Menu

Infos pratiques : ce qu’il faut savoir sur Cinque Terre

Histoire & civilisation :

Les Cinq Terres, ou Cinque Terre, selon si on l’écrit en français ou en italien, sont composés de cinq petits village (comme leur nom l’indique) situés à quelques kilomètres de La Spezia et de Gênes, au nord de l’Italie dans la région de la Ligurie. Leurs noms ? Riomaggiore, Vernazza, Manarola, Monterosso et Corniglia. Posés à flanc de colline, sur des restanques, ces villages (« terre », veut d’ailleurs dire village en vieil italien) vivent aujourd’hui de la vigne (une production locale de vin est à tester dans tous les restaurants) et encore un peu de la pêche, mais surtout du tourisme. Une influence internationale, surtout l’été, renfloue les caisses des nombreuses B&B, restaurants et campings environnants. Ce n’est pas pour autant la foire à la saucisse ! On y retrouve encore une certaine authenticité, surtout dès que l’on s’éloigne des rues centrales pour se balader dans la nature environnante. Les anciens pêcheurs locaux – Riomaggiore en est le parfait exemple – ont d’ailleurs du se mettre à l’hôtellerie pour survivre en voyant leurs villages tranquilles attirés autant de monde.

Gastronomie

La région de la Ligurie où est situé Cinque Terre regorge de fins produits italiens. Si les cinq villages sont propices de par leur emplacement à goûter aux produits de la mer (supions, calamars, poissons, moules), on pourra bien sûr y assouvir un cliché vieux comme le monde : déguster une vraie pizza italienne à la pâte focaccia, ou une bonne vieille assiette de pâtes. Toujours préférer les restaurants dans les terres plutôt que ceux qui longent les bords de mer, souvent bondés et proposant un service à la chaîne peu soigné (voire des plats réchauffés au micro-onde !). Pour repartir avec de la bonne gastronomie locale, chaque village de Cinque Terre a son lot de petites épiceries où acheter charcuterie, fromages et pâtes bien sûr, mais aussi produits issus de la culture bio locale, comme des citrons et bien sûr du vin. Le blanc, sucré et liquoreux est un must. Et pour les amateurs de thé glacé au citron : Esta Thé, en canette, un ice-tea qui n’a rien à voir avec ceux que l’on trouve en France et qui a, pour le coup, un vrai goût de thé.

Transports

Quand on arrive de France en voiture, en passant par Vintimiglia à la frontière, il faut suivre la direction de Gênes puis de La Spezia. De là, la direction de Cinque Terre est indiquée, le premier village étant Riomaggiore et le dernier Monterosso. Il faudra laisser sa voiture à l’un des parkings qui surplombe chaque village, puisqu’elle est interdite à l’intérieur (patrimoine Unesco oblige).  Compter 20 € pour deux jours. On pourra aussi prendre un train depuis La Spezia, qui s’arrête à chaque village.  Pour se déplacer de village en village, trois solutions : ses pieds (de nombreux chemins de randonnée en pleine nature relient les cinq terres), le train (à partir d’1€ le trajet) et enfin le bateau (à partir de 2€… et une vue qui n’a pas de prix !).

Pour en savoir plus :

http://www.cinqueterre.it/ricerca.php?lng=fr

http://www.cinqueterre.fr/

http://www.cinqueterre-italie.com/

Une réponse to “Infos pratiques : ce qu’il faut savoir sur Cinque Terre

  • Merci pour ces conseils !!
    Mon frère y a été l’année dernière et m’a donné également quelques recommandations notamment au niveau des restaurants souvent attrape touriste près de la mer. On va donc s’enfoncer dans les terres vers les villages peu connues où l’ont trouve souvent les endroits les plus magique 😉
    J’ai trouvé les prix des logements assez élevés et surtout sans que cela soit justifié.
    J’ai donc choisi un village vacances : la francesca, un peu plus cher mais la qualité des prestations semble au rendez-vous.
    En plus il est situé en pleine nature donc on ne sera pas dépaysé avec les randos prévues au cœur des cinques terre 😉

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :