Menu

Parenthèse enchantée au Causse d’Escamps

On ne le répétera jamais assez : le dépaysement est parfois tout simplement au bout du chemin. Inutile de traverser le globe pour s’offrir une parenthèse dans un petit coin de paradis, la France est un véritable vivier de paysages naturels à couper le souffle et de petits logis confortables pour en profiter. La preuve avec Le Causse d’Escamps.

L’emplacement :

Tombés amoureux des photos de cette maison d’hôte située dans le Lot, on ne pouvait pas éviter de vous en parler ici pour vous souffler l’idée d’aller y passer un séjour au calme. Le Causse d’Escamps offre un véritable retour au plus près de la nature, entre les Monts du Limousin et les fameux Causses du Quercy, soit de nombreuses possibilités de balades au vert, à pied ou à vélo. En plus, la région profite du soleil centre-ouest et est connue pour sa délicieuse truffe noire ; deux atouts qui nous ont personnellement convaincus d’aller peut-être y poser nos valises cet été. Car si nos voyages nous emmènent souvent loin de chez nous, on aime encore se balader dans notre joli pays surtout quand c’est pour découvrir des lieux magiques comme celui-ci.

L’hébergement :

Le Causse d’Escamps est installé à la sortie du village d’Escamps (comme son nom l’indique !), dans une ancienne ferme tout en pierres, réhabilitée en maison d’hôte de cinq chambres. Leurs petits noms ? « Fleur des champs » pour un côté champêtre, « Coquelicots & Co » pour s’envelopper dans un cocon rouge passion, « Liberty » pour les amateurs de petites fleurs, « Savane » pour voyager encore plus loin et « Quai Ouest » (notre préférée) tout en boiseries patinées. Si la déco change et l’espace diffère selon les besoins (la Quai Ouest par exemple peut accueillir une petite famille) le confort reste le même dans chaque chambre et toutes les commodités ont été pensées pour passer un séjour rimant avec luxe, calme et volupté. Last but not least : le Causse d’Escamps est agencé autour d’une grande piscine près de laquelle on s’imagine déjà se prélasser au son du chant des grillons cet été…

Le petit-déjeuner :

La maison d’hôte propose un petit-déjeuner, à prendre au bord de la piscine ou sous la terrasse couverte, composé de viennoiseries et de pain frais, à tartiner de miel de la région ou de confitures maison. De quoi bien commencer la journée avant de partir en balade dans les environs. Les gourmands et gourmets pourront aussi tester la table d’hôte du Causse d’Escamps qui propose sur réservation uniquement, des plats du terroir préparés par l’hôtesse des lieux. Au menu, œuf cocotte à la truffe et au foie gras, agneau du Quercy sauté sur gratin d’aubergines, tarte de Pia entre autres délices qui nous font déjà nous lécher les babines.

On espère que l’on vous aura donné envie d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte dans le Lot, au moins le temps d’un week-end pour recharger les batteries dans un joli cadre !

Pour en savoir plus : le site ICI.

Infos pratiques :
Le Causse d’Escamps
Route de Bach 46230 Escamps
05 65 22 64 49
Tarifs : de 65 à 120 € entre avril et septembre, de 60 à 110 € entre octobre et mars

2 réponses to “Parenthèse enchantée au Causse d’Escamps

  • Je comprends ton coup de cœur, c’est tout à fait charmant…

    • Oui, n’est ce pas ? Le cadre autant que les chambres donnent vraiment envie d’y aller décompresser quelques jours. Vivement cet été !

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :