après les bains de Lukacs, nous avons testé l’une des adresses les plus connues et les plus fréquentées de la ville, par les touristes mais surtout par les locaux : les bains de Széchenyi.

Histoire de bulles ancestrales

Si les Hongrois ont viré les Turcs manu-militari il y a quelques siècles, ils ont tout de même gardé en héritage culturel les fameux thermes qui font aujourd’hui la renommée de Budapest. Certains ont encore une architecture d’époque, tout en mosaïques arabisantes comme ceux de Rudas, et d’autres sont plus modernes comme c’est le cas des Széchenyi, avec ses jolies cabines en bois où on peut se changer et laisser ses affaires. Ces bains sont les plus grands de la ville, on peut donc s’y détendre même les week-ends ensoleillés (comme ce fut le cas à notre passage, chanceux que nous sommes) sans que l’endroit ne se transforme en piscine municipale parisienne en plein mois de juin.

On aime : il y a de la place pour tout le monde, on peut barboter tranquille sans se nager les uns sur les autres.
DSC02678

Les bains de Széchenyi – Budapest ©voyagesadeux

Echec et bath

Les bassins extérieurs de Széchenyi sont ceux que nous avons préférés pour profiter des bienfaits de l’eau chaude riche en minéraux et du soleil en même temps. On aurait presque pu attraper un coup de soleil en plein mois d’octobre ! De là, on peut aussi observer les joueurs d’échecs, assis sur les marches qui mènent aux bains en train d’échanger les derniers potins. Des habitués de longue date qui font tout le charme des bains Széchenyi. Sans jouer aux échecs, c’est encore sur ces mêmes marches que s’agglutine tout le monde pour mariner sans se dépenser. Vous remarquerez que ça fatigue très vite de faire des mouvements dans une eau aussi chaude (c’est même carrément déconseillé et une vraie piscine pour faire des longueurs est située un peu plus loin). Pour se réveiller, direction les jets de la fontaine centrale.

On aime : l’eau qui tombe vigoureusement sur la nuque et le haut du dos. Massage gratuit !
DSC02652

Les bains de Széchenyi – Budapest ©voyagesadeux

DSC02681

Les bains de Széchenyi – Budapest ©voyagesadeux

L’aventure intérieure

Si les bains de Széchenyi sont déjà très bien dehors, ils le sont tout autant dedans. Plusieurs bassins répartis dans un très grand espace proposent de l’eau à diverses températures et permettent de tester les limites de son corps tout en lui faisant du bien. Si j’ai personnellement peu apprécié le bain glacé (pourtant très bénéfique dans un rituel typique), j’aurais pu me transformer en homard dans les bassins à 38° sans problème. Côté vapeur, on a testé plusieurs saunas et hammams à différentes températures également, de celui qui pique les yeux tellement la vapeur est compacte, au sauna parfumé aux huiles essentielles pour déboucher les bronches. On s’est laissés aller d’une pièce à l’autre pour à peu près tout essayer, même le parcours aquatique parfait pour raffermir les cuisses en nageant à contre courant.

On regrette : les jacuzzis en réparation, qui auraient fini de nous relaxer à merveille…

Un peu plus loin dans la détente ?

En plus des divers espaces de bains et de saunas, il est également possible de réserver un massage ou un soin aux bains Széchenyi, ou encore de s’offrir une boisson rafraîchissante à la terrasse extérieure. En ce qui nous concerne, on a complété la relaxation par une balade dominicale au joli parc du Bois-de-Ville au bout duquel sont situés les bains. L’endroit idéal pour s’allonger dans l’herbe et piquer un somme après une demi-journée dans les vapeurs d’eau.

Verdict ? Une peau de bébé à la fin du parcours et des muscles détendus.

DSC02690

Le Bois-de-Ville- Budapest ©voyagesadeux

Pensez à prendre vos propres serviettes (voire des peignoirs) pour faire des économies et des tongs. Pour le reste, tout est à disposition, même le sèche-cheveux !
 

Infos pratiques :
9-11, Állatkerti – Budapest 
Tarifs : 18€ la journée, sans les massages

 

 

Une réponse to “On a testé : les bains de Széchenyi à Budapest

  • Pour notre part, nous avons testé les bains Géllert qui sont (a priori) moins familiale et plus intimiste que les bains Szechenyi. En tout cas, ça reste un bon souvenir et une activité obligatoire pour tout séjour à Budapest.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :