Menu

Road trip en Andalousie, de Jerez de la Frontera à Cadix

L’Andalousie est la deuxième plus grande région d’Espagne. Elle recèle des villes mythiques comme Séville, Cordoue ou encore Cadix. En y allant une petite dizaine de jours, sachant que j’allais passer le plus clair de mon temps à Séville, je n’espérais pas en visiter la moitié. Je ne m’étais pas trompé.

Les itinéraires sont nombreux, certaines visites vous paraîtront plus essentielles que d’autres, l’avantage c’est que, rien qu’en Andalousie, il y en a pour tous les goûts ou presque. Voici mon petit road trip un peu improvisé, plein d’autres étaient imaginables. On y retournera j’espère, pour les réaliser un jour.

I. Jerez de la Frontera où déguster des vins uniques au monde

Xérès comme on l’appelle chez nous. Et autant vous dire d’emblée qu’on y boit pas que du vinaigre, bien au contraire. La ville à deux amours, le cheval et le vin. Il n’y pas rare d’ailleurs d’y croiser, plutôt que des cavaliers ivres, des spectacles équestres dans l’enceinte de certaines bodegas. Nous n’avons pas eu cette chance, nous avons simplement visité la plus vieille bodega de la ville. N’en déplaise à ce bon vieux Tio Pepe, on a donc opté pour la Bodegas Fundador Pedro Domecq. Laissez de côté le brandy ou même la Harveys Bristol Cream Sherry (qui est loin d’être la crème de la crème de la maison) et concentrez-vous sur les quelques vins locaux si singuliers (Oloroso, Amontillado, Palo Cortado et Pedro Ximénez) dans leur version vieillie trente ans en fûts. C’est promis, que vous aimiez ou non, vous ne les oublierez pas de sitôt.

DSC07662

Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC07667

Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC07715

Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC07719

La cathédrale de Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC07686

La cathédrale de Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC07689

Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

Pour le reste, la visite de Jerez de la Frontera sera assez sommaire. On aurait pu en faire beaucoup plus, d’autant que la Cathédrale et l’Alcazar avaient l’air vraiment intéressant. Entre un buffet de poulpe et une courte balade, nous aurons surtout passé l’après-midi à jouer à Pyramide en terrasse, grisés par les alcools locaux… ou assommer par le soleil de plomb, qui sait ? Jerez, on reviendra avec plaisir (mais peut-être pas en août).

 

DSC07679

Pulpo y Aparte à Jerez de la Frontera – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

II. El Puerto de Santa María, le Juan-les-Pins andalou

Comme on voulait se baigner un peu après les chaleurs de Jerez, une serveuse nous avait conseillé d’aller à El Puerto de Santa María où elle avait l’habitude de se rendre pour faire un petit plouf de temps en temps.

DSC07729

Puerto de Santa Maria – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

Et c’est vrai que la plage de Valdelagrana est plutôt pas mal, mais nous arrivons malheureusement un peu tard pour vraiment en profiter. Pour le reste, c’est la déception de chez déception. Qui est le con qui a imaginé le premier ces horribles cités balnéaires qui se ressemblent toutes (exception faite de la retro-futuriste et sacro-sainte Grande Motte qui ne devrait périmer que d’ici un siècle environ) et où il est aussi impossible de circuler tranquillement que de trouver un resto qui fasse vraiment envie ? En même temps, si autant de monde fréquente ces lieux de perdition (beaucoup de touristes espagnols pour le coup et pas tant d’étrangers le soir où nous y étions) c’est que je suis peut-être, dans le lot, celui qui a les goûts les plus déviants. Bref, le guide conseillait les restaurants apparemment réputés de la ville, mais comme tous servaient des frites surgelées, on a commencé à se méfier. On s’est finalement retrouvés au bar à tapas la Cata Ciega et on a du picoler pas mal pour faire passer la pilule. On a rejoué à Pyramide et on a finalement réussi à passer une agréable soirée malgré le décor un peu antipathique selon moi. El Puerto de Santa María, où comment réaccorder une fausse note dans un joyeux road-trip.

III. Cadiz, où reboire du vin, parce que c’est vraiment bon (et qu’après on joue mieux à Pyramide)

Pour cette troisième et dernière étape de notre road-trip andalou, on hésitait entre :

  • Faire une sortie nature à la Sierra de Grazalema et passer par quelques villages blancs
  • Aller à Cadiz pour se baigner et voir la ville

A cause du soleil encore une fois, on a choisi l’option qui dépensait le moins de calories : se baigner. Nous voilà donc à Cadiz, à la Plage Santa Maria del Mar tout d’abord. L’eau est bonne, ça fait du bien et le monde n’est pas trop dérangeant sur ces plages relativement larges. Et puis se baigner avec le Cadiz historique en guise d’horizon, ça a tout de même de la gueule.

Pour ce qui est de la ville justement, Cadiz ne manque pas de charme, même si son caractère semble moins expressif que celui de Séville. Cadiz a l’air plus touristique, plus petite aussi (elle l’est réellement), plus facile à cerner. Nous en retiendrons surtout : l’Antiguo Hospital de San Juan de Dios (bien qu’assez petit par rapport à ce que la façade pouvait annoncer, il reste assez surprenant), la Parroquia de Santa Cruz (pour son petit musée des costumes religieux), la petite Playa de la Caleta (pour le Balneario de la Palma qui la surplombe et pour l’ombre d’Halle Berry qui y sort de l’eau devant un certain agent secret britannique), la Taberna la Carbonera (parce que boire un petit coup c’est agréable), le restaurant La Candela (pas du tout pour son Salmorejo, mais plus volontiers pour ses raviolis de canard ou sa simple mais imparable morue, à déguster sur une bouteille de Verdejo Rey Santo) et plus généralement ses jolies places, qu’elles s’appellent Topete, Mina ou San Francisco

DSC09588

Le port de Cadix – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC09609

Parroquia de Santa Cruz à Cadix – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

 

DSC09614

Cathédrale de Cadix – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

DSC09630

Cadix – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

 

Voilà, l’Andalousie c’est fini pour aujourd’hui et je songe à Luis et sa voix de soleil, « Andalousie amie, Ah vers toi toujours, Ça roule dans mon cœur Car ton ciel en couleur Contient tout mon bonheur » et je comprends un peu mieux son attachement pour cette région si belle, sans doute ma préférée d’Espagne.

 

DSC09677

Playa de la Caleta, plage de James Bond à Cadix – Road trip en Andalousie ©voyagesadeux

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :