Menu

Dossier pratique : que mettre dans son sac à dos pour un voyage de plusieurs mois?

Avant notre premier grand départ en voyage, je me souviens avoir ri en lisant les conseils d’une bloggeuse qui confessait ne prendre que trois culottes pour tenir 6 mois en voyage. A l’époque, je ne me voyais pas faire ma lessive à la main tous les deux jours pour avoir des vêtements propres. Et puis, je suis aussi partie 6 mois (et même un peu plus) et j’ai compris. Certains des vêtements que j’avais emmenés ne sont jamais sortis de mon sac à dos (sans parler des chaussures !) et à contrario, j’ai dû acheter une polaire en Bolivie pour ne pas mourir de froid en plein salar, entres autres fringues qui me manquaient. Aujourd’hui, je sais exactement ce que je dois prendre et ne pas prendre pour ne pas finir avec un sac à dos rempli à ras bord de choses inutiles et qui me donneront en plus mal au dos. Si j’ai pris un 60 litres en Amérique du Sud, je ne pars cette fois qu’avec un petit 30 litres #challengeaccepted

Pour notre VDI (voyage à durée indéterminée) en Asie, nous aurons donc chacun dans notre sac à dos :

 

 

  • 4 culottes 4 soutifs pour Marie, 5 ou 6 boxers pour Matt (il a le droit a un peu de rab vu qu’il ne porte pas de soutifs)
  • 5 paires de chaussettes (3 fines et 2 bien chaudes)
  • 1 maillot de bain
  • 3 t-shirts à manches courtes, 2 à manches longues très fins
  • 1 petit pull, 1 polaire, 1 gilet
  • 1 jean, 1 short, 1 pantalon en lin, 1 sarouel
  • 1 étole (pratique pour se couvrir les épaules en Inde ou ne pas attraper froid dans les transports)
  • 1 paire de leggings (utile dans les transports s’il fait froid, ou en guise de pyjama dans les auberges)
  • 1 robe

ohrly

Même Anna est impressionnée !

 

C’est mon péché mignon. Pour notre voyage en Amérique du Sud, j’avais pris quatre paires de chaussures dont une qui n’est jamais sortie de mon sac à dos. Cette fois, j’irai à l’essentiel… je n’en prendrai qu’une (et ça me brise le cœur d’avance, mais mon dos m’en remerciera) et Matt aussi.

  • 1 paire de baskets légères que je mettrai donc tout le temps

Ce qui me laissera tout le loisir de me choisir une petite paire de sandales sur place si j’en trouve des jolies. Et si on souhaite réaliser un trek nécessitant une bonne paire de chaussures de randonnée comme ce fut le cas pour l’escalade du volcan Villarrica au Chili, je sais d’avance que certaines entreprises en louent sur place.

martini

Et puis, qui a besoin de Louboutin pour partir au bout du monde ?

 

  • 1 serviette compacte et super absorbante qui sèche vite
  • 1 trousse de toilette comprenant : 1 pierre d’alun pour le déo (qui dure plus longtemps et ne prend pas de place), 1 trio eau micellaire, nettoyant visage et crème hydratante, 1 brosse à dent, 1 dentifrice, 1 savon de Marseille (plus économique, biologique et pratique que du gel douche et qui pourra aussi me servir pour faire la lessive), 1 shampoing, 1 peigne et 1 lime à ongles
  • Pour le maquillage : une BB crème (dont je ne me servirai sûrement que tous les 36 du mois) et un combo mascara/crayon noir (mon fidèle compagnon depuis mes 16 ans). Pour le reste, je laisserai au soleil le soin de me faire un blush naturel.

J’ai hésité à prendre un nécessaire à manucure, type vernis et dissolvant, mais lors de mon dernier voyage, il m’avait plus encombré qu’autre chose. Mes ongles m’en remercieront plus tard.

workhard

Et si je suis en manque de douceur, je pourrai toujours prendre un bain parce que « I work hard for this ! »

 

Elles englobent tous ces petits trucs utiles que l’on oublie parfois et qui pourtant changent la vie quand on les a sur soi.

  • 1 sac en toile (pour faire des courses, servir de sac à mains, sac à linge sale ou de plage)
  • 1 petit sac de couchage (pour éviter les lits pas clean dans les auberges et avoir chaud dans les transports)
  • 1 appui-tête gonflable ou en tout cas qui ne prend pas de place (pour les transports)
  • 1 lampe torche
  • 1 canif fourchette-couteau-cuillère
  • 1 carnet de notes et 1 crayon
  • 1 petit nécessaire à couture
  • 1 corde et quelques pinces à linge (pour la lessive express)

Mary-Poppins

Autrement dit, tout un tas de trucs auxquels même Mary Poppins n’aurait pas pensé !

 

Notre médecin nous a composé une trousse pour le voyage.

(Astuce : se faire prescrire sur ordonnance certains médicaments permet d’être intégralement remboursé et donc ne rien dépenser !)

Nous avons pris surtout des antidouleurs – pour la tête et le ventre – un désinfectant, un antihistaminique, une pommade contre les démangeaisons. A notre charge, nous avons dû acheter les pilules « micropure » qui permettent de purifier l’eau et un anti-moustique, ainsi que quelques bandages et pansements.

 

Notre métier a l’avantage de nous permettre de travailler où nous voulons dans le monde, du moment que nous avons une connexion Internet et quatre outils indispensables pour écrire (et enrichir ce blog, au passage) :

  • 1 notebook – 1 appareil photo compact – 1 smartphone – 1 petit disque dur externe

Nous prendrons également deux paires d’oreillettes (et un adaptateur pour les brancher ensemble) ainsi qu’un adaptateur électrique universel pour charger nos appareils partout dans le monde.

Plusieurs petits objets pratiques, que nous ne prendront pas cette fois mais qui nous auraient été utiles, peuvent également rejoindre ces trois outils nécessaires en voyage.

 

 

  • 3497670049762_1006583_enceinte nomade Essentiel b Magic Speaker 1des enceintes : si le langage fait barrière dans certains pays, la musique reste un bon moyen de créer des liens. L’enceinte Magic Speaker par exemple, légère et pas chère (19.99€) permet de partager sa playlist en posant tout simplement son smartphone dessus. Pas besoin de la brancher, elle amplifie le son grâce à la technologie magnétique.

 

 

 

 

 

  • EW-F4500C-gaucheun dictionnaire électronique : toujours dans un souci de communication, ce dico numérique trouve le bon mot en anglais, allemand et espagnol, tout ça sans prendre de place dans le sac puisqu’il ne pèse que 255 grammes.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Power Stick - bleu un chargeur de secours : si on part pour plusieurs heures de transport sans prises à portée de main, le chargeur Power Stick semble parfaitement indiqué pour apporter l’énergie nécessaire à différents appareils par branchement usb (ordinateurs, téléphones portables) et se décline en version stylo (19.90€) ou hyper slim, aussi mince qu’une carte bleue (29.90€).

 

 

 

 

 

 

 

  • pc-tablune tablette : ou un PC-Tablette. Plus légère qu’un notebook et – pour la plupart des modèles – plus rapide sans être trop chère, c’est un compagnon de voyage idéal pour s’occuper dans le bus, mais aussi pour travailler.

Et vous que mettez-vous dans votre sac à dos pour un long voyage ?

7 réponses to “Dossier pratique : que mettre dans son sac à dos pour un voyage de plusieurs mois?

  • Remarque, les culottes ou les slips tu peux les retourner pour avoir des jours de rab’ … 🙂 bon ok je sors ! perso j’ai tendance à toujours trop emporter d’affaires, je suis un mauvais exemple ! (je n’ai pas vu la crème solaire dans ta liste mais ça a pu m’échapper)

    • Ahah, on note l’astuce 😉 En effet j’ai oublié la crème solaire ! Heureusement que tu me le rappelles d’ailleurs, ça nous sera bien utile !

  • mon étole ma sauvée la vie lors de mon voyage en Inde ! Achetée la veille de partir  » au cas où » dans une couleur qui allait avec mes tenues, elle m’a beaucoup servie ! étole, coussin, draps, gilet, chapeau, etc… Un peu trop peu être car je la porte sur quasiment toutes nos photos !

  • Bon j’ajouterai quand même des tongs ou sandales pour pouvoir prendre la douche dans des endroits douteux… Nous avons aussi une petite trousse de cuisine avec des baguettes (+ des couverts « bébé »), du sel, du poivre, des sachets de sucre, quelques sachets de thé, etc. Ce sont des choses qui s’achètent en gros paquets et qui encombrent vite. Donc avant de vider notre cuisine, nous avons rempli de petits sachets (2cmx3cm). L’ensemble a été énormément utilisé.
    Sinon chapeau pour ce strict minimum, cette année nous avions un sac 60l + un sac 70l pour 3 (notre fille a 2 ans). Et si j’avoue que nous aurions pu nous passer d’un max de truc, nous n’avons pas envie de le faire.

  • Coucou ! Ma liste ressemble beaucoup à la tienne. Juste, pour les lits pas forcément clean, je prends un sac en soie car tout doux et ultra-léger. Sinon, pour le notebook, tu as déjà une idée du modèle ? Mon mari penche pour l’iPad mais je n’arrive pas à bosser avec ! J’aime le Mac book air mais c’est cher…

  • Salut ! je prépare actuellement un voyage en inde et au népal pour deux mois de fin janvier à fin mars. Je me tate à prendre un sac de couchage parce que ça prend de la place. mais en même temps, pour le froid ou les hôtels vraiment miteux dans lesquels on a pas envie de se glisser dans les draps ça peut être utile.. est-ce que ça vous avait été utile en inde ?
    Merci d’avance 🙂

    • Pour ma part, on avait pris des sacs de couchage pour notre voyage en Inde en novembre/décembre et on avait hésité aussi à les prendre mais finalement ils nous on bien servis: dans les hôtels douteux en effet, à Rishikesh, les nuits étaient froides l’hôtel pas de chauffage et des courants d’air, quand on a dormi dans le désert du Thar à la belle étoile (mais là on a eu quand même très froid), dans les traîns de nuit en classe sleepers car les fenêtres ne ferment pas bien, sinon en classé supérieure 2nd AC je crois des draps bien blancs et couverture sont fournis, mais gare à l’excès de clim justement.

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :