Menu

Cinétrip : Le Pôle express, un merveilleux voyage de Noël

Coïncidence ou pas, notre cinétrip du jour tombe un 25 décembre. Voilà un petit défi supplémentaire : trouver un film de voyage qui soit aussi un film de Noël.

L’histoire est celle d’un jeune garçon qui se met à douter de l’existence du père Noël avant de monter dans un train mystérieux en partance pour le pôle Nord. Vous avez peut-être reconnu le film que nous avons élu meilleur film de Noël et de voyage réuni : Le Pôle Express.

pole express affiche

Aux commandes de ce film d’animation familial : le cinéaste Robert Zemeckis, qui fait appel à son acteur fétiche, Tom Hanks, pour interpréter pas moins de six personnages, dont le jeune héros du film. En utilisant la technologie du motion capture, Zemeckis apporte une touche de réalisme essentielle à son conte de Noël. L’animation, d’un autre côté, lui permet de réaliser les plans qu’il souhaite sans s’encombrer des contraintes techniques d’une réalisation plus classique. Sa caméra, complétement libre, nous offre alors un spectacle digne des plus impressionnantes montagnes russes. En jouant à la fois sur le spectaculaire et sur l’émotion, le Pôle Express nous embarque pour un voyage fantastique qui ravira petits et grands. Si le pôle Nord qui nous est présenté ici est une destination purement fantasmagorique, le voyage n’en est que plus enchanteur. Direction donc le pays du Père Noël et de ses lutins, dans une aventure virtuose, riche en rebondissements, pleine de féerie et de bons sentiments.

pole express 1

Si l’esprit de Noël, avec ce qu’il peut avoir de mièvrerie (pour les uns) et de magie (pour les autres), y est bien représenté, qu’en est-il de l’esprit du voyage ? Le film nous livre, au détour de ses dialogues, une petite maxime sympathique sur l’usage des trains :

« peu importe où ils vont, l’important, c’est de monter dedans. »

Une invitation au voyage simple et sincère, à l’image du film de Zemeckis. Ce voyage là, en même temps qu’un déplacement géographique, devient alors une quête initiatique. Comment notre jeune héros va-t-il retrouver l’esprit de Noël ? Il lui faudra, au fil de ses aventures trépidantes, réapprendre à croire. Une profession de foi naïve mais touchante, qui correspond parfaitement à l’esprit des fêtes, ainsi qu’à l’esprit du voyage. En effet, à quoi bon voyager si l’on ne croit plus en rien ? Il y a des beaux paysages partout dans le monde, mais les voir les uns après les autres, sans rien de plus qu’une compilation de photos à la clef, ressemble plus à une lubie de collectionneur. L’important, dans le voyage, c’est la possibilité d’une rencontre, l’émerveillement de la surprise, l’ouverture de l’esprit et du cœur en même temps que l’iris. On peut partir en vacances simplement pour se déconnecter l’esprit. Au contraire, le voyage est une connexion de tous les instants, avec les paysages autant qu’avec les êtres, une forme de croyance, en somme, en un monde où la beauté peut éclore incessamment.

pole-express-home

Si la motion capture, encore imparfaite, donne parfois au film des allures de cinématique de jeu- vidéo, la joliesse de certains décors compense largement et le Pôle Express annonce amplement les réussites futures de La légende de Beowulf et du Drôle de Noël de Scrooge que Zemeckis réalisera à la suite. Le Pôle Express, ravissant spectacle pour toute la famille, constitue définitivement le divertissement idéal en ce jour de l’année unique et si particulier.

Bonne projection et joyeux Noël à tous !

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :