Menu

Mission #altercities : découvrir le Barcelone insolite

Il n’y a pas, ou peu, de terme plus approprié que celui d’insolite pour définir Barcelone. En tous cas,  à nos yeux novices de petits Français en vacances. Chaque bar, chaque rue, chaque boutique semble vouloir sortir de l’ordinaire, en se parant d’atouts plus excentriques les uns que les autres. Barcelone toute entière est insolite, colorée et exubérante. Trouver l’insolite dans l’insolite, relève donc du tour de force. Nous nous sommes tout de même prêtés au jeu au mieux que nous avons pu pour répondre à notre mission #altercities confiée par IDBUS.

Quelques conseils pour (re)découvrir le Barcelone insolite.

Le Barcelone magique

En cherchant bêtement et simplement « Barcelona insolite » sur notre petit moteur de recherches, voici l’un des premiers résultats qui nous ait apparu : un tour ésotérique de la ville. Pour 15€, un spécialiste des lieux les plus secrets de la magie noire, de la torture à l’époque de la grande inquisition et des cryptes intrigantes se propose de les faire découvrir dans un tour de la ville qui dure une demi-journée. Nous ne l’avons pas fait, mais nous avons quand même repéré quelques lieux conseillés, comme la chapelle Santa-Lucia, située au cœur de la cathédrale de Barcelone. Une bonne idée de visite insolite pour les aficionados de bizarreries magiques, qui fera découvrir le bario Gothic d’un tout autre œil. Pour poursuivre la visite de Barcelone en mode magique, on pourra aussi se rendre au bar El Bosc de les Fades qui propose de boire des coups dans un cadre tout droit sorti du Seigneur des Anneaux.

Le Barcelone érotique

Barcelone tout entière sait se faire sensuelle quand arrive une certaine heure. Mais s’il y a bien un endroit où l’on peut, à tout moment de la journée, découvrir les dessous  les plus intimes de la ville, c’est au musée de l’érotisme. Situé en plein cœur de la Rambla principale, juste en face du marché de la Boqueria, il ne vaut pas celui d’Amsterdam mais propose tout de même un panel plutôt varié de tout ce qui a attrait au sexe de près ou de loin. Inratable avec son ersatz de Marylin en perruque blonde qui attire le chaland perchée sur son balcon en faisant frétiller son cuissot sous ses jupons en polyester, l’endroit vaut le détour ne serait-ce que pour jeter un œil aux premiers films porno espagnols en noirs et blancs : hilarant !

Musée de l'érotisme - Barcelone insolite ©voyagesadeux

Musée de l’érotisme – Barcelone insolite ©voyagesadeux

 

Le Barcelone graphique

A l’instar du Barcelone magique, ce côté de Barcelone aussi peut se faire en suivant un tour : le street-style tour. Gratuit, il permet de découvrir les street-artistes de la ville (et d’ailleurs) à travers leurs œuvres. Deux circuits sont proposés et se font l’un comme l’autre en deux petites heures, en espagnol. Mais sans suivre de guide, il suffit d’ouvrir l’œil au détour des rues pour croiser un bon nombre d’œuvres d’art sur les murs de Barcelone !

DSC05074

Streetart à Barcelone – Barcelone insolite ©voyagesadeux

DSC04977

Streetart à Barcelone – Barcelone insolite ©voyagesadeux

DSC04971

Streetart à Barcelone – Barcelone insolite ©voyagesadeux

DSC04973

Streetart à Barcelone – Barcelone insolite ©voyagesadeux

DSC04972

Streetart à Barcelone – Barcelone insolite ©voyagesadeux

Le Barcelone nostalgique

Le meilleur endroit pour s’offrir une bonne dose d’insolite à ce niveau reste le parc Tibidabo. Avec son parc d’attractions en désuétude et son musée des automates, on s’attendrait presque à ce que Mister Barnum et sa troupe sortent de derrière la grande roue pour nous faire un tour. En plus, la vue sur tout Barcelone vaut à elle seule le détour. Moins freak mais tout aussi chic, la librairie de Sempere qui aurait inspiré l’histoire mystérieuse du livre « L’ombre du vent » de Carlos Luis Zafón (et d’une manière générale, tous les lieux de son bestseller, à retrouver sur cette carte)

Le Barcelone horrifique

Si on n’a pas froid aux yeux, on peut se mettre en quête du bâtiment où a été tourné le film [REC] ! Direction le n°34 de la Rambla de Catalunya. Et si on est vraiment courageux, on pourra même essayer de monter jusqu’au grenier vérifier qu’aucune créature démoniaque n’a été oubliée. Etant encore traumatisée par le film, je n’ai personnellement même pas poussé la porte. Pour faire plus soft, on peut opter pour le tour horrifique du musée de cire, situé sur la Rambla, qui a lieu le soir… au réveil des fantômes de Barcelone.

(et en bonus, mon interview des réalisateurs de [REC] )

Le Barcelone classique

Si on pense presque tout de suite au flamenco en matière de musique espagnole, Barcelone est aussi un fief du classique, qui a vu passer bon nombre de chefs d’orchestre au cœur de son palau de la musica. Rien que le lieu en lui-même vaut la visite puisqu’il permet aussi de découvrir un autre architecte du modernisme que Gaudi :  Lluís Domènech i Montaner. Responsable de ce très beau monument, il est souvent éclipsé par son confrère dans les tours touristiques mais nous avons préféré, et de loin, son palais de la musique, surtout pour la salle de l’opéra absolument époustouflante. En plus, si on calcule bien son coup (ou qu’on a de la chance, comme nous) on peut écouter (et admirer) les répétitions. De quoi s’offrir un petit concert à bas prix ! (ceci dit, l’entrée de la visite offre une réduction de 25% sur le concert du soir #astuce).

DSC05307

Palais de la musique – Barcelone insolite ©voyagesadeux

DSC05318

Palais de la musique – Barcelone insolite ©voyagesadeux

DSC05305

Palais de la musique – Barcelone insolite ©voyagesadeux

Le Barcelone gastronomique

Si on en n’a marre des paëllas, des pinxos et des tapas, on peut profiter d’être à Barcelone pour découvrir une toute autre cuisine espagnole : celle des Canaries. Ces petites îles situées au large atlantique du pays n’ont jamais été aussi accessibles  grâce au Rincon de Canaries. Cette adresse située sur la très à la mode rue Blai propose des spécialités de Tenerife et ses alentours, comme du lapin rôti aux épices ou encore un ragoût de viande aux pois-chiche. Ca ne coute pas cher et ça change de l’ordinaire.

Le Barcelone romantique

On ne pouvait pas vous laisser sans une adresse un peu insolite où se rendre en amoureux. Pour allier le côté romantique au plus excentrique, nous avons opté pour le rooftop de l’hôtel España. Situé en plein cœur de Barcelone, à deux pas de la Rambla, ce bar propose une carte de cocktails inspirés des boissons les plus cinématographiques (ce qui nous a donc forcément plu) et des spécialités maison très sucrées, comme la Boqueria qui rappelle les fruits rouges que l’on trouve sur le fameux marché du même nom. Le côté insolite vient surtout du design et du cadre. On a le choix de s’installer dans d’énormes sièges en forme de masque de théâtre pour profiter de la vue sur les toits. Les toilettes sont quant à elles installées dans d’anciens bunkers en métal rouillé. Insolite jusqu’au bout !

Mission #altercities remplie !

Merci à IDBUS de nous avoir fait confiance et offert ce petit voyage à Barcelone. Si vous voulez nous imiter, rendez-vous sur le site IDBUS pour découvrir leur offres tarifaires et leurs différents départs vers Barcelone (depuis Montpellier, Marseille, Nîmes ou Lyon). En ce qui nous concerne, nous sommes partis depuis Montpellier, conduits par un chauffeur très sympathique. Le voyage ne dure que 6 petites heures, et est très agréable. On avait déjà eu l’opportunité de tester le réseau IDBUS lors de notre séjour à Bruxelles, ce deuxième voyage ne fait que nous confirmer que ces bus sont largement confortables. A votre tour maintenant !

2 réponses to “Mission #altercities : découvrir le Barcelone insolite

  • En effet c’est un Barcelone inédit que je découvre grâce à vous … plein de bonnes idées pour mon prochain voyage (quelle plastique, Mathieu !) 😉

  • Et tu ne flattes pas ma sublime musculature à moi ? 😉 (bises, Marie)

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :