Menu

Florence, plus belle ville d’Italie ?

Je suis allé à Florence, un petit jour seulement, en famille, quand j’étais plus jeune. Jusqu’à ce mois de Juin 2014, je n’en avais plus aucun souvenir. En général, c’est plutôt mauvais signe. J’étais donc un peu sur la défensive en retournant, un petit jour encore, dans cette ville que ma mémoire avait désertée. Puis j’ai vu le pont vieux et je me suis souvenu. Il n’aura pas fallu longtemps, à Florence, pour remettre mes pendules à l’heure.  

Après nous être un peu perdu pour trouver une place gratuite, on abdique via Carlo d’Angio où on laisse la voiture pour le bus 23, direction le centre-ville. On s’arrête sur les rives de l’Arno, qui plus encore qu’à Pise offrent un point de vue alléchant sur la cité. Via de Bardi, on se laisse emporter par l’architecture où les vielles pierres des maisons et les magnifiques portes en bois et leurs boutons de sonnettes archaïques nous invitent à rêver. On s’invite dans les églises, on bifurque dans les ruelles qui nous appellent. Florence est un petit labyrinthe où il fait bon se perdre. Le Palais Pitti, vestige massif de l’architecture de la Renaissance nous impressionne déjà. L’après-midi, on en fera d’ailleurs notre principale visite pour le vivre de l’intérieur. On traverse des cours, on s’arrête dans la rue pour contempler un simple mur…

DSC06711

Les rives de l’Arno ©voyagesadeux

DSC06625

Pinocchio, star florentine ©voyagesadeux

DSC06574

L’attente ©voyagesadeux

DSC06572

Précieuses boîtes aux lettres ©voyagesadeux

DSC06564

Architecture florentine ©voyagesadeux

DSC06563

Palais Pitti ©voyagesadeux

 

Au détour de ces rues et au delà de l’architecture remarquable, nous avons aussi eu l’occasion de découvrir le travail du street-artist Blub qui a envahi la ville entière de ses œuvres atypiques. Grâce à lui, les grands classiques ne pourront littéralement pas couler dans l’oubli.

 

Piazza del Duomo resplendissent tout à la fois la cathédrale Santa Maria del Fiore, le campanile de Giotto, le Baptistère Saint-Jean et la Loggia del Bigallo. On ne sait plus où donner de la tête. On se réfugie à l’intérieur de Santa Maria del Fiore pour se recentrer à l’intérieur même cette explosion de splendeurs, comme pour isoler la beauté, la décomposer. Dedans, c’est d’abord très vide, énorme, démesuré, mais creux. On est presque déçus. Puis on se retrouve sous la coupole et la beauté à nouveau nous transperce. Comme on est petit sous le plus grand dôme du monde à contempler 3 600 m2 de fresques. Inoubliable. Vraiment, comme ai-je pu oublier Florence, peuplée de merveilles ?

DSC06581

Cathédrale Santa Maria del Fiore ©voyagesadeux

DSC06578

L’ensemble cathédrale de Florence ©voyagesadeux

DSC06587

Arbres de bougies ©voyagesadeux

DSC06593

Sous le dôme ©voyagesadeux

DSC06595

Le campanile ©voyagesadeux

Le marché San Lorenzo, où il faut faire attention aux arnaques et aux pickpockets éveille en moi les premiers flashs d’un passé brumeux. On y mange mieux qu’on y fait des affaires. C’est dans le marché central, la partie couverte, que vous trouverez à peu près toutes les spécialités de la Toscane. On aurait voulu tout goûter. Impossible hélas. Piazza della Repubblica. Orsanmichele. Superbe. Au risque de me répéter, qu’il est bon de déambuler dans Florence.

DSC06602

Marché San Lorenzo ©voyagesadeux

DSC06601

Marché San Lorenzo ©voyagesadeux

DSC06600

Marché San Lorenzo ©voyagesadeux

DSC06633

Gargouille obscène ©voyagesadeux

 

On arrive Piazza della Signoria, encore un immanquable, avec sa fontaine de Neptune et la Loggia dei Lanzi où trônent fièrement des statues défiant l’éternité tandis que des adolescents du coin, un carnet à la main, apprennent le dessin sous l’impulsion de leurs formes parfaites. On passe enfin par le Ponte Vecchio. Oui, c’est vrai j’ai visité Florence. C’était il y a longtemps, j’étais surement distrait. Je n’ai pas oublié, juste un tiroir resté trop longtemps fermé. C’est magnifique Florence, peut-être la plus belle ville d’Italie. L’une des plus belles sans aucun doute. Comment l’oublier ?

DSC06654

Fontaine Neptune ©voyagesadeux

DSC06650

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06658

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06661

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06664

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06670

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06673

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06677

Loggia dei Lanzi ©voyagesadeux

DSC06659

Piazza della Signoria ©voyagesadeux

DSC06686

Ponte Vecchio ©voyagesadeux

 

DSC06693

Bijouteries du Ponte Vecchio ©voyagesadeux

DSC06698

L’artiste à l’oeuvre ©voyagesadeux

Le peu de temps qu’il nous reste, on le passe au Palais Pitti et aux jardins de Boboli puis Bardini, plus beaux encore. De quoi reposer un peu nos pieds exsangues et souffler dans la verdure, sous un coin d’ombre. On sera obligés de s’arrêter là pour cette fois. Tout Florence ne se visite pas en un jour. Heureusement, ce n’est qu’un au revoir, impossible de lui dire adieu.

DSC06699

Jardins di Boboli ©voyagesadeux

DSC06701

Jardins di Boboli ©voyagesadeux

DSC06703

Jardins di Boboli ©voyagesadeux

DSC06707

Jardins Bardini ©voyagesadeux

DSC06708

Vue depuis les Jardins Bardini ©voyagesadeux

DSC06709

Jardins Bardini ©voyagesadeux

DSC06710

Jardins Bardini ©voyagesadeux

On se questionnait dans le titre (on vous questionnait aussi), nous qui n’avons pas encore visité toute l’Italie et plus particulièrement certaines grandes villes, comme Venise ou Milan : Florence serait-elle la plus belle ville d’Italie ? De ce que nous en avons pu voir, si elle est déjà volontiers prête à se disputer le titre, elle a toute les chances, à l’heure actuelle, de remporter notre suffrage.  

5 réponses to “Florence, plus belle ville d’Italie ?

  • Une ville que je rêve de visiter !

  • J’y vais très bientôt, j’étais impatiente de vous lire sur Florence, surtout après l’épisode de Pise où je vous ai sentis un peu déçus – or je m’y rends aussi, j’appréhendais un peu mais me voilà rassurée ! Ah, j’ai hâte…
    Mon ami aussi a gardé des souvenirs mitigés de Florence qu’il avait visitée enfant – mais est tout disposé à changer d’avis. En même temps peut-être que les plus jeunes fatiguent vite de tant d’art et de monuments religieux…

  • Bon, alors pour le coup, l’Italie c’est mon 2iè pays (côté paternel) et pour l’instant oui, j’aime bien Florence mais je préfère Rome de loin. Et puis aussi Venise. Côté villes plus petites, Ferrara est un petit bijou !
    Bises !

  • Florence est belle ville c’est vrai mais pas forcément la plus belle en tout cas selon moi :). C’est vrai que les couleurs de la Cathédrale Santa Maria sont assez originales.

Trackbacks & Pings

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :