Menu

Recettes latines

Cela faisait presqu’un mois qu’on promettait à nos amis antibois une petite session photos (qu’on n’avait pas déjà publiées ici) afin de leur partager un peu de notre aventure en Amérique du Sud. Pour faire les choses bien, on s’est réparti les tâches : Matt au tri de nos milliers de clichés et moi aux fourneaux pour accompagner le visionnage de petits trucs à grignoter, originaires des différents pays que nous avons traversés.

Parce que je suis trop sympa, je vous partage ici mes recettes de cuisine.

Le patacon colombien

Cette sorte de chips se mange en accompagnement ou, dans la région de Salento, en guise d’ « assiette » garnie de viande ou fromage râpé et tomate, à déguster avec les doigts.

Ingrédients :

5 Bananes Plantin (pour une trentaine de patacones)

Sel

Huile

Un pot de confiture (ou une cannette de bière)

Recette :

Couper les bananes en petits tronçons de 2 cms maximum. Les faire revenir dans l’huile bouillante pas plus de 3 minutes à feux fort. Les éponger sur une feuille de sopalin pour enlever toute l’huile superflue. Ecraser les tronçons avec le cul d’un pot de confiture ou tout objet lourd et maniable facilement, de sorte à créer des petites chips. On peut les refrire rapidement au moment de servir. Ajouter un peu de sel pour le goût.

Le choclo chilien

Le choclo veut dire maïs au Chili. Là-bas, et dans la plupart des pays andins, il se mange à la croc au sel, très chaud comme les Américains le font au barbecue. On le retrouve partout, notamment dans la cazuela, LA soupe du Chili.

Ingrédient

4 Maïs en épi (pour environ 16 tronçons)

Sel

Recette

Faire bouillir entre 15 et 20 minutes les épis de maïs après leur avoir enlever leurs feuilles (qu’on met de côté pour l’humita !). Les couper en petits tronçons qu’on recouvrira de sel avant de les grignoter comme des lapins.

L’humita bolivienne

Ce plat typiquement andin se retrouve du nord de l’Argentine au Pérou en passant par la Bolivie où nous avons goûté lesmeilleur. On en mange même au petit déjeuner, agrémenté parfois de fromage de chèvre.

Ingrédients

4 Maïs en épi

1 boîte de maïs en grains

3 Fromage frais, type Kiri (ou de chèvre pour ceux qui aiment)

5 brins de Ciboulette

Ficelle

Recette

Faire blanchir les feuilles de maïs séparées les unes des autres avec soin pour ne pas les déchirer puis les éponger sur une feuille de sopalin. Mixer le maïs en boîte avec le fromage frais et la ciboulette ciselée (en option pour le goût). Prendre deux feuilles de maïs en épi et les disposer en croix. Ajouter une cuillère du mix maïs/fromage au centre et refermer les feuilles de maïs. Attacher le paquet avec une ficelle de sorte à ce que le mélange à l’intérieur ne s’échappe pas pendant la cuisson. Une fois que tous les petits paquets sont prêts, on les disposera dans une marmite 15/20 minutes avec de l’eau à hauteur pour les faire cuire. On ne mange pas la feuille d’épi de maïs mais seulement l’intérieur !

La brochette argentine

La meilleure viande du monde se trouve sans aucun doute en Argentine. Difficile d’en trouver ici, ou à prix d’or. Là-bas, elle se cuisine à la parilla (au feu de pierre) mais à défaut, un bon vieux barbecue peut faire l’affaire.

Ingrédients

1 kg de viande de bœuf argentin

Huile d’olive

Gros sel

Poivron

Préparer une marinade très simple pour ne pas avoir une viande trop sèche. La viande argentine se mange brute logiquement. Huile d’olive et gros sel suffisent. Couper la viande en petits cubes (4 par personne) et les faire mariner pas plus d’une heure pour que la viande ne perde pas tout son goût. Couper le poivron en petit morceau que l’on disposera en brochette entre chaque bout de viande. Faire cuire le tout au barbecue.

L’empañada uruguayen

Si les Américains du nord ont leur bagels et leurs beignets, nous nos croissants et nos pains au chocolat, les Américains du sud ont leurs empañadas. Ces petits encas que l’on achète au bord de la route ou en boulangerie à peu près partout sur le continent pour une poignée de cents, se fourrent à la viande, aux oignons, au thon ou au jambon- fromage (les plus courants). Et les meilleurs restent ceux de l’Uruguay !

Ingrédients

5 pâtes feuilletées (pour environ 35 empañadas)

Jambon

Fromage râpé

Un jaune d’œuf

Recette

Préparer un mélange jambon-fromage au mixeur. Disposer une petite cuillère de se mélange au cœur d’un rond de pâte feuilletée de 10 centimètres environ. Ramener le côté haut sur le côté bas et sceller le tout avec les doigts pour obtenir une bordure arrondie et authentique ou avec une fourchette si on ne veut pas se salir. Enfourner après avoir badigeonner très légèrement de jaune d’œuf pour que l’empañada dore, environ 20 minutes à 150° sur une plaque préalablement recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Déguster très chaud ou tiède, c’est aussi bon !

 

Le quinoa péruvien en taboulé

En Amérique du Sud, difficile de manger des pâtes. Mais du quinoã, ça oui ! La plante est originaire du Pérou mais on la retrouve partout dans les Andes puisqu’elle pousse facilement en altitude sur les hauts plateaux. On peut le déguster nature, ou l’agrémenter à sa sauce.

Ingrédients

Une boîte de quinoa bio (pour aider les petits producteurs !)

Un poivron vert

Un oignon

Huile d’olive

Recette

Faire cuire toute la boîte de quinoa (pour 20 personnes) à la vapeur. Laisser refroidir. Couper le poivron et l’oignon vert en touts petits morceaux. Préparer une vinaigrette légère. Mélanger le tout. On peut ajouter des feuilles de menthe pour le goût.

Le ceviche équatorien

Du milieu du Chili à la Colombie en passant par la côte péruvienne et équatorienne, le poisson est l’ingrédient roi de la plupart des plats, apport de la mer oblige. La façon la plus courante de le cuisiner reste le ceviche et le meilleur que l’on ait goûté se trouve en Equateur.

Ingrédients

1 kg de poisson blanc sans arrête (pour 15 petites coupelles)

8 citrons verts bien mûrs

Un petit piment

Un oignon

Deux gousses d’ail

Recette                                                                     

Couper très fins l’ail, l’oignon et le piment. Presser les citrons dans un grand saladier et y laisser mariner le mélange ail-oignon-piment. Disposer le poisson blanc cru, coupé grossièrement en petits morceaux dans des coupelles. Ajouter la marinade 15-20 minutes avant de servir (pas plus de 20 minutes !). Le citron va cuir le poisson et lui donner tout son goût. Attention, c’est très très épicé.

Le guacamole chilien

Contrairement au plus célèbre guacamole mexicain, celui du Chili est moins épicé. On le mange au petit-déjeuner sur du pain, dans des hot dogs ou en agrément comme on se sert de la moutarde. Pas d’oignon donc et encore moins de piment.

Ingrédients

Quatre avocats (pour deux bons bols de guacamole)

Un citron vert

Chips de maïs nature

Recette

On écrase les avocats à la fourchette, jamais au mixeur. Quand on obtient la bonne consistance on ajoute un filet de jus de citron et on sert tel quel. A picorer en apéro avec des chips de maïs nature.

Le dulce de leche argentin

Le roi des desserts en Argentine mais aussi en Uruguay et un peu au Paraguay reste le dulce de leche. En France, on l’appelle confiture de lait mais la recette est légèrement différente et le résultat plus proche d’un caramel onctueux que d’une confiture. On peut le manger à la petite cuillère comme Joe Black et son beurre de cacahuète ou dans une glace à la place du chocolat fondu.

Ingrédients

Un litre de lait (pour une vingtaine de petites portions)

Une gousse de vanille

Un sachet de sucre vanillé

400 g de vanille sucrée

Recette

Armez-vous de patience. Faites bouillir le lait, les sucres et la gousse de vanille fendue. A la première ébullition baissez à feu très doux. De là, remuez toutes les 10 minutes pendant deux heures jusqu’à ce que le lait réduise et devienne marron comme du caramel. Le jour même, on peut le manger encore un peu liquide en guise de sauce sur une boule de glace à la vanille. Après une nuit au frais, il aura la consistance parfaite du dulce de leche.

 

La caipirinha brésilienne

Le roi des cocktails brésiliens que nous avons bien eu le temps de goûter en temps de carnaval.

Ingrédients

Glace pilée

Cachaca

Citron vert

Sucre roux

Recette

Ecrasez le citron coupé en petits morceaux et le sucre au fond du verre. Recouvrir de glace pilée et versez 7 cl de cachaça par-dessus la glace.

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :