Menu

Où dormir à Barcelone ? Quatre budgets, quatre adresses

Quatre nuits quatre hôtels, c’est la mission que l’on s’est imposée pour dégoter des bonnes adresses où dormir à Barcelone en fonction de son budget. C’est évidemment Casa Gracia – dont on vous parlait déjà ICI – que l’on a préférée, mais nos trois autres découvertes valent le coup qu’on vous les confie aussi. A vous de voir après où vous préférez vous rendre, au moins vous aurez le choix !

Le plus cher : Ciutadella (160 €)

Situé sur Barcelonetta, à deux pas du port et seulement dix petites minutes à pied de la Rambla ou du bario gotic, l’hôtel quatre étoiles Ciutadella est le premier pied-à-terre que l’on ait testé en arrivant à Barcelone. Si on passera sur la décoration très bling-bling que l’on a moyennement appréciée et encore plus sur les odeurs d’égouts remontant dans les toilettes (certainement la faute à pas de chance, ce n’est pas une caractéristique de l’hôtel tout entier !), les chambres doubles sont très confortables  et dispose, comme dans tout 4 étoiles du même type, de tous les services espérés pour ce niveau de standing : mini-bar, coffre-fort, chaînes internationales à la télévision, groom-service… Le petit-déjeuner est quant à lui plutôt diversifié, proposant des produits sucrés salés pour contenter tout le monde, dont un jus de pommes pressées que l’on a particulièrement aimé.

On aime : l’emplacement et le confort de la chambre
On aime moins : la décoration et les odeurs dans la salle de bain

 

Infos pratiques :
Ciutadella
4, Avinguda del Marquès de l’Argentera – Barcelone 

 

Le plus romantique : La Casa Gracia (entre 21€ et 130 €)

La preuve que l’on peut avoir les avantages d’une auberge de jeunesse sans les inconvénients et proposer un cadre de charme sans payer une somme mirobolante. Si on vous en a déjà donné les détails ICI, on notera juste donc que Casa Gracia est parfaitement située sur le Passeig de Gracia, à deux pas de l’arrêt de bus Hop-On and Hop-Off et du métro, et que l’on peut y manger et y dormir sans trop se ruiner.

On aime : le cadre vintage, très cocooning
On aime moins : la WIFI qui ne fonctionne pas toujours très bien

Le plus accessible : Pension Paraiso (38 €)

Entre les dortoirs et des chambres doubles (plutôt design et très confortables), nous avons choisi la deuxième option, pour moins de 40 € la nuit. Verdict ? Le Paraiso est certainement notre deuxième adresse préférée à Barcelone après Casa Gracia. Réparties dans les étages de tout un immeuble de l’avenue Ronda de Sant Pau, à deux pas du métro Para Lel, les chambres sont plutôt spacieuses et dotées d’une petite terrasse fermée, parfaite pour prendre son petit-déjeuner avec vue sur l’immense terrasse de l’hôtel. La salle de bain est commune, comme dans un appartement que l’on partagerait avec deux autres couples de colocataires, mais très propre et comme il n’y a que trois chambres à chaque étage, on a évité la course dans la douche au petit matin pour se préparer. Paraiso, c’est donc une « auberge de jeunesse plus plus » au parfait rapport qualité prix.

On aime : le confort comme à la maison
On aime moins : la qualité de la literie mais c’est une affaire de goûts !

 

Infos pratiques :
Pension Paraiso
55, Ronda de Sant Pau – Barcelone
DSC04935

Pension Paraiso – Hotel à Barcelone ©voyagesadeux

Le moins cher : Feetup Yellow Nest Hostel (20 €)

Pour finir, nous avons passé notre dernière nuit à Barcelone dans un dortoir comme des vrais petits routards, à l’auberge Feetup Yellow Nest Hostel. Nous avons jeté notre dévolu sur cette adresse pour sa proximité avec la gare routière Barcelona Sants où nous prenions un bus à la première heure le lendemain, et pour ses prix : 10 € un lit en dortoir, au moins de juin à Barcelone, on peut difficilement trouver mieux. A ce prix là, il faut s’attendre en revanche à un standing plutôt sommaire : lits superposés dans un dortoir de 8 personnes, salle de bain plutôt propre compte tenu du fait que nous partagions ledit dortoir avec cinq mâles (comment ça je fais de la discrimination ?) et plusieurs salles communes assez spacieuses proposant toutes sortes d’animations (billards, cuisine, petit salon) pour occuper les routards de passage. Une adresse qui dépanne le temps d’une nuit ou deux si on vient visiter Barcelone en mode sans le sou.

On aime : l’association Feetup à laquelle l’hôtel reverse 1€ à chaque réservation pour aider les enfants les plus démunis
On aime moins : le fait de devoir avoir un cadenas pour protéger ses affaires dans l’armoire ou de devoir en acheter un 3€ à l’accueil.

 

Infos pratiques :
Feetup Yellow Nest Hostel
5,  Passatge Regente Mendieta -Barcelone
 
 

 

Barcelone étant de plus en plus touristique, les hôtels et auberges de jeunesse poussent comme des champignons et certaines ferment parfois au bout de quelques mois.  En plus de ces quatre adresses, un lien utile pour trouver d’autres hôtels dans la ville. 

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :