Menu

Immersion dans la jungle amazonienne à Puerto Maldonado

Retour sur notre randonnée au Pérou de 3 jours au cœur de la jungle amazonienne lors de notre voyage au Pérou…

Pendant 26 jours, “un camino par dos” devient “un camino para quatro”. Nos amis Thomas et Clémence nous ont rejoint au Pérou pour en découvrir les monts et merveilles, à commencer par la région tropicale de Puerto Maldonado. Fini le froid pour quelques temps, direction la jungle amazonienne tant attendue et plus précisément la salva péruvienne, située à tout juste 4h de bus de Cuzco. Nous arrivons en éclaireurs avec Matthieu, tandis que les “chats-choux” nous rejoignent le lendemain, le temps de se remettre de leur jetlag Paris-Lima. Le tour de la ville est vite fait. Par temps de pluie (et même quand il fait beau en fait) j’ai l’impression de me retrouver à Saint Martin. Ici, les voitures sur-tunées crachant leur dance-hall, subwoofer à fond, ont été remplacées par des centaines de taxi-moto, sortes de petits pousse-pousses à moteurs, crapotant de la mauvaise cumbia. La chaleur humide, les routes en terre parsemées de flaques et les palmiers sont quant à eux bien les mêmes. La population reste bien plus andine qu’aux Antilles. Faut pas pousser : on est toujours au Pérou, même si l’ambiance a changé du tout au tout depuis Cuzco !

DSC04981

Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC04954

Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC04943

Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC04942

Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC04994

Puerto Maldonado ©voyagesadeux

 

Le temps de boire une bière avec Thomas et Clémence pour célébrer nos retrouvailles, booker un trek et commencer la malarone anti-paludisme, puis nous voilà partis le long du rio Madre de Dios qui coule tranquillement jusqu’au Brésil en passant par la Bolivie. Une petite demi-heure sur le bateau-barque au moteur de tondeuse à gazon et nous voilà déjà à l’éco-lodge qui nous servira de maison pour deux nuits, même si on rêverait d’y rester bien plus longtemps. Hamacs sur la terrasse en deck, lits en bois de bambou sous leur moustiquaire, cuisine à tomber à chaque repas… Le rêve on vous dit !

DSC05039

Le long du fleuve Madre de Dios – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05047

Notre écolodge à Puerto Maldonado ©voyagesadeux

Premier jour, à peine le temps de poser nos sacs et nous voilà partis dans la jungle profonde qui entoure notre hôtel, tels des aventuriers… en bottes de caoutchouc. Oui, la boue, ça ne pardonne pas. On se pend aux lianes, se jette dans le vide bien accrochés à la zipline, marche au dessus des arbres pour en écouter les moindres bruits. De “Predator” à “La poursuite du diamant vert”, un millions de films défile dans ma tête et je me prendrais presque pour Lara Croft. Une sieste plus tard et nous voilà à barboter dans le rio après une session kayak à contre courant, pour finir par un bain de boue et une “chasse” nocturne aux caïmans. Tout ça en une journée. Ouf !

DSC05077

Dans la jungle -Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05081

Au-dessus des arbres -Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05055

Happy in the jungle ! Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05056

La jungle – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05063

Le Tarzan de Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05073

Tarentule – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05093

Kayak sur le Madre de Dios – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05118

Kayak sur le Madre de Dios – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05125

Même pas peur des piranhas ! – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05167

Crocodile dodu – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05137

Bain de boue – Puerto Maldonado ©voyagesadeux


 La deuxième journée est plus calme. Petite balade en barque jusqu’au sublime lac Sandoval par un chemin étroit où j’espère tant bien que mal apercevoir un anaconda (mais non) suivi d’un déjeuner typique – le fameux juane que l’on déguste dans une feuille de bananier – au milieu des millions de papillons. Une petite baignade entourés de piranhas invisibles (TRUE STORY ! Une nana y a laissé deux orteils le lendemain) et nous voilà repartis vers l’île aux singes. Même si le lieu est un peu improvisé pour les touristes, on se laisse prendre au jeu et on nourrit de fruits les deux trois macaques habitués au manège. Le soir, chasse aux insectes… de nuit, avec tarentule la plus venimeuse du monde au menu. Miam !

DSC05179

Le long du fleuve – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05184

Lac Sandoval – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05188

Lac Sandoval – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05190

Lac Sandoval – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05191

Lac Sandoval – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05202

Lac Sandoval – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05226

Libellule – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05231

Papillon – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05234

Cigogne – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

 

DSC05243

Bienvenue à Monkey’s island ! – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05239

Monkey’s island – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

 

Pour boucler ce merveilleux trek amazonien, la troisième journée sous le signe de la pêche dans le marais et de la relaxation aura tout de même commencé par un réveil aux aurores pour aller assister au petit déjeuner des perroquets, ou plutôt à leur pause digestive puisqu’ils viennent se nourrir du sel marin sur les berges du rio afin de faire passer leurs fruits du matin. On les aura plus vu s’envoler et caqueter en coeur qu’autre chose, mais le lever de soleil sur le Madre de Dios, ça n’a pas de prix.

DSC05285

Lever de soleil – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05290

Lever de soleil – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

DSC05304

Un perroquet sur la branche – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

Ce séjour en Amazonie nous aura donné envie d’en voir plus, pourquoi pas du côté bolivien et aussi laissé quelques déceptions (où sont les serpents bon sang ?), mais surtout rassuré sur le fait qu’on peut treker en tour touristique sans que cela devienne l’usine à saucisse comme on en avait peur. Notre guide, Guillermo, a été un amour et nous n’avons pris que du plaisir pendant 3 jours pour la modique somme de 110 € par personne, tout compris (hébergement, transports, nouriture et visites). Un vrai beau souvenir pour entamer notre camino para quatro.

DSC05145

Sunset – Puerto Maldonado ©voyagesadeux

INFOS PRATIQUES
Comme nous recevons de nombreuses demandes concernant notre trek en Amazonie à Puerto Maldonado, voici quelques petites informations :
  • Combien coûte un trek à Puerto Maldonado ? Nous sommes partis en 2012, il est probable que les prix aient augmenté depuis, mais à l’époque nous avions payé 110€ par personne, pour 3 jours tout compris (transports, activités, logement, nourriture). N’hésitez pas à négocier le tarif si vous êtes en groupe ! En l’occurrence nous étions 4, ce qui a permis de baisser le prix proposé à la base.
  • Comment trouver des voyagistes spécialistes du voyage d’aventure ? Vous trouverez différentes agences de voyage vous proposant des voyages actifs et variés hors des sentiers battus pour éviter le tourisme de masse. Huwans club aventure propose notamment des randonnées au Pérou pour des voyages simples, respectueux et uniquement perceptibles lorsqu’on s’approche en petit groupe.
  • Où réserver son trek à Puerto Maldonado ? D’une manière générale, aussi bien pour un séjour en Amazonie que pour n’importe quel trek, on vous recommande de réserver auprès d’une agence sur place. Pour ce cas, cela vous évitera de payer une commission auprès d’une agence située à Cuzco.
  • Par quelle agence sommes nous passés pour notre trek à Puerto Maldonado ? Nous avons réservé auprès de l’agence Yakari (144 avenur Leon Velarde). On peut également vous recommander une agence testée par des amis lors de leur trip à Puerto Maldonado, qui en plus reverse les recettes des treks à une association locale venant en aide aux enfants : Estancia Bello Horizonte.
  • La route est-elle dangereuse depuis Cuzco ? On dirait plutôt périlleuse. Certains vous diront de partir de jour, nous avons fait le trajet de nuit, sans aucune embûche.
  • Comment réserver un billet de bus entre Cuzco et Puerto Maldonado ? On vous conseille de lire notre article sur le sujet ICI (tarifs indiqués remontant à 2012).
  • Faut-il impérativement prendre un traitement anti-palu avant un trek à Puerto Maldonado ? Rien n’est impératif dans la vie. Le Madre de Dios n’est qu’à l’entrée de l’Amazonie et n’est donc pas considéré comme une zone impaludée. Nous avons pris un traitement au cas où et nos guides ont un peu rigolé sur place (moi beaucoup moins, à cause des symptômes secondaires). Prenez en revanche une bonne protection anti-moustiques !

12 réponses to “Immersion dans la jungle amazonienne à Puerto Maldonado

  • C’est vachement beau ! par contre je ne me serai pas aventuré dans l’eau avec les crocodiles et piranhas 🙂

  • Bonjour à vous deux,

    Merci pour ce super article! Juste une question: ou avez-vous trouvé votre guide, avez-vous son contact et vous souvenez-vous approx. du prix du tour? Nous voudrions faire 3 jours également mais les ecolodges sont très chères…

    Merci beaucoup!

    Sabine

    • Nous vous avons répondu en privé

      • Bonjour Marie,
        Je suis également intéressé par la réponse que vous avez apporter à Sabine. Comment avez vous trouver votre guide? est-ce que vous aviez réservé à l’avance ou directement sur place?
        Quand je regarde sur internet depuis la France, les prix sont exorbitants: 360$ pour 3j/2n…

        Merci beaucoup!

      • Bonjour Maxime,
        Comme nous avons reçu de nombreuses demandes à ce sujet, nous avons ajouté un petit encart « infos pratiques » à la fin de notre article. En espérant que vous y trouverez les réponses que vous cherchez, bonne lecture.

  • Salut! Merci pour récit! Pouvez-vous nous donner le nom de votre loge svp? Ça nous intéresse beaucoup! Merci 🙂

  • Salut les voyageurs ! Merci pour ton experience et pour le partage sur ton blog ! Concernant l eco lodge, nous avons trouvé un plan peu cher pour decouvrir la jungle añazonienne et je me permets de vous le partager. Nous avons préféré nous rendre dans un hostal plus excentré de le ville, Isuyama Hostel, situé aux abords du río a 3 kilometres de la ville. Un hotel familial type auberge de jeunesse a 35 soles la nuit. Confortable, douche, cuisine commune, wifi et spectacle garanti. Depuis l hotel nous avons été guidé par le gérant, Roger, pour voir les singes sauvages et meme un paresseux ! Pour 70 soles ils nous a emmené en bateau 3h pour marcher et decouvrir la jungle machette a la main, voir le coucher de soleil depuis un mirador et observer les caimans depuis le bateau : un sacré spectacle ! Je tiens á partager cette bonne adresse, vous pouvez les contacter les par facebook : isuyama hostel ; ou par mail : maria.verona01@gmail.com Encore merci pour tes informations

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :