Menu

Souvenirs culinaires d’Amérique du Sud

Il serait bien difficile d’établir un top des meilleurs restaurants que nous avons testés en Amérique du Sud.  Comme nous nous sommes autant nourris dans les marchés et bouis-bouis que dans certaines adresses plus touristiques (conseillées par les guides), nous avons compacté ici une petite liste de nos coups de cœurs culinaires sur tout le continent, sans ordre de préférence… mais avec le même souvenir alléchant à chaque fois.

Le boeuf du bayou

Les Argentins n’ont pas volé leur réputation en ce qui concerne la qualité de leur viande de boeuf. Le meilleur « asado mariposa » de notre vie nous a été servi au restaurant El Honero à Tigre, sorte de bayou à 30 minutes de Buenos Aires, accessible en train puis en bateau. On mange les pieds dans l’eau, ou presque, le service est souriant et la viande tout bonnement divine et servie avec des non moins délicieuses pâtes maison « a la verdura ». A point ou bien cuite, le résultat est le même : une viande tendre, qui fond en bouche. L’addition n’est pas trop salée (moins de 20€ pour deux) et la vue vaut à elle seule le détour.

My beautiful picture

La cuisine fusion d’Alta Gracia

Si notre court séjour à Alta Gracia commença sous la pluie il s’acheva toutefois à la table de ce qui reste notre meilleur restaurant du voyage : le Morena. Dans un cadre tout en boiseries et déco vintage, le menu nous a ravi de A à Z. Raviolis de mozzarella croustillants avec une bonne viande et des légumes pour Matt, chop suey de poulet pour moi et une tarte au  citron et chocolat blanc avec morceaux de mangue et de pêche en dessert à partager. Un sans faute pas trop onéreux (environ 25€ à deux,  une folie !).

My beautiful picture

La langouste de Cabo Mar

Si la langouste reste dans nos terres le crustacé le plus cher au kilo, en Colombie elle s’attrape presque les yeux fermés dans la mer des Caraïbes. Nous en avons donc profité plutôt deux fois qu’une pour la modique somme de 10€ chacun (une fortune pour le pays) au restaurant de fortune aussi (une table éclairée par un générateur électrique à deux pas de la plage) de Cabo Mar à Cabo de la Vela. Cuisinée en toute simplicité avec un peu de beurre et de l’ail, cette langouste nous fait encore nous lécher les babines aujourd’hui, rien que d’y repenser.

DSC01701

Les marchés du Chili

L’une des spécialités culinaire du pays est la cazuela. Une soupe servie dans une version light en entrée à tous les « almuerzos » (déjeuners) ou en plat unique bien plus garni. Ma meilleure fut celle du marché couvert de Puerto Montt où nous nous étions abrités de la pluie. Matthieu a préféré testé un autre plat et garde un souvenir moins agréable de l’adresse (tourista quand tu nous tiens).  Pour lui, le ceviche de Santiago reste plus mémorable. A déguster au marché également pour manger frais et faire des économies (compter 3€ le ceviche et 2€ la cazuela).

DSC02249

Les frittes portugaises de Sao Paulo

Si la ville ne nous a pas trop enchantés, le restaurant Sujinho a su convaincre nos  estomacs, avec son histoire d’ancien bordel et ses frites maison, cuisinées à la portugaise (20€ à deux, la ville est l’une des destinations les plus chères du pays). Coupées dans la longueur, presque réduites comme des chips, croustillantes et fondantes à la fois, elles furent notre meilleur souvenir culinaire du Brésil (après notre petit crabe de Saint Valentin mangé sur la plage d’Itaparica).

100_0830

Les patates boliviennes

A l’instar des marchés chiliens, ceux de Bolivie sont les meilleurs lieux pour manger des plats authentiques et pas chers (souvent moins de 2€ de l’entrée au dessert). Notre première découverte culinaire  du pays fut les patates déshydratées, goûtées à notre arrivée à Villazon, entre deux fœtus de lama porte-bonheur et une famille ravie de rencontrer des Français pour la première fois de sa vie.

DSC04059

Les empañadas de Salta

Hormis la viande de bœuf, la cuisine argentine compte aussi beaucoup sur les empañadas, sorte de feuilletés que l’on déguste au bord de la route surtout au nord du pays, ou dans des restaurants, comme celui de Casa del Oro à Salta. Le cadre à lui seul vaut le détour surtout si on choisit de déjeuner dans le patio au fond de la salle. Servis par cinq ou dix pour une poignée de pesos, les empañadas à la viande sont incontournables.

DSC03777

Les caprices sucrés d’Arequipa 

J’avais peur de ne pas avoir mon taux journalier de chocolat en Amérique du Sud et c’est vrai que le continent n’est pas fameux pour ses desserts. Rattrapage in extremis (et inespéré !) au Pérou à Arequipa avec le Cappriccio, THE pâtisserie  de la ville qui sert ce qui reste à mes yeux le meilleur fondant au chocolat du monde, appelé ici Volcano en hommage au volcan de la ville, et son Ohoh au chirimoya (fruit exotique de la région) dont Matt garde un souvenir impérissable (6€ par dessert. Un caprice vient rarement sans conséquences ni sur la ligne ni sur le portefeuille !)

DSC06583 DSC06584

Escapade japonaise à Lima

Si  Lima a gagné – et on comprend pourquoi – le prix de meilleure capitale gastronomique en 2009, c’est autant pour ses plats traditionnels locaux piochant dans les différentes cultures qui composent le Pérou (andines, espagnoles, créoles) que pour sa richesse de restaurants étrangers. Parmi eux, le Magma Sushi, qui sert de délicieux plats japonais comme son nom l’indique, comme le pavé de thon en sauce aux champignons, aussi doux et tendre que du veau. (Adresse très chère ! Environ 40€ pour deux)

DSC07370

Pizza et glace à Ambato

Après les sushis, nous nous sommes laissés tentés par une bonne vieille pizza pour trois francs six sous. Quelle idée de manger italien au Pérou me direz-vous ? Quand vous en serez à sept mois d’almuerzos identiques, on en reparlera.  Si Ambato n’avait rien à nous offrir de mieux qu’un musée de freaks, Matt aura toutefois goûté la meilleure glace à la mangue de sa vie dans ce restaurant qui ne payait pas de mine : La Fornace.

DSC09689

La superfood de Vilcabamba

Si on se serait bien installé à vie à Vilcabamba en Equateur, la superfood n’y est pas pour rien. Dans ce village de hippies plus peace les uns que les autres, tout le monde croit à la jeunesse éternelle et fait tout pour l’entretenir par des produits bio. Sauf que là bas, ça ne coûte pas un bras (environ 3€ le jus de fruits des champions), c’est complètement maison et ça se déguste chez The Juice’s factory. Entre les beignets, les truffes au chocolat et les smoothies aux allures de potions magiques, une semaine suffit pour se requinquer de l’intérieur.

DSC08196 DSC08332

L’almuerzo de Burakayo à Santa Marta

Parmi tous les almuerzos qu’on a pu tester en Amérique du Sud, celui de Burakayo à Santa Marta en Colombie restera le meilleur. Avec ses allures de cantine hippie, tenue par un couple amateur de Manu Chao, la maison sert chaque jour un menu différent et pas cher (4€) comprenant une entrée, un plat et un dessert. En plus, la clim fonctionne à fond les ballons et croyez bien qu’en plein mois d’août, c’est juste vital.

DSC01368

Le restaurant de Colonia

Notre dernier coup de cœur culinaire, et pas des moindres, va vers le restaurant Florida à Colonia en Uruguay, aux faux airs de brocante, s’accordant parfaitement au charme bohème de toute la ville. Chaque pièce de la maison a été transformée en salle de restaurant individuelle. On peut donc manger en tête  à tête au milieu d’un tas de babioles chinées au gré des multiples voyages des propriétaires. Mention spéciale aux raviolis au saumon et à l’encre de seiche (ticket moyen entre 30 et 40 €)

My beautiful picture My beautiful picture

Conclusion, c’est bien souvent dans les endroits les plus insoupçonnés que nous avons goûté les meilleurs plats et même si quelques adresses nous ont été soufflées par ce bon vieux Guide du Routard, il ne faut jamais avoir peur de faire confiance au petit resto du coin dont la porte tombe en ruines mais d’où de bonnes odeurs émanent des cuisines. Sans oublier de se faire plaisir de temps en temps quitte à dépasser un tout petit peu le budget !

Une réponse to “Souvenirs culinaires d’Amérique du Sud

  • Pour faire plus authentique que le restaurant Florida à Colonia, ça ne doit pas être évident. Les empañadas sont des valeurs surs de la gastronomie Sud Américaine.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :