Menu

Une semaine à Buenos Aires

Première impression en demi-teinte à l’instar de la météo. Il fait beau et chaud, mais pas trop. Les gens ont l’air dans leur bulle et hypra malpolis, en fait pas vraiment. Buenos Aires a de multiples facettes, impossibles à découvrir en 4 petits jours. On y reviendra peut-être, pour poser nos sacs un peu plus longtemps et s’imprégner de la vie locale. Après tout, BA (pour les intimes), reste la grande ville la plus accessible que nous ayons visitée jusque là, après Montevideo cela va sans dire. Comme sa petite sœur uruguayenne, Buenos Aires paraît largement vivable malgré tous ses buildings à n’en plus finir et ses avenues à rallonge, qui fourmillent de monde sans pour autant t’oppresser. On lorgne sur les prix des loyers et des maisons à l’achat. Que Paris est overated mes aïeux ! Si vous voyiez les maisons avec leur petit jardin intérieur, leurs 3 chambres et leurs balcons tout mignons, à 100.000 €, en plein centre-ville. On croirait rêver…

Pour autant, nos hôtes de CS, Fernando et Nancy, ont décidé de vivre à une heure de la foule, bien qu’elle ne soit pas si folle (juste assez pour te tirer ton appareil photos en pleine avenue Corrientes… mais on ne va pas en faire un mauvais soap de cette histoire). Ils vont nous faire bosser notre espagnol à coup de “che-che” assez nouveaux pour nos oreilles qui avaient déjà eu le temps de s’habituer à l’accent paraguayen. On s’acclimate comme on peut, le courant passe très vite et on suit leurs conseils pour faire les touristes.

Le “centro” d’abord, avec son cœur historique et ses monuments qui s’enchaînent à tous les coins de rue. L’obélisque, la cathédrale, l’avenue du 9 juillet, la casa rosada et son fameux balcon, la tombe d’Eva Peron, la jolie avenue du 25 de Mayo… le tout au milieu d’une architecture qui ne ressemble à aucune autre. Les immeubles de BA n’ont pas d’âge. Ses rues se fichent de la mode. Un gratte-ciel en verre par ici, un ancien établissement des années 50 par là… sans parler de la Boca et ses couleurs primaires sorties tout droit d’un film d’Almodovar, où les couples dansent mollement le tango contre les quelques pesos du touriste venu s’offrir un cliché aussi gros que l’accordéoniste de Montmartre (cela reste une grosse déception pour moi qui attendais de découvrir ces danseurs de rue avec impatience). Quant au quartier festif de San Telmo, on ne le verra que de nuit, le temps de dîner au super restaurant El Desnivel, testé avec nos hôtes et largement validé par nos estomacs.

PICT0261

La casa rosada – Buenos Aires ©voyagesadeux

PICT0056

la tombe d’Eva Peron – Buenos Aires ©voyagesadeux

PICT0055

Le ciemetière de la Recoleta – Buenos Aires ©voyagesadeux

PICT0017

La Boca – Buenos Aires ©voyagesadeux

PICT0020

La Boca – Buenos Aires ©voyagesadeux

PICT0283

Avenue 25 de mayo – Buenos Aires ©voyagesadeux

Qu’on se le dise, niveau viande, les Argentins assurent. D’ailleurs, si tu es végétarien, passe ton chemin. Ici, les seuls légumes que tu trouveras dans ton assiette seront des frites ! Et pour compléter la pari”ch”a, le dulce de leche est le roi des desserts. La preuve avec la meilleure glace du monde (à 14€, vaut mieux !) qu’on s’est partagée au Café Tortoni, juste pour dire “on y était !”. Et vu le cadre, ça m’aurait bien déçu de le rater. Le Polidor argentin a su garder tout son côté tradi de la belle époque, jusqu’au dîner spectacle auquel on n’assistera pas (joder !), faute de temps et surtout d’argent. Le tango, ça se paie. Tant pis, on se contentera de faire une jolie peña avec nos hôtes et de découvrir les danses folkloriques de Juyjuy d’où est originaire Nancy. Un des plus beaux moments de notre séjour !

Après un passage par Tigre, petite ville à 30kms de BA, ressemblant de près comme de loin à la Nouvelle Orléans (on a même envisagé s’y installer tellement il a l’air d’y fait bon vivre dans ce petit bayou tout en maisons sur pilotis !) et l’Uruguay (élu pays préféré jusque là), il est temps d’aller voir ce qui se passe autour de Buenos Aires. Direction Cordoba et la région de la Rioja !

Trackbacks & Pings

Suivez nos aventures !

Si vous voulez tout savoir de nos voyages à deux autour du monde, suivez nous sur Facebook  !

%d blogueurs aiment cette page :