Menu

Bonne adresse : les fruits de mer de Toinou à Marseille

Lors de notre première escapade à Marseille, nous n’avions malheureusement pas pu tester le restaurant de fruits de mer Toinou, fermé pour rénovation. Nos amis nous en avaient tellement vanté les mérites que cette fois, pour notre retour à Marseille, on ne s’est pas fait prier pour aller y dîner.

Partis à la base pour manger un kebab économique, on passe complètement par hasard devant cette adresse marseillaise réputée pour proposer de bons fruits de mer, située à deux pas du Vieux-Port et de la Canebière. Très vite alléchés par les étals de poissons et de crustacés installés devant l’entrée, on jette un œil au menu, histoire de voir ce que l’on rate. Habitués aux prix exorbitants de la Côte d’Azur en matière de resto de ce type, on s’attend au pire. Bonne surprise : les tarifs sont complètement abordables, donc on décide de se faire plaisir et de fêter la Saint-Valentin avant l’heure.

Le concept du libre-service est on ne peut plus original. En tous cas pour nous, novices du processus, c’est une première. Chez Toinou, on choisit à la pièce ce qui nous fait envie parmi une large proposition allant des clams aux pattes d’araignée de mer, en passant par un panel d’huitres aux diverses provenances et bien d’autres crustacés. Tout est inscrit sur le tableau blanc faisant office de menu, juste au-dessus du comptoir principal, au cas où on n’aurait pas trouvé son bonheur en se baladant devant l’étalage extérieur. Car tout ce qui se retrouve dans l’assiette provient bien des grands bacs situés devant l’entrée du restaurant.

Je commande une paire de crevettes et un aïoli maison pour les accompagner, une jolie langoustine, six huîtres Marenne d’Oléron n°4 servies avec un verre de blanc sec et une spéciale Connemara. Je ne savais même pas qu’on pouvait trouver des huîtres dans les fameux lacs irlandais, alors autant y goûter ! Matt choisit quant à lui une soupe de Favouille (crabe vert) et les moules spéciales Toinou.

Aussitôt commandés aussitôt servis, nos fruits de mer arrivent avec de belles rondelles de citron tandis que les ustensiles nécessaires pour les déguster sont déjà à table. Dans l’ordre : la soupe de crabe vert est un pur délice, on hésite même à en emporter une bouteille à la maison, les moules sont parfaitement barbées et assaisonnées d’une touche insolite de céleri, mes huîtres ne sont ni trop grasses ni trop iodées mais juste charnues comme il faut pour me faire monter au septième ciel (la Connemara est assez costaude, mieux vaut être en appétit pour en avaler une douzaine !) et l’aïoli maison est certainement le meilleur qu’on ait mangé de notre vie. Un véritable sans faute pour ce Toinou de Marseille qui ne nous aura coûté que 35€ à deux et dont nous sommes ressortis largement repus. (on confesse avoir mangé des pâtisseries arabes juste avant, peut-être que ça aide…).

A l’instar de la soupe en bouteille, on peut aussi acheter ses fruits-de-mer et son poisson à emporter pour le déguster chez soi. Et si on est de passage, comme nous, la grande salle et sa véranda couverte proposent assez de tables pour accueillir tout un régiment. Alors si vous vous arrêtez à Marseille, plutôt que de vous payer une fausse bouillabaisse pour touristes à un prix absurde sur le Vieux Port, faites quelques mètres de plus et offrez-vous de bons fruits de mer chez Toinou !

Infos pratiques :
Toinou 3, cours Saint-Louis Marseille
www.toinou.com

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :