Menu

Infos pratiques : ce que nous avons appris en Toscane

Infos pratiques : l’histoire de la Toscane

La Toscane est une région assez touristique pour deux villes principalement : Florence (capitale de la région et huitième ville du pays) et Pise (sorte de Disneyland religieux assez unique en son genre).

Florence est une référence en matière d’Art Renaissance, c’est d’ailleurs depuis cette dernière qu’il s’est répandu dans le reste de l’Italie. Dans le cœur de ville, impossible de rater les nombreux monuments très bien conservés qui évoquent superbement cette époque.

Pise est une ville très touristique grâce à (ou à cause de) sa fameuse tour penchée. Une fois sorti de la Place des Miracles, la ville est alors beaucoup moins touristique. Il n’y a d’ailleurs pas grand-chose à y voir, à moins d’arriver au moment d’une fête particulière, comme la fête Luminara di San Ranieri, le 16 Juin.

L’Arno traverse toute la région, on peut donc se balader sur ses rives aussi bien à Florence qu’à Pise.

En dehors de ces grands axes touristiques, la Toscane regorge de villes ou villages extrêmement sympathiques et plus authentiques, à l’image de Lucques, petite cité aux charmes nombreux.

 

Infos pratiques : les transports en Toscane

Le seul transport public pour se déplacer dans les villes que nous avons visitées en Toscane est le bus. A Florence, il est plus rentable d’acheter son ticket dans un kiosque (1,30€) que directement à l’intérieur du bus (2€).

Pour le reste, nous avons fait confiance aux services de Buzzcar et sommes partis de France avec une voiture de location (moins chère que chez un loueur classique vu le kilométrage utilisé) qui nous aura été bien utile pour nous déplacer aisément dans les endroits moins desservis comme un des bourgs voisins de Florence, Bagno a Ripoli, où se trouve l’Ostello del Bigallo où nous avons dormi. D’autres clients nous ont par exemple confié mettre environ 1h pour s’y rendre en car en prenant deux bus différents, tandis que nous pouvions réaliser le même trajet en 20 minutes en voiture quand tout allait bien.

Bon, malheureusement, tout va rarement bien à Florence au niveau des transports. Aux heures de pointe (avant et après le travail) c’est impossible de circuler normalement, que ce soit en bus ou en voiture. Le vélo reste alors peut-être le meilleur moyen de goûter à la liberté sans se prendre la tête. A Lucques, c’est quasiment un accessoire indispensable si vous voulez goûter pleinement aux richesses de la ville. Nous n’avons pas eu le temps d’en louer, mais avons vu beaucoup de monde s’y déplacer de cette manière.

Si vous n’avez pas de voiture pour vous déplacer, vous pouvez trouver un vol pas cher, comme par exemple sur le comparateur de vols Degriff qui propose les meilleurs tarifs auprès de plusieurs compagnies.

 

Infos pratiques : la gastronomie toscane

Chaque région de l’Italie a ses propres spécialités et la Toscane ne déroge pas à la règle. Bien sûr, vous y trouverez des bonnes pâtes (plus ou moins régionales d’ailleurs) et des bonnes pizzas, mais il serait dommage de se cantonner à ces classiques. Niveau charcuterie (Ah, le saucisson de sanglier…) et fromage, la Toscane a de très belles choses à vous faire découvrir, dont on vous propose d’ailleurs un petit aperçu ICI. Au niveau des plats spécifiques à la région, ils sont nombreux (à l’image de la Ribollita, soupe de légumes qui tient bien au corps) et la plupart du temps délicieux.

 

Infos pratiques : l’hébergement en Toscane

Si à Florence nous avons préféré nous éloigner un peu de la ville, c’était avant tout pour un vrai un coup de cœur. Il existe bien entendu des adresses plus centrales.

Pise se visitant facilement en une journée, on ne vous conseille pas forcément de dormir sur place.

A Lucques, vous trouverez, en plus du B&B La Mimosa de nombreux autres adresses souvent très abordables et proches de la cité. Le cœur fortifié en recèle aussi quelques-unes, mais il faudra compter sur un budget plus conséquent. Dans tous les cas, on vous conseille de réserver à l’avance et de n’arriver pas trop tard sur place. L’accueil ferme souvent à 20h maximum, même en période touristique, et vous aurez bien du mal à trouver où vous loger passée cette heure.

 

Voilà, il nous semble que vous êtes bien équipés pour profiter pleinement de votre séjour en Toscane, une région que nous avons beaucoup appréciée !

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :