Menu

Premiers pas en Colombie, de Popayan à la région du café

A trois heures de Cali, quand c’est l’heure de pointe, que la carretera 39 est en travaux et que le chauffeur de taxi ne sait pas – ou fait comme s’il ne savait pas – où se trouve la rue que tu cherches (j’exagère à peine), il y a le quartier de la Independancia (où nous étions hébergés). Sinon, plus sérieusement, on peut faire quelques excursions d’un à deux jours qui valent franchement le détour.

Tout d’abord il y a Popayan, une charmante ville coloniale dont le centre ville est tout blanc, d’où son surnom de ciudad blanca. Se balader une journée dans le cœur historique vaut franchement le détour. Plusieurs musées à visiter et quelques cafés sympa où boire un verre. Popayan est une ville vraiment tranquille et fait office d’une agréable escale pour les voyageurs qui souhaitent souffler un peu. On y est passé avant Cali, vu que l’on venait du Sud, depuis la frontière avec l’Equateur.

D’un autre côté, il y a l’axe du café, plus vaste et où il vous faudra faire un choix entre les différents points de chute. Là, les villes sont moins folichonnes. On a donc opté pour Salento, qui tient plus du village que de la ville, selon les conseils glanés à droite à gauche. Pour y arriver, on a traversé Armenia (obligé d’y passer depuis Cali pour prendre la correspondance vers Salento) sans exprimer le besoin de s’y arrêter une seule seconde. Par contre, la nature tout autour est extrêmement belle.

Salento, ce petit bourg de tourisme (un panneau le précise assez justement dès votre arrivée) est rempli de gringos mais a su conserver un charme indéniable. Se promener dans Salento consiste à peu près à faire le tour de la place et à remonter la rue Real jusqu’au mirador. La vue, sans être incroyable, vaut le détour. On peut aussi prendre le pont qui mène au cimetière et de là faire un tour au marché artisanal (un sentier différent retourne paraît-il au village mais on n’a pas eu le temps de le tester) avant d’aller visiter une des fincas de café à un poil plus de trois kilomètres sur la même route. C’est l’occasion de savoir comment est produit l’un des meilleurs cafés du monde (la Colombie étant le second pays producteur derrière le Brésil, mais le premier niveau qualité) et de le déguster.

Depuis Salento, l’autre excursion consiste à prendre une Jeep sur la place principale pour rejoindre le parc Cocora, réputé pour ses palmiers géants. On a alors le choix entre différents sentiers pouvant prendre de deux à six heures environ. Ceux qui ont du temps pourront alors choisir de rester plusieurs jours pour faire chaque sentier, à pied ou à cheval.

Nous n’avons fait que celui menant à la Picota, une jolie balade de trois heures aller-retour dans un décor de jungle traversé par la rivière. 

Hormis le café, d’autres spécialités de la région sont immanquables : le patacon pour commencer, une énorme chips de banane plantin écrasée et recouverte de toutes sortes de choses (truite, viande, fromage, oignons…) que l’on mange avec les doigts, ou encore la bandeja paisa, un mix de flageolets, riz, viande… et encore de la banane bien sûr !

Le ventre bien rempli , voilà déjà l’heure de rentrer à Cali.

 

3 réponses to “Premiers pas en Colombie, de Popayan à la région du café

  • JE SERAIS EN COLOMBIE en aout le20 EN SOLO POUR 40jours
    je compte faire bogota villa de leia , leticia, san agustin , tierra dentro
    popayan , puis remonter vers santa marta ,cartagene ,panama
    j’ai 68ans et je commence à fatiguer +vite

    merci pour tes renseignements ,je voyage en routard confort

  • Moi je veux y aller on dit tellement de mal de ce pays que j’ai peur … rassurez moi drogue dans les bagages français capturé pour être vendu etc je suis Archi et je veux y aller voir aussi des architecte là bas merci

    • J’avais quelques inquiétudes aussi mais la Colombie a bien changé et les risques ont largement diminué voire disparu. La Colombie est un pays magnifique qui mérite le voyage, vraiment ! Tu vas adorer !

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :