Menu

Bonne adresse : le Châlet de l’Isère à Cannes rend hommage à Maupassant

On l’écrivait ICI, Cannes est donc cette petite ville capable de passer d’un côté hyper-luxe à un autre plus pittoresque. Qui nous fait nous sentir tour à tour comme un pacha d’un soir, et le lendemain comme à la maison, dans un cadre tantôt pharaonique puis tout de suite plus cosy. Un véritable grand écart où la notion de confort est toujours au rendez-vous et primordiale pour ses hôteliers, afin de permettre d’apprécier la Côte d’Azur à sa juste valeur et sous toutes ses facettes, quelque soit notre budget. La preuve avec Le Châlet de l’Isère. Loin des palaces de la Croisette comme le sublime 3.14, cette petite adresse familiale propose de se détendre dans une atmosphère intime, romantique et surtout pleine de poésie…

L’hôtel : dans les pas de Maupassant

Pour y accéder, nous avons grimpé à pieds la route sinueuse de l’avenue de Grasse, serpentant dans un quartier calme, plutôt résidentiel, loin du bruit du cœur de Cannes. Au bout, une petite maison est plantée derrière quelques bougainvilliers. Et pas n’importe quelle maison ! Guy de Maupassant lui-même en avait fait sa dernière demeure, louant une chambre qu’il trouvait si chaleureuse qu’il l’avait surnommée La Chaufferette. Les propriétaires des lieux, un gentil couple composé d’Elisabetta, une Italienne accueillante et son mari Xavier qui s’affaire en cuisine, ont voulu rendre honneur au maître du fantastique à la française en décorant chacune des huit chambres de ce Châlet de l’Isère aux couleurs de Maupassant. Pas de main qui court dans les couloirs ni de Horla qui vient nous visiter la nuit, mais des vers choisis parmi les plus beaux de toute l’œuvre de l’auteur. Dans les deux dernières chambres, celles sous les toits (nos préférées), on retrouve même les lettres échangées entre Maupassant et la nièce de Dumas, passionnée par la littérature et qui lui avait demandé conseil avant de se lancer. De cette époque, les propriétaires ont gardé un très beau lavoir qui apporte un vrai cachet au patio où est installée la terrasse du restaurant. Un petit cocon reposant, niché au cœur d’une végétation rassurante où nous avons pu profiter d’une dégustation de la carte d’été.

DSC06376

Vue depuis les chambres du Chalêt de l’Isère – Cannes ©voyagesadeux

DSC06385

Lavoir du Chalêt de l’Isère – Cannes ©voyagesadeux

DSC06357

Chalêt de l’Isère – Cannes ©voyagesadeux

DSC06354

Hommage à Maupassant – Cannes ©voyagesadeux

DSC06352

Chalêt de l’Isère – Cannes ©voyagesadeux

DSC06350

Ancienne maison de Maupassant – Cannes ©voyagesadeux

Le restaurant : cuisine maison et de saison

Si Elisabetta s’occupe de l’accueil des clients, son mari est donc le maître aux fourneaux. Toujours dans l’optique de rendre hommage à Guy de Maupassant, le restaurant du Châlet de l’Isère s’appelle justement La Chaufferette et propose entre autres spécialités du terroir un menu Mot Passant. Un nom qui colle bien à sa réputation puisque la cuisine y est chaleureuse et conviviale, mais surtout, complètement maison et concoctée à partir de produits du marché sélectionnés avec soin par Elisabetta elle-même. Nous avons ainsi pu goûter à différentes petites propositions que l’on peut retrouver à la carte d’été, telles que des tartelettes à la crème de topinambour et au saumon poché, ou encore de succulentes verrines aux petits pois et à la crème relevée d’une pointe de ciboulette, le tout arrosé d’un délicieux Moscato. Accessible uniquement le soir, le restaurant est aussi ouvert aux clients extérieurs à l’hôtel et reste très family-friendly, puisque les enfants adorent investir l’espace pour s’amuser pendant que les parents se relaxent à table. Last but not least : on peut aussi privatiser la terrasse pour un apéro dînatoire, comme celui où nous étions chaleureusement conviés, pour 18€ par personne (à partir de 30 personnes).

DSC06379

Elisabetta et Xavier à La Chaufferette – Cannes ©voyagesadeux

Si vous cherchez une adresse calme, romantique, pleine de charme et accessible aussi bien au niveau des prix que de son emplacement (assez loin de la Croisette pour se reposer, mais pas trop non plus pour aller se baigner à pieds), si vous voulez goûter une cuisine provençale revisitée avec modernisme, alors direction le Châlet de l’Isère et son restaurant La Chaufferette où nous avons passé un super moment et que nous vous recommandons avec grand plaisir.

Infos pratiques :
Le Châlet de l’Isère
42 avenue de Grasse – Cannes
Tarifs : entre 78€ la chambre double en basse saison et 130€ la chambre confort en haute saison (formules B&B et demi-pension possibles)
La Chaufferette
Ouvert uniquement le soir
Tarifs : Entre 12 et 17€ l’entrée, 17 et 25€ le plat, 7 et 9 € le dessert. (menus entre 15 et 36€)

 

 

4 réponses to “Bonne adresse : le Châlet de l’Isère à Cannes rend hommage à Maupassant

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :