Menu

On a testé Buzzcar pour nos vacances en Toscane

D’habitude on voyage plutôt en bus, en train sinon même à pied et, il faut bien l’avouer, surtout pour des raisons économiques. Avoir une voiture, c’est des frais réguliers. J’en ai eu une autrefois et je me souviens que le trio « assurance, essence, réparations » est un vrai petit budget à l’année quand on en fait le calcul. Si aujourd’hui on se passe d’une voiture au quotidien, on n’est pas contre une petite escapade occasionnelle, histoire de s’offrir un peu plus de liberté pour certains de nos voyages. Dans cette optique, nous avons eu l’occasion de tester le service Buzzcar.

 

logo-buzzcar

Buzzcar, qu’est-ce que c’est ?

La mission de Buzzcar est de mettre en relation des propriétaires de voiture avec des conducteurs à la recherche d’un moyen de locomotion. C’est un peu l’équivalent d’Airbnb sauf que la voiture remplace ici l’appartement. Si cela risque d’irriter quelques peu les loueurs qui avaient jusque-là le monopole de ce commerce, Buzzcar, par le biais d’un système collaboratif, propose un service économique et écologique où tout le monde peut trouver son bonheur.

Buzzcar, comment ça marche ?

Rien de plus simple, il suffit de se connecter sur le site de Buzzcar, de remplir son profil (photocopie du permis de conduire notamment), d’entrer en contact avec un propriétaire suivant les dates de réservation souhaitées, de réserver et de prendre rendez-vous pour procéder à l’état des lieux et à l’échange des clés.

Buzzcar, c’est sûr ?

J’en connais beaucoup qui craignent d’avance l’idée de mettre leur véhicule en location. Mais l’empreinte de la carte bancaire du locataire est enregistrée sur le site, pas d’inquiétude donc pour le loueur en cas de problème. Pour ceux qui utilisent peu leur voiture, cela permet ainsi de la faire tourner sans s’embêter et, qui plus est, en arrondissant les fins de mois. Au moment de récupérer les clefs de notre Peugeot 206 Break, la propriétaire nous a d’ailleurs confié utiliser ce service depuis un moment et n’avoir jamais rencontré de problème. Et comme Buzzcar a pensé à tout, le locataire non plus n’a pas à s’inquiéter : sa sécurité est garantie grâce aux assurances dont vous bénéficiez en accédant à ce service, comme l’assurance tous risques (MTA) et l’assistance dépannage (Europ Assistance). Vous n’avez rien à payer à l’avance ou au loueur, toutes les transactions sont directement opérées par le réseau Buzzcar et calculées, après le retour du véhicule, sur la base du kilométrage réellement effectué.

DSC_4105

En Toscane avec Buzzcar ! ©voyagesadeux

Buzzcar, combien ça coûte ?

Si le service proposé est un peu plus économique que de passer par un loueur classique, vous aurez en plus un choix souvent plus large et, avec un peu de chance, la possibilité de louer juste à côté de chez vous. Notre 206 Break consommait très peu de gazole (un avantage de taille quand on a décidé de se rendre jusqu’à Florence) et bénéficiait en plus du classique poste radio, d’un GPS et d’un chargeur de portable universel qui  nous auront été bien utiles. On a même eut droit au siège bébé à défaut d’en avoir besoin.

Trois jours de pur plaisir en Toscane, 944 km parcourus et seulement 195,22€ de facture. Franchement, vous pensez pouvoir trouver mieux ? De notre côté, pas de doute, vu qu’on a déjà hâte de repartir à Lucca, vous risquez de nous retrouver très rapidement sur Buzzcar. 

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :