Menu

Ushuaia ou pas Ushuaia ? That is the question…

Depuis 10h (il est actuellement 21h), nous nous prenons la tête dans tous les sens pour savoir comment rejoindre ce putain de bout du monde. Pour la faire courte : c’est MUY compliqué. Pour les détails, voilà comment ça se passe :

En avril, le début de la saison basse commence, le froid arrive, la neige aussi et les touristes sont rentrés chez eux donc les compagnies de bus jouent les faignasses. Un départ par semaine, 32h de route en passant par la routa 40 (flippante à souhait parait-il) et qui nous fait faire forcément un détour par Puerto Madryn, soit la côte Atlantique à l’opposé de Bariloche. En avion ? Depuis Bariloche toujours, il faudra compter deux escales : à Mendoza puis à Buenos Aires. Pratique ! Et hors de prix cela va sans dire. En bateau, ça coûte également un oeil chacun : 300 US$ minimum pour 3 jours de mer en cabine de 42 lits et rejoindre Punta Arenas (au sud du Chili), auxquels s’ajoutent 12h de bus et 50 €/personne pour enfin atteindre Ushuaia.

Au final, après moult tergiversions et un ras le bol général, nous avons décidé que… NOUS N’IRIONS PAS A USHUAIA…

“Han ! Mais pourquoi ? Vous-êtes si proches ? Nicolas Hulot a dit que c’était trop beau !” me direz-vous… Eh bien pas tant que ça semble-t-il. En fait, même pas du tout. La ville en elle même est morte. Ce qu’il y a de beau à voir se fait depuis une croisière en bateau vers la banquise – porte de l’Antartique – qui coûte encore plus d’argent et qui est encore plus loin. En plus, Ushuaia, ce n’est même pas le bout du monde ; le vrai est à Puerto Williams, la ville la plus australe de la Terre située au Chili.

Devant autant d’éléments nous incitant à garder notre argent et à ne pas être déçus par un mythe en carton, nous irons donc dire bonjour aux glaciers depuis El Calafate, bien plus au nord qu’Uhuaia ou à Punta Arenas qu’on peut atteindre sans trop se saigner.

Les commentaires sont fermés.

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :