Menu

Bonne adresse : La Fin de Siècle, à Bruxelles

Nous n’avions pas vraiment (pour ne pas dire pas du tout) préparé notre séjour à Bruxelles. Nous savions plus ou moins quels étaient les immanquables en terme de visite ou de gastronomie, mais nous avons tenu à nous laisser surprendre et surtout à faire confiance à nos amis sur place. C’est grâce à eux que nous avons pu découvrir, le premier soir de notre séjour à Bruxelles, le restaurant La fin de Siècle.

Vous ne trouverez cette adresse sur aucun guide de voyage. Pour autant, La fin de Siècle fait toujours salle comble grâce à un bouche à oreille plus que flatteur. Et pour cause. Ce restaurant installé dans le quartier branché de Saint-Géry propose une bonne ambiance  et surtout – le plus important ! – une carte de spécialités bruxelloises (et un peu d’ailleurs) absolument délicieuses.

Avant de trouver une place libre, nous avons patienté quelques minutes devant l’immense comptoir, une bière à la main, apportée avec une bise (toujours une seule en Belgique !) par la sympathique gérante que connaissent nos amis. De quoi avoir le temps de nous imprégner du décor tout en boiseries et toiles d’artistes (La fin de Siècle expose régulièrement ; les dernières toiles se sont d’ailleurs vendues assez vite) et de l’ambiance chaleureuse mais jamais oppressante puisque malgré l’affluence, on arrive à s’entendre parler sans crier.

Enfin assis, il nous suffit de tourner la tête pour jeter un oeil au menu. Inscrit sur un grand tableau noir derrière le comptoir, il change au gré des humeurs du chef mais on retrouve souvent des immanquables de la cuisine bruxelloise. Pour ne pas nous laisser tenter dès le premier soir par un banal moule-frites, nous avons opté pour des spécialités plus originales, en tout cas pour nos palais vierges en matière de gastronomie belge : chicons farcis pour Matt et lapin à la kriek pour moi.

©voyagesadeux

©voyagesadeux

Presqu’aussitôt commandés, aussitôt servis (et toujours avec le sourire), nos plats ont su nous initier avec brio à la cuisine belge : une cuisine qui tient au corps, simple et généreuse. Pour preuve, je n’ai pas eu droit qu’à un seul petit bout de lapin comme on peut souvent  en trouver dès que l’on commande ce plat, mais à trois, parfaitement cuits et jamais secs grâce à la sauce à la Kriek. Le mariage était original et pas trop sucré : un pur délice. Quant à Matt, il a adoré ses chicons farcis. Pour les non initiés, il s’agit de petites endives qui ici perdent toute leur amertume grâce à la cuisson et la tranche de lard qui les entourent. Sans oublier la sauce à la bière qui fait toute la différence !

Nous nous en sortons pour environ 40 €, pour  deux bières chacun et deux plats, complètement conquis.

On vous conseille donc plus que jamais de tester La fin de Siècle lors de votre future escapade bruxelloise pour découvrir une adresse à l’image de la ville : accueillante, pas trop chère et très très cool.

 

Infos pratiques :
9, rue des Chartreux – Bruxelles
+32 2 512 51 23

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :