Menu

L’avortement au Chili

A Valparaiso, en plus des tags, la connerie profonde s’inscrit aussi sur les murs. La preuve en image avec une stèle installée sur le côté droit de l’église cathédrale de la ville, rendant grâce aux enfants qui n’ont pas eu la chance de naître…

Je ne vais pas vous emmerder avec mon avis bien tranché sur la question, ça risquerait de créer une polémique avec les quelques grenouilles de bénitier qui suivent notre blog.

Ceci dit, juste pour info, même le plus fou des dictateurs du pays, Augusto Pinochet pour ne pas le nommer, a permis jusqu’à 1989 l’avortement par voie thérapeutique. Aujourd’hui, toute méthode d’interruption de grossesse est fortement interdite. La question d’une loi permettant l’avortement a été réévoquée très récemment – au début du mois dernier – et les réponses sont restées les mêmes. Le sénateur Alberto Espina (un brave enc**é si vous me demandez mon avis) a précisé : “Notre législation établit la protection du droit à la vie de l’être à naître, et ce droit apparaît au moment de la conception”. Allez donc dire ça aux femmes qui se retrouvent enceintes après un viol…

Si vous voulez en savoir plus : http://www.sireas.be/pages/IMG/pdf_2009-03int.pdf

Les commentaires sont fermés.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :